17/09/2015

LA DIASPORA EN VACANCES AU PAYS...

La diaspora sénégalaise, une mine d’or pour le tourisme sénégalais
tourisme.jpg
Simple voyageur vacancier ou « ambassadeur » du Sénégal à l’étranger, la diaspora joue un grand rôle dans la promotion de la destination Sénégal aux quatre coins du monde.
Le profil du voyageur typique a bien évolué au fil des ans, transformant les personnes de toutes les couches sociales en potentiels touristes. Trop souvent mis en rade, la diaspora constitue ce nouveau type de tourisme à fort potentiel.
Il s’avère que les membres de la diaspora ne se rendent pas dans leur pays d’origine uniquement pour visiter la famille ou pour investir. Ils y vont aussi pour se reposer, et la plupart du temps en compagnie d’amis du pays dans lequel ils résident.
Ces derniers privilégient les voyages à l’intérieur du pays, la cuisine traditionnelle et les achats de petits cadeaux.
« Il est important de multiplier les actions de communication envers la diaspora sénégalaise pour qu’elle se sente impliquée dans le développement du tourisme dans le pays , les inciter à parler de leur pays autour d’eux et si possible inviter des amis à visiter le Sénégal », estime Ismael Kambell de la plateforme jovago.com.
Dans ce sens, plusieurs associations de sénégalais à l’étranger se mobilisent, c’est le cas des associations sénégalaises des Pays-Bas, de la France, de l’Italie et des Etats-Unis qui organisent des activités destinées à promouvoir la destination et à améliorer l’image du Sénégal.
Il faut souligner que les pays africains ne jouissent pas toujours d’une image positive auprès de certains européens, et l’implication de la diaspora constitue donc un levier fort à même de contribuer à briser les appréhensions.
Toutefois, pour mener à bien cette mission, l’Etat, notamment le ministère du tourisme, devrait s’impliquer davantage auprès de ces associations qui ne disposent pas de moyens nécessaires pour maximiser la visibilité de leurs actions.
Jaly Badiane/Dakarecho

Commentaires

Bonjour le Sénégal !! On y a passé 1 mois en 2013 sillonnant le pays du Nord au Sud.. quelle déception d'être harcelés sans arrêt partout pour de l'argent, surtout dans les villes du Nord... les relations sont faussées, quel dommage !! Une amie sénégalaise qui vit en France rechigne à s'y rendre car on lui saute dessus dés qu'elle sort de chez elle..
comment encourager les gens à y aller ???
Bonne journée à tous

Écrit par : sevsky | 18/09/2015

Répondre à ce commentaire

SEVSKY . C'est prix a payer et puis : Si vous étiez a leurs places; Que feriez vous ? De plus; Il faut apprendre....a répondre avec tact. C'est souvent trés sympa et si vous êtes Français(e) faites vous passer pour un une sénégalois(e)... Votre budget d'un jour avion hotel etc...C'est plus que la moyenne pour un mois ??? Imaginez vous maintenant vivant avec trente fois de revenu ??? Bonne journée.

Écrit par : HEBERT | 20/09/2015

Bonjour le Sénégal !! On y a passé 1 mois en 2013 sillonnant le pays du Nord au Sud.. quelle déception d'être harcelés sans arrêt partout pour de l'argent, surtout dans les villes du Nord... les relations sont faussées, quel dommage !! Une amie sénégalaise qui vit en France rechigne à s'y rendre car on lui saute dessus dés qu'elle sort de chez elle..
comment encourager les gens à y aller ???
Bonne journée à tous

