24/10/2015

PAUVRE SENEGAL...

Le Sénégal fait son entrée dans le classement Fmi des 25 pays les plus pauvres du monde
full_5412f61707a9f.jpg
Une régression qui ne va pas plaire au président Macky Sall. Et le Sénégal peut mieux faire. Le pays de la téranga qui était classé 27e l’année dernière (2014) a finalement rejoint cette année le club des 25 pays les plus pauvres du monde selon le Fonds monétaire international (FMI).
Avec un PIB par habitant de 934,6 dollars en 2015, soit près de 3 fois le produit intérieur brut par habitant du Burundi (dernier du classement avec 315,2 dollars), le Sénégal boucle la liste des 25 et fait désormais partie des pays qui produisent le moins de richesses dans le monde.
En 2014, le Pid par habitant du Sénégal était de 1079 dollars.
Il faut noter que l’écrasante majorité de 25 pays se trouve sur le continent africain, dont onze en Afrique de l’Ouest. Alors que trois pays hors du continent africain (Afghanistan, Népal et Haïti) se situent tous en dessous de la 10e position du tableau avec des PIB par habitant tous supérieurs à 600 dollars par habitant.
Seneweb

Commentaires

on exige un plan marshall comme cela l'a été pour certains.

Écrit par : galsen | 24/10/2015

Répondre à ce commentaire

Moi, je dirais que le sénégal est le 172e pays sur 197 le plus riche du monde

Écrit par : . | 24/10/2015

Répondre à ce commentaire

Il faudrait calculer quels sont les dirigeants les plus riches d'Afrique et le résultat devrait être inversement proportionnel !!!...

Écrit par : Eric | 24/10/2015

Répondre à ce commentaire

C'est tout à fait normal de se retrouver à cette place, dans les 25 pays les plus pauvres du monde. Quand tout notre fric part dans la religion pour satisfaire des confréries religieuses déjà milliardaires par des milliers d'hectares offerts par l'administration coloniale. Terres qu'ils font travailler par leurs talibés, sans salaires et sans charges. Tu parles d'un modèle économique du moyen âge, digne des anciennes royautés africaines ! Confréries qui refusent la modernité pour garder leurs privilèges éhontés et tenir la population sénégalaise dans la soumission et l'ignorance. Comment développer un pays, en apprenant que le Coran ? Vous savez comment finissent la majorité des talibés adultes : des tarés incultes délinquants. Quel développement et quel avenir meilleur peut-on attendre de ces gens, à part nous opiumiser avec de la religion partout. Il faut la séparation de l'Etat et des religieux en URGENCE....
En premier lieu, exiger la transparence par une lutte sans pitié contre la CORRUPTION qui gangrène le pays et les détournements cités ci-dessus et ceux des requins qui s'en mettent plein les poches. Ce sera le plus dur combat démocratique, mais nous devons savoir où va notre pognon. Notre argent doit aller aux forces vives de la Nation, aux projets innovants, aux investissements, aux entreprises, aux centres de formation, aux organisations laïques qui s'occupent du bien être de la population. Les impôts et les emprunts internationaux doivent rester dans le système économique pour les besoins du peuple. Notre argent doit servir au développement de l'agriculture, de la pêche, du tourisme, à la création et au soutien aux entreprises, à la constructions de logements, des routes, des hôpitaux, des écoles publiques avec apprentissage du français, du calcul et du Coran, etc.....Quand un pays veut se développer, l'argent doit rester dans l'économie du pays. Il faut que le gouvernement, mais aussi la population toute entière arrêtent de gaver les religieux qui ne foutent rien et empêchent le développement du pays. Sinon, nous resterons des PAUVRES cons.

Écrit par : issa gibb | 25/10/2015

Répondre à ce commentaire

Bravo pour cet acte de courage: , bien sur que le mal est là : la religion ou chacun trempe dedans et même étant de ton avis , je ne pense pas que tu amorce 10 % de la population avec ton commentaire tellement qu'ils sont gangrenés dès le plus jeune âge à tel point que certain croient que allah va tout faire pour eux !
il y a du travail et ce n'est pas pour demain la séparation de l'état et des religieux vu que c eux qui dirigent le pays .
La France a largué l'église en 1789 ou presque ........déjà + de 200 ans de retards mais cela est une autre histoire sauf qu'espérons que trop de religion tue la religion , il ne nous reste qu'à ....................prier ha ha ha .
merci aussi pour tes magnifiques prises de positions Issa .

Écrit par : babacar revient | 25/10/2015

Répondre à ce commentaire

Et pendant ce temps la Cote d'Ivoire décolle.

Écrit par : riki | 28/10/2015

Répondre à ce commentaire

en même temps, il faut dire quand on a touché la piste d'attérissage (le fond) ,on ne peut que décoller hein..

Écrit par : sl | 28/10/2015

Oui c'est vrai, espérons que le Sénégal ne connaisse jamais la même chose.

Écrit par : riki | 29/10/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.