07/11/2015

VOUS AVEZ DIT "POLYGAMIE"...

La polygamie au Sénégal : Un phénomène qui tend à disparaître
polygamie.jpg
La polygamie est un système de mariage dans lequel un homme épouse plus d’une femme, tandis que dans la polyandrie, c’est la femme qui épouse plus d’un homme. Dans la polygamie, l’homme doit se limiter à quatre épouses selon la religion musulmane.
Certes dans le Coran il est autorisé à tout homme musulman d’épouser jusqu’à quatre femmes mais il n’est pas dit qu’il faut obligatoirement l’appliquer. La polygamie fait partie de ce qui est permis. Mais comme nous sommes dans un pays qui est composé de plus de 90% de musulmans, la pratique paraît ainsi tout à fait normale. Alors que personne ne peut affirmer qu’un homme qui a deux, trois ou quatre femmes est meilleur musulman que celui qui n’en a qu’une.
L’homme ne doit même pas prendre une seconde épouse s’il ne remplit pas ses devoirs à l’égard de sa première femme encore moins une troisième ou quatrième épouse. La polygamie n’est donc pas une règle, mais une exception. Beaucoup de gens croient, à tort, qu’il est obligatoire pour un musulman d’épouser plus d’une femme. Malheureusement le constat est là, pour une simple envie ou curiosité le mari peut décider de prendre une femme. N’en déplaise même la première, elle sera obligée de l’accepter ou de céder sa place.
Cependant, les sociologues estiment qu’aujourd’hui seuls 12% des ménages sont polygames et que cette pratique tend à disparaître un peu plus chaque année. Dans la société sénégalaise surtout dans les villages, le problème de la polygamie ne se posait pas au paravent car, les femmes dès leur enfance étaient habituées à vivre dans la polygamie. Les coépouses s’entendaient même bien et entretenaient de bonnes relations.
Alors qu’est ce qui a changé depuis lors ? C’est la question que beaucoup de sénégalais se posent.
Certains disent que les femmes sont devenues beaucoup plus indépendantes du coup elles préfèrent vivre seules avec leurs époux plutôt que de partager la maison. Et comme de nos jours la vie est très chère et les moyens font défaut, il est très difficile pour un homme d’entretenir deux foyers en même temps encore moins trois ou quatre.
D’autres par contre soutiennent que c’est parce que tout simplement les hommes ne s’engagent plus comme avant dans le mariage et préfèrent vivre maintenant avec une seule femme tout en ayant une ou plusieurs maîtresses. Dès fois même ils ne prennent pas d’épouse mais juste une femme avec qui vivre sans aucun engagement. Ce qui ne va forcément pas encourager l’homme à se marier alors qu’il peut tout avoir, même des enfants parfois sans pour autant épouser la fille.
La majeur partie de la population sénégalaise est composée de jeunes filles célibataires alors même si la polygamie tend à disparaître il n’en demeure pas moins qu’elle reste une solution pour caser toutes ces jeunes célibataires.
El Bachir Mbacké Ndiaye/Senenews

Commentaires

Mais il y a mieux !
Je connais des couples sénégalais,qui ont trouvé un vieux papi ,légalement,en plus, et qui accepte de travailler et de fournir les " vivres" grâce à leurs retraites et épargnés.
A l'averse aussi !
Homme sénégalais,femme européenne,et homme sénégalais...donc liaison à 4
Vive le métissage

Écrit par : Eva-Bettina | 07/11/2015

Répondre à ce commentaire

c courant au Sénégal, c 'est un travail pour eux ....femmes ou hommes ils font le meme boulot

Écrit par : maie | 08/11/2015

Répondre à ce commentaire

Faut pas être faux culs, être marié à une femme et longer les murs avec une amante, pratique courante en occident, ce n'est ni moins, ni plus de la polygamie. Encore pire, il y a l"équivalent de la bigamie, vu le nombre de cocus.

Écrit par : seck | 08/11/2015

Répondre à ce commentaire

J'ai le souvenir de 2 cas de polygamie bien précis, le premier cas à l'oasis de Flint, près de Ouarzazate au Maroc où un brave marocain avait 4 femmes et l'autre cas, dans un village près du Lac Rose où un brave sénégalais avait lui aussi 4 femmes.
Je leur avais demandé ce qu'ils pensaient des européens qui n'avaient qu'une seule femme. Leurs réponses avaient été la même : "c'est parce que vous êtes des cons". Je n'étais pas encore marié, mais j'ai pu répondre qu'en Europe, 4 femmes, c'est interdit par la loi et que 4 femmes seraient trop cher à entretenir. Réponse immédiate des interlocuteurs : "Ici, avec 1 ou 2 moutons, tu as une femme, c'est pas cher". La différence des cultures, c'est du costaud quand même ! Pas pour les femmes, je l'avoue.

Écrit par : issa gibb | 11/11/2015

Répondre à ce commentaire

Le cas de polygamie le plus voyant au Sénégal est le cas du cheikh Béthio Thioune et ses 8 femmes. C'est ancien fonctionnaire qui a compris que la religion pouvait rapporter plus que l'administration, s'est fait nommer cheikh par le 5° khalife mouride Saliou Mbacké comme pourvoyeur de médicamentation pour faciliter la méditation. Il devient rapidement le leader-maître de thiantacounes, des hordes de jeunes décérébrés qui chaque fois qu'ils sortent en ville, cassent tout sur leurs passages. Si bien que quand ils se font matraqués par la police et hurlent comme des chiens battus (vidéo) on n'a aucune pitié pour eux ? Quand 2 thiantacounes se font arrêter en France, en essayant de dévaliser une banque à Nice parce que leur guide leur avait demander un milliard ? Quand ce même guide demande à 2 de ces talibés de se battre à mort ? Quand ce guide religieux se mêle de politique et envoie ses hordes sauvages matraquer les opposants à Wade et les étudiants ? Quand ce guide étale ses richesses, ses voitures de luxe et ses femmes maquillées comme des geishas japonaises ? Je dirais que nous sommes loin de la vrai religion musulmane et que ce cas de polygamie est choquant, outrageux et répugnant. Pourtant, beaucoup de jeunes sénégalais admirent sa réussite. Quel grand guide religieux pour le Sénégal et quel bel exemple pour notre jeunesse ??? C'est à gerber...

Écrit par : issa gibb | 11/11/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.