08/10/2015

EST-CE QUE LE TIC EST DU TOC?

Les TIC, "cheville ouvrière" pour le développement touristique au Sénégal
tic.jpg
Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sont l'une des opportunités majeures que le Sénégal devrait saisir pour booster l'essor de certains secteurs comme celui du tourisme.
C'est du moins la conviction des participants au déjeuner débat, organisé mardi 06 octobre 2015, par Jovago.com en partenariat avec le Réseau des Journalistes sénégalais spécialisés en TIC (REJOTIC).
Le thème principal de la rencontre s'est tramé autour de la problématique : TIC et développement économique du Sénégal.
"Les technologies du web et des TIC permettent une certaine connectivité. Mais on a tendance à négliger celles-ci dans les processus de développement, surtout dans le secteur du tourisme sénégalais.
A travers ces outils du millénaire, certaines localités éloignées du Sénégal sont mises au-devant de la scène", a déclaré Ismaila Camara président du Réseau des Journalistes sénégalais spécialisés en TIC.
Selon Ismael Cabral Kambell, Responsable Relations Publiques - Afrique de l'ouest, organisateur, "il urge qu'on change de paradigme d'approche en créant des incubateurs en tourisme comme tel est le cas dans certains pays du continent , à savoir le Cameroun , le Nigeria entre autres".
"Il y a trente (30) ans, le Sénégal  était leader dans tout le continent, en matière du développement du secteur touristique. Cependant, les TIC sont le parent pauvre du développement touristique au Sénégal", indique-t-on.
Le développement du tourisme repose sur les trois "A" Accessibilité - Accommodation – Attraction. Et pour ce faire, il faut une formation adéquate des acteurs sur l'usage des TIC. "La plupart des sites d'hôtels du pays sont des sites institutionnels où l'on retrouve pratiquement la même chose. Pas de mise à jour des informations", a-t-on souligné.
JB/rts.sn

Les commentaires sont fermés.