25/10/2015

TOUJOURS PLUS DE POISSON EXPORTE

EXPORTATION DES PRODUITS DE MER EN 2014
UNE HAUSSE DE 32 % ENREGISTREE
GP021OB.jpg
Les exportations de poissons frais de mer sont évaluées à 141,6 milliards de FCFA en 2014 contre 106,7 milliards de FCFA en 2013, soit une hausse de 32,7%.
Selon un communiqué de l’Asepex qui nous est parvenu hier, jeudi 22 octobre, cette évolution est essentiellement due à la progression des expéditions de ce produit vers la Côte d’Ivoire (+31,3%), premier client depuis 2012. Il note également que les exportations de poissons frais vers la Corée du Sud sont passées de 2,0 milliards de FCFA en 2010 à 28,9 milliards de FCFA en 2014, faisant ainsi de la Corée du Sud le deuxième pays client de poissons frais de mer. « Les principaux clients du Sénégal en 2014 pour les poissons frais de la mer sont donc la Côte d’Ivoire (22,4%), la Corée du Sud (20,4%), la France (11,5%), le Cameroun (6,2%) et le Mali (5,5%). En 2014, la part des exportations de poissons frais dans les expéditions totales du Sénégal est ressortie à 11,7% contre 9,1% en 2013», indique le document.
Concernant les crustacés et mollusques, leurs expéditions ont été évaluées à 40,4 milliards en 2014 contre 31,6 milliards de FCFA en 2013, soit une hausse de 28,0%. Cette évolution fait suite à une baisse structurelle des exportations depuis 2012. Elle est essentiellement due au relèvement des exportations vers la zone Europe, notamment l’Italie (+31,0%) et l’Espagne (+16,0%). 
Par ailleurs, Le communiqué relève une forte augmentation des ventes de crustacés et mollusques vers le Kenya, passant de 0,2 milliard de FCFA en 2013 à 1,7 milliard FCFA en 2014.
Toutefois, il souligne que le repli des exportations vers le Mexique (-78,8%) et le Portugal (-75,3%) a atténué cette tendance haussière.
La part des exportations des crustacés et mollusques en 2014 est arrêtée à 3,4% contre 2,7% en 2013.
Ndeye Aminata CISSE/SudOnline

Commentaires

quant il n'y aura plus rien il n'y aura plus rien !

Écrit par : olivier | 25/10/2015

Répondre à ce commentaire

Développer l'exportation de poissons et crustacés c'est plutôt bien pour le pays. Ce qu'il faut en revanche, c'est protéger les eaux territoriales et interdire aux navires battant pavillon étranger de venir y pêcher.

Écrit par : Candide | 25/10/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.