09/11/2015

LE PORT DU VOILE

Macky Sall s’oppose au port intégral du voile : « Nous ne saurions accepter une autre forme de religion »

2121038c694b80e28c04b3f0833f506f104e56e6.jpg

Pour ou contre le port intégral du voile ? Invité à prononcer son allocution au panel de haut niveau organisé au Forum international sur la Paix et la sécurité, le chef de l’Etat sénégalais a affiché son désaccord sur cette question.
«A coté de ces politiques, il faut développer un discours philosophique et théologique. Cela nécessite une formation des imams dans le sens d’un islam tolérant. Et c’est le modèle d’islam que nous, nous avons adopté depuis que l’islam a été introduit en Afrique, en tout cas en Afrique de l’Ouest. C’est un islam tolérant. Nous ne saurions donc accepter chez nous qu’on vienne nous imposer une autre forme de religion. On a jusque là connu un islam modéré et tolérant. Donc, ça c’est une question de la société toute entière. Ce n’est pas seulement l’affaire de l’Etat, mais lorsque l’on voit des formes nouvelles, par exemple le port de voile intégral dans notre société, alors que ça ne correspond ni à notre culture, ni à nos traditions, ni même à nos conceptions de l’islam, nous devons avoir le courage de combattre cette forme excessive d’imposer. De toute façon, c’est le même refus que je pose à d’autres modèles qu’on veut nous imposer. C’est-à-dire que nous ne pouvons pas accepter que des modèles qui nous viennent, je ne sais d’où, soient imposées en Afrique», a-t-il déclaré devant les participants de cette rencontre internationale.
Macky Sall dit ne pas admettre que sous prétexte que «les Africains sont pauvres, il faut financer des mosquées, il faut financer des écoles, donc, il faut leur imposer une culture ou une tradition ! Nous devons le refuser en tant que Africains !», a-t-il de manière formelle. Pour lui, «nos sociétés civiles doivent être à la pointe de ce combat. Nos hommes politiques doivent également assumer pleinement, et à la lumière du jour, la lutte contre le terrorisme».
D’ailleurs, il a appelé ses pairs, autorités, à faire le nécessaire pour barrer la route, en amont, aux propagandes jihadistes et offrir à la jeunesse plus d’emplois et de perspectives. «La pauvreté est étroitement liée au terrorisme. Le terrorisme prospère là où les théories et propagandes des jihadistes prennent racine facilement. Et, ils recrutent dans des milieux défavorisés où les gens se sentent exclus. Donc, il est clair que le combat contre le terrorisme n’est pas un combat seulement militaire. Nous devons travailler à donner des perspectives à la jeunesse africaine pour ne pas les laisser entre les mains de propagandistes jihadistes. Nous devons faire en sorte également que l’exclusion sociale soit combattue et que des politiques inclusives soient élaborées», a confié le président Sall.
Cependant, reconnait-il, tout cela commence par des inégalités de toutes sortes dans les milieux ruraux, urbains, à l’égard des femmes, à l’égard des jeunes et de développer des politiques d’intégration nationale et des politiques d’emploi».
SenewebNews

Commentaires

il faut qu'il se depeche a y mettre bon ordre car ça fait tache d'huile et dans le milieu rural de plus en plus et sur des petites filles de plus en plus jeunes.... une gosse voilée a l'ecole maternelle a 3 ans et qu'on veut mettre a l'ecole privé religieuse catholique car l'enseignement est meilleur : j'appelle cela de la provocation.

Écrit par : flopaty | 09/11/2015

Répondre à ce commentaire

Ne pas accepter le présence de cette gamine voilée dans l'école privée catholique qui paradoxalement a été accepté depuis 1 siecle dans un pays avec ses sœurs voilées : c'est de l'hypocrisie

Écrit par : galsen | 09/11/2015

Et c'est qui qui porte un voile ici ?
http://senimmaculee.info/images/20150213_172449.png

Écrit par : galsen | 09/11/2015

Répondre à ce commentaire

Quand on parle du port intégral du voile, on sait d'où ça vient et où ça mène.
Je n'ai pas encore vu une bonne sœur se faire sauter avec un bombe.

