05/07/2008

Transports en commun Mbour + 25%

MBOUR /HAUSSE SUR LE TRANSPORT

UNE MESURE DECRIEE PAR LES USAGERS

bus

La hausse de 25 % opérée sur les tarifs des transports urbains et inter urbains est source de polémique à Mbour. La mesure est décriée par les clients qui la considèrent comme prise de manière unilatérale. Pierre Mbakhane Gomis, Secrétaire général du syndicat des transports routiers de la région soutient qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat.

A l’en croire, la hausse est une décision prise au niveau du ministère de l’équipement et devant la direction des transports routiers en accord avec l’intersyndicale. A qui veut l’entendre. Il campe sur sa position pour dire que la mesure est effective. Le préfet du département de Mbour saisi de la question confirme n’avoir reçu aucun acte administratif pouvant confirmer une hausse des transports. Il a fait comprendre son intention de convoquer le responsable syndical pour lui demander des explications. Interrogé Pierre Mbakhane Gomis continue à demander l’application de la mesure.

 

Le responsable syndical des transporteurs de Thiès met les manquements sur le dos de l’administration. Pour lui, si la tarification n’est pas sortie ; ceci n’incombe pas aux transporteurs. Il a avancé que la hausse est appliquée pour ne pas bloquer les déplacements, source de malaise et de désagréments. Dans le cas contraire, il défend que les transporteurs puissent rester chers et priver tout le monde de déplacements d’un point à un autre de la ville.

 

Les faits se sont traduits hier par des disputes et tiraillements sur la hausse de 25 et 50 francs opérés sur les tarifs pour les courses à l’intérieur de la commune et vers Saly. Un confrère d’un journal de la place a préféré par fermeté s’expliquer devant la police pour dénoncer le caractère non officiel de cette hausse.

Samba Niébé BA 

Les commentaires sont fermés.