20/09/2015

AMOUL ALCOOL...

Macky Sall interdit la vente d'alcool dans les bouteilles inférieures à 50 cl titrant à plus de 18 degrés
senegal
Désormais au Sénégal pour bien boire de l’alcool, il faut casquer fort. En effet le Président de la République SE Macky Sall Rechercher Macky Sall vient de prendre la décision interdisant la vente de boisson alcoolisée dans des bouteilles de moin50 cl.
Cette décision du Président Sall fait suite à une vague de meurtre dans les quartiers populaires de Dakar causés le plus souvent par la prise d’alcool.
Alors que l’opinion demande la réactivation de la peine de mort au Sénégal pour amoindrir les meurtres à répétition dans le pays, Le Président Macky Sall Rechercher Macky Sall vient de prendre une décision non moins importante. En effet l’homme fort de Dakar a interdit, depuis hier, et sur toute l’étendue du territoire national, la vente d’alcool conditionné dans des bouteilles inférieures à 50cl titrant à plus de 18 degrés.
La mesure concerne les bouteilles de 20 cl vendues à 600 FCFA et de 30 cl vendues à 800 FCFA. L’arrêté, détaille le journal, est destiné à toutes les unités de fabrique d’alcool du Sénégal, notamment la Sébo, le Cvs, le Lsb implantés à Dakar, et la Stap à Thiès, entre autres
Cette décision du chef de l'Etat s'explique par la volonté du gouvernement de stopper la recrudescence des meurtres et la dépravation des couches vulnérables. Avec cette nouvelle mesure, les parents des jeunes de Grand Yoff Rechercher Grand Yoff vont pousser un ouf de soulagement.
KOACI

Commentaires

NB la fermeture des bars clandos dans les les quartiers et prendre des mesures strictes sur ces revendeurs a tout bubget. car aussi longtemps que ce commerce d alcool nest ma controle les jeunes vont continuer a se procurer leur dose reguliere
et surtout le soum soum qui est pire que la boisson conditionnee
mes felicitations a monsieur notre president

Écrit par : PAP KAMARA | 20/09/2015

Répondre à ce commentaire

A quand un décret d'interdiction totale de vente d'alcool ? Comme en Mauritanie, voisin, en 1984. Ca fera un joli business "clandestin" en plus dans la poche des mêmes toujours les mêmes et leurs copains au pouvoir qui auront eux toute latitude "informelle" pour mettre en place et contrôler des réseaux de distribution et vente sous le boubou à des prix extraterrestres hein ? Comme en Mauritanie.
Tchin tchin Macky...

Écrit par : Marco Latino | 20/09/2015

Répondre à ce commentaire

La lutte contre l'alcoolisme, le tabagisme et les drogues est une bonne chose pour protéger la jeunesse au Sénégal. Mais, le Président doit se rappeler que de telles mesures, on créait au temps de la Prohibition aux Etats Unis, un marché parallèle d'alcools tenu par les plus dangereuses mafias et meurtrières que le monde est connu : Al Capone, Franck Nitti, etc ... A méditer.

Écrit par : issa gibb | 25/09/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.