15/10/2015

LA REGION DE KEDOUGOU SOUFFRE

Salémata vit le calvaire en hivernage
P8220064.JPG
Les effets collatéraux des fortes pluies enregistrées dans la commune de Salémata se multiplient. Les populations appellent au secours.
Le département Salémata est coupé du Sénégal. Il est quasiment impossible d’évacuer les malades.
« Salémata vit dans un calvaire. Nous souffrons d’enclavement. C’est la seule commune qui n’a pas un seul mètre de route bitumée. Il est impossible d’emprunter le tronçon Dar-Salam-Salémata qui fait qu’environ 1 km. A Mithiou, les populations de la guinée sont bloquées et ne peuvent plus traverser la rivière. C’est pareil à Silling, impossible de se rendre à Kédougou. Hier, en évacuant un malade vers Kédougou, nous étions restés bloqués à Silling parce que les eaux avaient envahi le pont .On parle du bitumage de la route Kédougou-Salémata depuis longtemps. Il faut faire cette route pour alléger la souffrance des populations. Tant qu’il n’y aura pas la pose de la première pierre, nous n’y croirons pas  » a témoigné M Kamissa Camara, le maire de la commune de Salémata.
« La dernière pluviométrie que nous avons enregistrée est de 115 mm. Le pont qui relie les quartiers mosquée et Koulouba dans la commune de Salémata a cédé sous les eaux. Il a fallu que je suspende toutes mes activités à Kédougou pour repartir sur Salémata et solliciter l’appui de l’entreprise qui fait les travaux du marché pour nous aménager une piste de contournement de ce pont. On nous avait promis des pistes communautaires notamment entre Thiokoye, Dakatély. Rien n’a été fait jusqu’à présent. A Dakatély, parfois le maire nage pour aller répondre à l’appel de l’administration » a poursuivi M. Camara.
« Les travaux de bitumage de la (voie) Kédougou – Salémata vont bientôt démarrer », a indiqué notamment Mamadou Khouma, qui présidait un comité départemental de développement (CDD ) au terme duquel il avait lancé officiellement le début de la mise en œuvre du programme de Couverture médicale universelle (CMU) dans sa circonscription.
M. Khouma avait à ses côtés, le directeur de l’agence de la CMU, Cheikh Mbengue, ainsi que des sous-préfets et élus du département.
Salémata est un département difficile, dont l’insuffisance des structures sanitaires est aggravée par la mauvaise qualité de la piste latéritique qui le relie à Kédougou où sont évacuées certaines urgences.
Salémata un des trois départements de la région de Kédougou, est distant de plus de 80 km de son chef-lieu de région, situé à quelque 700 km de la capitale du pays.
ausenegal.com

Commentaires

c'est terrible .... courage à eux et espérons que l'Etat fera son job ...

Écrit par : olivier | 16/10/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.