27/10/2015

ST LOUIS RISQUE LE DECLASSEMENT

Agressions sur le patrimoine : Saint-Louis à la porte du déclassement.
st louis maison 6.jpg
Le directeur du patrimoine culturel a déclaré jeudi que beaucoup de dérives sont perpétrées sur le patrimoine de l’ile de Saint-Louis. Ces actes illégaux sont matérialisés par « de nombreuses initiatives et petites réhabilitations entreprises par des particuliers », a-t-il expliqué, ce matin. 
«  Cette situation risque de faire perdre à l’Ile de Saint-Louis, sa cohérence. Saint-Louis risque d’être rayée de la liste de patrimoine et cela va constituer une grosse perte pour l’humanité et le Sénégal », a dit Hamady BOCOUM qui s’exprimait en marge d’une réunion d’information et de sensibilisation sur le projet d’élaboration d’un plan d’action actualisant le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV). 
Le directeur du patrimoine a signalé que sans l’adoption d’une « tolérance zéro » sur ses agressions contre les orientations techniques indiquées par les experts pour la gestion et la conservation de l’ile, Saint-Louis risque de perdre cet acquis. 
Le Gouverneur adjoint de Saint-Louis chargé des affaires administratives qui a regretté la léthargie des acteurs a invité le comité de sauvegarde mis en place à plus d’engagement pour traduire de manière opérationnelle les mesures prises pour sauvegarder le patrimoine. 
« Si des mesures hardies ne sont pas prises, Saint-Louis risque d’être sanctionnée », a dit Ababacar KANE, révélant l’urgence d’une symbiose forte des acteurs concernés pour « restaurer la valeur culturelle » de la ville. 
L'état du patrimoine à Saint-Louis est alarmant : 10 à 20% des constructions menacées de ruine et plus de 30% nécessitent de grosses réparations... Les rares restaurations effectuées ne respectent pas les détails de façades : encadrements moulurés des baies, balcons en bois ou en ferronnerie surmontés d'auvent couvert en tuile, coloration des enduits. 
Pourtant, le classement au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000, couronne une série d'études et de missions, d'initiatives et d'actions d'information et de sensibilisation, mais la population saint-louisienne ne semble ne pas mesurer l’importance de cet enjeu, déplore un acteur du tourisme, au cours de cette réunion. 
Des techniciens de l’Agence de Développement (ADC) ont indiqué que plusieurs actions de sensibilisations ont été menées en collaboration avec la Commune et rappellent que des mesures fermes doivent être prises pour sauver Saint-Louis de cette menace de déclassement qui pèse sur elle. 

NDARINFO.COM

Commentaires

Le Patrimoine mondial de l'UNESCO : la plupart des Sénégalais ne sait même pas ce que cela signifie ; il n'est donc pas surprenant que "la population saint-louisienne ne semble pas mesurer l'importance de cet enjeu". Et puis, qu'est-ce que cela change pour la population, au quotidien, que Saint-Louis soit inscrite ou pas ? Comme d'habitude des mesures sont envisagées une fois qu'il est presque trop tard.

Écrit par : Candide | 27/10/2015

Répondre à ce commentaire

Il est plus simple de constater que l'entretien d'une façon générale n'est pas la pratique courante ,et qu'il est plus facile de faire des inaugurations de projets avec la pose du premier parpaing devant la télé sans pour autant que nous puissions voir la fin .....

Écrit par : oyster | 28/10/2015

Répondre à ce commentaire

et oui si les gens respectaient les normes architecturales, lees limites en hauteur R+1 maximum , st louis ne serait pas menacé. Mais la cupidité, l'egoisme, le besoin de paraitre, le besoin de puissance, , de pouvoir, d etre au dessus des lois et surout le fait qu'il n y a aucun controle administratif encore moins de sanctions
fait que saint louis est en train de perdre son ame. c'est bien regrettable !!!!!

Écrit par : Julot5 | 28/10/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.