07/10/2015

RENTREE A L'EAU...

INONDATION DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES : 146 écoles touchées par les eaux au Sénégal
8350606-13085215.jpg
Des difficultés majeures risquent de plomber la rentrée des classes .Difficultés liées à la pluviométrie avec les inondations qui ont touché 146 écoles dans l’ensemble du territoire national.
Au moment où certains établissements scolaires sont fin prêts à accueillir les élèves dès ce mercredi, d’autres sont confrontés à des problèmes liés entre autres aux eaux stagnantes, aux ordures, aux herbes…Dès lors pour une rentrée scolaire effective qui sera faite dans de bonnes conditions, le gouvernement du Sénégal, les collectivités locales , les mairies, les parents d’élèves, les association culturelles et sportives se sont mis non seulement à pomper les eaux pluviales qui inondent les cours des écoles mais aussi à désherber et à désinfecter les écoles. Car au Sénégal, cette année, 146 écoles ont été touchées par des eaux. Faisant le point sur la situation des écoles, le ministre Serigne Mbaye Thiam, qui s’est rendu vendredi dernier dans quelques établissements de la banlieue, a renseigné que « sur les 9549 écoles qui existent au Sénégal, seules 146 étaient touchées par les eaux sur l’ensemble du territoire national ».
Le ministre d’ajouter, face à ce constat : « quand j’entends certains parler c’est comme si c’est la moitié des écoles qui était inondée, ce qui est loin d’être le cas ».
Toutefois, malgré les efforts déployés par les services de l’Etat pour que les eaux évacuées des écoles touchées, trois établissements au niveau de la banlieue sont toujours prisonniers des eaux .Selon l’Inspecteur d’académie de la banlieue, Seyni Wade, la communauté avait pris des engagements pour pouvoir libérer les 44 écoles inondées  et les quatre écoles occupées par les sinistrés.
« Au dernières nouvelles, l’ensemble des établissements a été libéré des eaux, sauf trois qui se trouvent dans une situation assez compliquée .Ce sont surtout des écoles situées au niveau de l’inspection de l’éducation et de la formation de Thiaroye », a renseigné le ministre sur les colonnes du Pop.
Dakaractu

Commentaires

reprendre l'argent de la corruption pour sauver les ecoles ou chez la famille wad

Écrit par : latouche jean | 07/10/2015

Répondre à ce commentaire

Il en resterait beaucoup...

Écrit par : rico | 07/10/2015

Les commentaires sont fermés.