Écrit par : lola diolla | 10/11/2015

déjà la gamine de 3 ans envoyé à l'école n'est pas en voile intégrale, c'est certain. sauf si vous en doutez..
ensuite, porter un simple voir comme "ma soeur" doit être toléré dans une école privée catholique puisqu'on leur a toléré elles mêmes cela depuis des siecles

Écrit par : galsen | 10/11/2015

Bien d'accord pour le respect des convictions et le fait de donner des perspectives est la méthode efficace pour continuer l'œuvre de leopold Senghor qui respectait aussi la démocratie incompatible avec l'intégrisme religieux ....

Écrit par : oyster | 09/11/2015

Répondre à ce commentaire

Commencez d'abord par envoyer les gosses à l'école et on verra après !!!!

Écrit par : Eric | 09/11/2015

Répondre à ce commentaire

Je n'en doute pas.
Mais imposer des gamines à porter des voiles, je ne suis pas d'accord.
Dix ans auparavant les seules personnes qui portaient des voiles étaient des personnes âgées ou en cas décès.Aujourd'hui c'est une nouvelle religion qu'on veut nous imposer et ça va venir petit à petit.
Je vais peut-être me répéter et ce n'est pas la peine.
Merci.

Écrit par : lola diolla | 11/11/2015

Répondre à ce commentaire

Il est important et salutaire pour le pays, que le Président prenne position contre l'islamisation radicale. Le mal est là, il faut le combattre avec toutes les forces de la nation. Des imams radicaux ont pris le pouvoir dans des villages ruraux, prêchant la haine et l'intolérance. Ils interdisent la danse et le chant, ils voilent les fillettes de 3 ans et ils forment les garçonnets au jihad. Sans réaction générale de notre part pour les éradiquer, nous finirons république islamiste. Nous ne pouvons pas tombé dans le crétinisme religieux.

Écrit par : issa gibb | 11/11/2015

Répondre à ce commentaire

Malheureusement ,il y a déjà quelques années que la religion prends le dessus,et personne ne s'est jamais opposé a cette montée, c'est arrivée sournoisement, d'abord de plus en plus de mosquées de plus en plus de fetes religieuses dans les maisons ,les quartiers alors il ne faut pas s'étonner qu'on fasse aujourd'hui porter le voile a des enfants de plus en plus jeunes c'est une continuité c'est eux demain ,donc c'est eux qu'il faut éduquer,c'est l'avenir du Sénégal(bonjour les dégats) c'est triste parce que exagéré mais voilà le Sénégal que veulent les religieux...Attention c'est eux qui gouvernent!!!!!!

Écrit par : eddy | 11/11/2015

Répondre à ce commentaire

ouh là, relax les amis, il s'agit juste d'un léger tissu sur la tête.
Comme une écharpe, ou un petit chapaeu ou une kippa..
come on!

Écrit par : eze | 12/11/2015

ouh là, relax les amis, il s'agit juste d'un léger tissu sur la tête.
Comme une écharpe, ou un petit chapeau ou une quipa..
come on!

Écrit par : zm | 12/11/2015

Répondre à ce commentaire

Relisez bien : "Macky Sall s'oppose au PORT INTEGRAL du voile". Donc rien à voir avec : un léger tissu sur la tête, une écharpe, un petit chapeau, ou une kippa.
Le VOILE INTEGRAL, c'est être couvertE de la tête aux pieds (je dis bien couvertE puisque ce sont les femmes qui sont visées encore une fois, les hommes pouvant aller et venir à leur aise bien évidemment !).

Écrit par : Candide | 12/11/2015

A GALSEN !
Et les Ecole islamique ?
Penchez vous une fois sur le problème pourquoi une famille choisit à inscrire son enfants privée ,même catholique !
Je pense si l' islam évoluait ,se adapterait plus à notre époque,à la demande de la population,à plus de tolérance que est pratiquer aujourd'hui aussi des chrétiens après un longue passage par le "moyen Âge",les professeurs mieux payés et considérés,le problème se poserait moins.
A l'épique ou j'étais allée à l'école la religion restait devant la porte.
Là choix de religions de chacun est une affaire privée qui ne doit pas se jouer sur la place publique à mon avis.
Sur tous ne posez pas toujours votre grain de la haine que vous portez en vous dans le cœur des autre !
VOILÀ ,CECI A DONNÉ LA NUIT PASSEZ LES ÉVÈNEMENTS À PARIS !!
Beyrouth et Irak aussi...
Des familles plongez dans la douleur à cause de gens IRRESPONSABLE

Écrit par : Eva-Bettina Garnier | 14/11/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.