26/11/2008

Porno-pédophilie à Saly-Mbour

PORNOGRAPHIE ET PEDOPHILIE A SALY, MBOUR ET NGAPAROU

pedo

Un « monstre » Français de 65 ans et ses 11 complices filmaient et sodomisaient trois mineures
Trois filles mineures fugueuses ont été recrutées par trois hommes, O.D, N.D et C.T qui les ont livrées à des monstres. Cela résume l’affaire éventée par les hommes de l’adjudant Diatta de Thiès qui a déféré au parquet de Thiès entre le 18 novembre et hier douze personnes, dont un ressortissant français, P.D résidant à Ngaparou. Elles ont été inculpées et placées sous mandat de dépôt en attendant leur jugement vendredi prochain. Sodomie, films pornographiques, fantasmes de pervers, les « monstres » se sont déchaînés sur les filles mineures mises, aux termes de l’enquête, à la disposition de l’Association « Pour le sourire de l’enfant ».

L’affaire ressemble presque à la fameuse affaire qui vaut au célèbre jet-setteur Mathiou Fall un séjour carcéral de trois ans à la prison du Camp pénal. Seulement, elle est plus vaste et plus scandaleuse. L’histoire commence le 18 novembre dernier lorsque les hommes de l’adjudant Diatta de la brigade de recherches de Thiès sont informés de l’existence d’un vaste réseau de pédophilie et de détournement de mineures qui exerce entre Ngaparou, Saly et Mbour. Les victimes de cette machine sexuelle infernale : N.D, 16 ans ; T.M, 13 ans et R.Y alias A.D, mineure mais d’âge inconnu. Comme c’était le cas dans l’affaire Mathiou, ces trois mineures ont un point de ressemblance : elles ont fugué pour « trouver » le paradis dans la station balnéaire. C’est là qu’elles feront la connaissance de vrais « monstres » : O.D, N.D et C.T, tous des hommes d’âge mûr. Les trois nommés feront des trois mineures leurs bêtes de somme. En contrepartie d’un hébergement, ils vont les livrer à un pervers sexuel du nom de P.D, un Français riche comme Crésus résidant à Ngaparou. C’est ainsi qu’exploitant leur information, les gendarmes commencent d’abord par identifier les filles mineures qui, soumises à un interrogatoire serré, balancent tous les membres du réseau. C’est ainsi que le 18 novembre dernier, accompagnés des victimes, les hommes de l’adjudant Diatta commencent par mettre la main sur six membres du réseau dont le pervers Français qui sera cueilli dans son domicile à Ngaparou. Le lendemain, quatre autres personnes tombent et le 20 dernier, les deux membres restants du réseau sont interpellés avant de rejoindre hier leurs acolytes en prison. L’affaire a été enrôlée pour vendredi prochain. O.D, N.D et C.T sont poursuivis par le parquet pour proxénétisme et détournement de mineures ; S.L.N, N.S, I.S, P.D, S.S et D.F eux sont inculpés et placés sous mandat de dépôt pour détournement de mineures. Les six nommés ont été, durant plusieurs mois, les clients de la bande de proxénètes qui leur livraient les filles en échange d’importantes sommes d’argent. Des dépositions des trois filles, il ressort que P.D, le ressortissant Français était le plus détraqué de tous. Ce dernier non seulement forçait les filles à regarder et imiter des positions pornographiques au moment de l’acte, mais aussi il se livrait avec elles à des séances de partouze. Des partouzes qu’il se faisait le plaisir de filmer. Les cassettes de ces films étaient-elles destinées à la vente ? P.D affirme que c’est pour sa consommation personnelle. A plusieurs remises, il s’est fait le plaisir de sodomiser les mineures qui étaient obligées, compte tenu des instructions de leurs « parrains » d’exécuter les moindres fantasmes de P.D. Aussi, plusieurs cassettes pornographiques ont été mises sous scellés par les gendarmes qui les ont communiquées au procureur de la République. Tandis que les trois mineures, avec l’accord de leurs parents respectifs, ont été mises à la disposition de l’Association « Pour le sourire de l’enfant ».


Cheikh Mbacké GUISSE

Commentaires

desolé pour toutes les familles éprouvées

Écrit par : missota bernard | 30/10/2012

Répondre à ce commentaire

bien moi aduLt

Écrit par : RAFisconga | 20/01/2013

Répondre à ce commentaire

aime

Écrit par : rone | 10/03/2013

Répondre à ce commentaire

bonjour monsieur
je voudrais avoir un renseignement sur un affaire similaire qui c est passe dans le mois de décembre 2006 DANS VOTRE PAYS ET IMPLIQUANT DEUX ELUX DE LA RÉPUBLIQUE DU SUD DE LA FRANCE
POUR PLUS DE RENSEIGNEMENT L ENDROIT DES FAITS ETAIT L HOTEL NEPTUNE
MERCI DE VOTRE REPONSE

Écrit par : FIFI131 | 08/02/2014

Répondre à ce commentaire

BONJOUR MONSIEUR OU MADAME

JE VOUS EST ENVOI UN EMAIL IL Y A 3 JOURS
JE SUIS A LA RECHERCHE D UN RENSEIGNEMENT SUR UN MAIRE DE MA COMMUN
JE VOUS RAPPELLE LES FAITS
EN DÉCEMBRE 2006 A HOTEL NEPTUNE
2 FRANÇAIS SONT ARRÊTAIT POUR PÉDOPHILIE
LES 2 FRANÇAIS SONT DES MAIRE DE LA RÉPUBLIQUE
LE GOUVERNEMENT DE L EPOQUE SONT VENUE LES CHERCHE ET RAMENAIT EN FRANCE
SI TOUTE FOIS VOUS POUVAIS ME TROUVE CETTE INFORMATION
LE FRANCE POURRAIT SE LIBÉRÉ DE CES HOMMES
CAR ILS ONT TOUJOURS MAIRE DE LEURS COMMUNE
MERCI DE ME RÉPONDRE PAR EMAIL
BONNE JOURNÉE MES SALUTATION DISTINGUER

Écrit par : FIFI131 | 13/02/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire