01/10/2015

TOURISME EN CASAMANCE

Tourisme à Kafountine : Plaidoyer pour la réouverture des hôtels et de la piste d'atterrissage d'Abéné
kafountine tourisme.jpg
A l'occasion de la deuxième édition de la journée mondiale du tourisme qui a été organisée avant-hier dans la localité de Kafountine (Bignona), les  acteurs touristiques ont réclamé la réouverture des hôtels Karone et Kalissaye fermés pour des raisons économiques, ainsi que celle de la piste d'atterrissage d'Abéné pour booster leur secteur d'activités. 
Dans cette optique, les acteurs touristiques, à l'image de leurs responsables, Philippe Ndiaga Bâ et Boubacar Sagna, ainsi que le maire de Kafountine, Dr Nfansou Victor Diatta, ont insisté sur l'amélioration des conditions d'accueil et d'hébergement dans les campements. Ils n'ont pas occulté la sécurité des touristes.
Par ailleurs, les acteurs touristiques ont dit l'urgence d'entreprendre des opérations hardies pour lutter plus efficacement contre l'érosion côtière qui commence à être une véritable menace pour le développement du tourisme dans la zone de Kafountine-Abéné.
Un phénomène causé par les actions anthropiques de l’homme, notamment les prélèvements anarchiques de sable marin.
Des actions concertées ont été aussi préconisées entre les acteurs de la pêche et du tourisme pour rendre la plage de Kafountine plus attrayante. En plus, un appui institutionnel et financier (financements) de même que la création  d'un port d'escale à Kafountine ont été demandés à l'Etat pour développer le tourisme dans la  zone de Kafountine-Abéné. Quant au sous-préfet de l'arrondissement de Kataba1, Youssou Faye, il a assuré que la réouverture de la piste d'atterrissage d'Abéné fait l'objet d'un examen dans les structures étatiques concernées.
Toutefois, Youssou Faye a invité les acteurs touristiques de Kafountine à privilégier la concertation avec les autorités administratives et les collectivités locales pour asseoir des stratégies appropriées capables de contribuer à développer le tourisme à Kafountine.
Pour sa part, l'inspecteur régional du tourisme de Ziguinchor, Tekhé Faye, a mis l'accent sur la nécessité de régulariser la situation des sites touristiques qui ne sont pas en règle, afin que leurs propriétaires puissent bénéficier des mesures fortes que le président de la République Macky Sall a prises pour apaiser le désarroi des opérateurs touristiques et booster le tourisme en Casamance.
Moussa SADIO/Lesoleil

Commentaires

Oui, mais il n'y a personne à Kafountine. Ou alors des amis qui viennent chez le Français, au centre si on peut dire. Toute la plage, tous les campements sont vides.

Écrit par : rico | 01/10/2015

Répondre à ce commentaire

Ne nous voilons pas la face!
L'unique véritable raison est ou était le risque le risque pour les touristes de se faire prendre en otage ou mis en "contribution" ......
Du SENEGAL ,il me manque précisément la CASAMANCE qui est parait il le bijou du SENEGAL !...
et , j'espère bien découvrir un circuit découverte ?

Écrit par : oyster | 02/10/2015

Répondre à ce commentaire

Moi aussi, je ne connais pas la Casamance. Il parait que c'est magnifique et en plus, il n'y aurait pas de talibés mendiants dans les rues ? Pour le reste, vous pouvez toujours demander de l'aide à l'état. Mais pour les promesses et les séminaires, ils sont trop forts. Pour les actes, zéro pointé. Le tourisme est mort et enterré pour un bon moment. On tourne en rond et on raconte toujours les mêmes conneries. Ce n'est pas comme cela qu'on relance le secteur touristique. Les touristes vont sur internet et savent les dévires du pays et notre virus national, le HSAT : Harcèlement, Saleté, Arnaques, Talibés (à soigner). Un certain racisme caché contre le toubab, esclavagiste, colonialiste, mécréant et infidèle qui est bon que pour se faire plumer. A méditer pour relancer le tourisme. Ils ne sont pas ignorants.

Écrit par : issa gibb | 04/10/2015

Répondre à ce commentaire

vous avez parfaitement decrit la situation.....les résidents européense en casamance commencent a etre nombreux a vouloir en partir mais rien n'est vendable dans la situation actuelle....certaines maisons sont cambriolées ou vendalisées chaque année dès qu'ils tournent le dos et la gardiens ne font rien....c'est desesperant d'y venir depenser nos retraites et d'y faire venir des amis.....je n'encourage plus personne....je viens mes 6 mois et encore ns sommes emmerdés par les autorités pour faire tamponner nos cartes de résidents...ce n'est vraiment plus 6 mois de plaisir !!!!!c'est 6 mois de contraintes en tous genres !!!!!

Écrit par : flopaty | 06/10/2015

Les commentaires sont fermés.