Écrit par : sevsky | 18/09/2015

Répondre à ce commentaire

De quelle planète il débarque ce journaliste de Dakarecho ah ah ah.... la diaspora sénégalaise serait la nouvelle farandole touristique à venir, ma parole il se paluche l'encéphale à deux bras ce Jaly Badiane !
99,99% des sénégalais émigrés en France (ou ailleurs) sont lumpen-prolétarisés, la moitié au moins sont au chômage et ne survivent que grâce aux différentes aides sociales de bases (merci le contribuable toubab qui travaille, cotise et paie des impôts pour entretenir ces gens là), quant aux autres ils occupent des emplois non ou très peu qualifiés, c.à.d payés entre 75 et 100%.... du SMIC, le salaire minimum. L'immense majorité n'a les moyens de retourner au pays en "vacances" pour visiter leurs familles qu'en moyenne, pour ceux qui ont de la chance, une fois tous les trois ans, et encore !
De plus, ces sénégalais du pays de cocagne (la France) sont évidemment considérés comme riches par les familles restées au bled (Sénégal), et, sont attendus de pieds fermes comme les Pères et Mères Noel devant régaler et contribuer à plein, bouches, ventres, porte-monnaies, maisons, garde robes et etc des "miséreux" parents moins chanceux. Et c'est obligatoire, sinon sont condamnés à finir dans l'escalier des Gémonies familial... Tu parles de vacances !

Écrit par : Marco Latino | 18/09/2015

Répondre à ce commentaire

Bravo pour ton analyse.
Je te rejoint en tous points.

Écrit par : psa | 19/09/2015

Conseillons lui de lire les livres de Fatou Diome, écrivaine sénégalaise qui vit en France. Il va y apprendre des choses, apparemment!

Écrit par : rico | 18/09/2015

Répondre à ce commentaire

« On voit les pauvres qui se déplacent, on ne voit pas les riches qui pillent nos pays », et encore:
"Dans ce qu’on appelle le partenariat entre l’Europe et l’Afrique, pour le moment, c’est l’Europe qui mène la danse. Elle tire les ficelles, fixe les règles, le prix des matières premières. L’Afrique n’est pas maîtresse de ses biens. Tant que l’Europe discutera en fonction de ses seuls intérêts, ceux qui seront lésés chercheront la survie par tous les moyens. Tant qu’il y aura des gamelles vides en Afrique, on viendra chercher les assiettes pleines en Europe. Mais, attention, aider quelqu’un, c’est l’aider à ne plus avoir besoin de vous." dixit Fatou Diome.
C'est tellement vrai, sauf que les "riches" en question pillent aussi, sinon plus, les richesses des peuples européens et les mettent (aussi) en esclavage comme le reste de la planète l'est déjà. Qui sont ils ces "riches là " ? Pas le toubab de base qui vient dépenser gentiment au soleil ces quelques tunes de sa pension de retraite au Sénégal, non c'est pas lui qui "exploite" les richesses du Sénégal. Les exploiteurs, les vrais, se gardent bien d'y venir, leurs mandataires patentés nègres africains au pouvoir font le boulot pour eux, sont des putains aux ordres et proxénètes de leurs frères et sœurs. Ne vous trompez pas de cible mes frères !

Écrit par : Marco Latino | 18/09/2015

Encore un qui n'a rien compris. Pauvre Sénégal.

Écrit par : lola diolla | 20/09/2015

Répondre à ce commentaire

tout les ans je passe l'hiver au Sénégal .....
le climat me convient bien.....
j'ai voulu faire plaisir a un ami Sénégalais (qui vie en Belgique ) cuisinier
qui ma proposer sa villa a Saly (studio ) .....
depuis on et fâché.....400 E le mois avec rien dedans et le peu qu'il y avait était casser
et surtout crasseux
c'est pas comme sa qu'il feront venir les touristes dans leur pays

Écrit par : zette73 | 20/09/2015

Répondre à ce commentaire

Le sujet c'était : la diaspora en vacances au pays, mais bon...

Écrit par : rico | 20/09/2015

Répondre à ce commentaire

Non, plutôt: comment la diaspora senegalaise peut elle favoriser le tourisme dans son pays d'origine .. pas tout à fait pareil.

Écrit par : sevski | 23/09/2015

On s'en tape, ici c'est un forum libre pour des hommes libres, chacun s'exprime librement sans censure ni censeurs, ça s'appelle la liberté d'expression, encore une vertu absente du panthéon sénégalais, profites donc !

Écrit par : Marco Latino | 23/09/2015

Les commentaires sont fermés.