24/09/2015

19 MILLIARDS POUR DIAMNIADIO

Le Sénégal affecte 19 milliards au projet de voirie dans le pôle urbain de Diamniadio
arton1221.jpg
Les travaux de la voirie primaire du pôle urbain de Diamniadio (PUD), ville située à 40 km de Dakar, ont été lancés officiellement cemardi.
Le coût des travaux est estimé à 19 milliards FCFA a déclaré Seydou Sy Sall, délégué général à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, à l’occasion du lancement officiel du chantier, précisant que ce projet est entièrement financé par le budget d’investissement de l’Etat et son exécution se fera en 11 mois.
Selon lui, ces travaux comportent deux volets. Le premier dénommé Axe 70, est d’une longueur de 3,5km et traverse le PUD du Nord au Sud, enjambe l’autoroute à péage et la voie ferrée que doit emprunter le Train express régional et structure la ville en quatre arrondissements.
Toujours selon Selon toujours Seydou Sy Sall, cet axe comprend trois voies dont deux voies réservées aux transports collectifs, deux pistes pour les cyclistes, des aménagements paysagers, des réseaux d’assainissement et d’éclairage public ainsi que des espaces de vie, d’activités et de loisirs.
Quant au deuxième volet, dénommé « La boucle du germe de la ville » qui constitue selon Sall, le cœur urbain du projet, «sa longueur qui est de 11 km sur une emprise de 40 mètres, ceinture une assiette foncière de 700 hectares ».
Parmi les aménagements prévus, il y aura notamment une voirie de deux fois deux voies, des trottoirs piétons, des réseaux d’assainissement.
Avec le système d’assainissement prévu, assure le délégué général, il n’aura pas d’inondations dans la nouvelle ville de Diamniadio comme c’est le cas actuellement dans beaucoup de localités qui en sont dépourvues au Sénégal.
« La réalisation de la voirie primaire du PUD, a-t-il ajouté, va faciliter une grande mobilité à l’intérieur de la ville de Diamniadio et assurer sa liaison avec le système ferroviaire et routier national environnant, tout en permettant une connexion avec l’Aéroport international Blaise Diagne ».
Corinna Leblanc-Justin/Legriot

Commentaires

un projet de plus avec un financement à trouver ....
Le plus sage serait de terminer l'aéroport !

Écrit par : oyster | 24/09/2015

Répondre à ce commentaire

Allez encore du vent!!!!ça la parlotte ils connaissent, mais ça s'arrete là......

Écrit par : eddy | 24/09/2015

Répondre à ce commentaire

et oui terminer l'aéroport..urgent ou plus de touriste ..en 2016..

Écrit par : BARBAIX | 24/09/2015

Répondre à ce commentaire

priorité à diamniadio
pour l'aéroport on verra quand on pourra

Écrit par : galsen | 24/09/2015

Répondre à ce commentaire

Un grand pôle relié par un train express régional et l'AIBD, j'ai bien lu ?
Ah !

Écrit par : rico | 24/09/2015

Répondre à ce commentaire

19 milliards de FCFA qui risquent se terminer en 19 x 4 = 76 milliards de FCFA comme pour l'Aéroport. Nous dirigeants nous ont prouvé qu'ils ne connaissaient rien en comptabilité et en budget prévisionnel. çà coûte toujours plus cher que prévu et ils ne terminent rien.

Écrit par : issa gibb | 25/09/2015

Répondre à ce commentaire

Pour une fois qu'il y a un projet intelligent dont on peut suivre la progression sur place, lequel projet illustre parfaitement le changement et la modernisation du pays, on pourrait espérer des commentaires moins négatifs. Faut tout de même pas être plus crétin que ceux que l'on accuse d'être des crétins. Si vous ne voyez pas que le pays est entrain de changer radicalement, de prendre un virage à 180°, c'est dommage pour vous, vous êtes aveugles. Maintenant, c'est comme un super tanker, entre le premier tour d'hélice et le premier mètre pour s'éloigner du quai, il faut un moment (oui, je sais, il y a les remorqueurs, c'est juste l'image). Désengorger Dakar, créer un pôle économique près de l'aéroport et pas loin de Thiès qui va en profiter, faire de Diamnadio une capitale économique du Sénégal, moi je trouve ça formidable. Et sortir tout ça des cartons en trois ans, encore plus formidable, c'est la preuve qu'il y en a qui travaillent et font du bon travail, intelligent. Si notre Hollande national était aussi visionnaire et entreprenant que Macki Sall la France ne serait peut-être pas tombée aussi bas. Quant aux magouilles et triplement du budget, je crois avoir entendu parler d'un réacteur atomique ou un truc de ce genre là en France qui a fait péter les devis, dans le style science fiction.`Cahusac, Bygmalion, toutes les magouilles en France, faut pas les oublier non plus, le Sénégal n'a pas le monopole, on lui en pique une grande part. Haut les coeurs, le Sénégal se redresse, qu'on se le dise !

Écrit par : reginald GROUX | 25/09/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.