22/11/2015

OPTIMISME TOURISTIQUE

La Ministre du Tourisme et des Transports aériens Maïmouna NDOYE SECK réaffirme les ambitions sénégalaises de figurer dans le Top 5 africain en 2025.

yoff senghor copier.jpg

Le Sénégal compte accueillir trois millions de touristes en 2025, avec l’ambition de figurer dans le top 5 des destinations africaines les plus prisées d’Afrique, a réaffirmé, mardi à Dakar, la ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna NDOYE SECK.
"Notre ambition est d’atteindre trois millions de touristes en 2025 et de mettre le Sénégal dans le top cinq de l’Afrique", a-t-elle déclaré aux membres du Conseil économique social et environnemental (CESE), réunis pour la deuxième session ordinaire de cette institution.
Pour ce faire, le Sénégal s’est fixé des objectifs intermédiaires, consistant à accueillir 1 million 500.000 touristes en 2016 et deux millions en 2018, a indiqué Mme SECK.
"Nous ne doutons pas de la capacité du gouvernement à relever les défis portant sur des questions sécuritaires et d’autres relatives à la salubrité et à l’érosion côtière", a-t-elle dit, en évoquant l’importance du tourisme balnéaire pour le Sénégal.
Ce constat doit pousser le Sénégal à relever "le défi de la protection de l’environnement", a-t-elle fait valoir, se félicitant de ce que le tourisme est le secteur où le partenariat public- privé se trouve "le plus développé".
La deuxième session ordinaire du Conseil économique social et environnemental (CESE) porte sur la promotion du tourisme sous la forme d’une activité "solidaire et durable à fort potentiel de valeur ajoutée".
Aussi cette session vise-t-elle à recueillir "les avis critiques, suggestions et recommandations de l’ensemble des acteurs du tourisme pour impulser de profondes réformes" de ce secteur, indique le CESE dans un document remis aux journalistes.
"Des recommandations pour un environnement sécurisé, attractif, et favorable à l’éclosion des activités touristes, culturelles et de loisirs’’, seront formulées à l’issue de cette session, précise le document.
APS

Commentaires

Mdr ...il y du boulot .....peut être dans 10 ans ,il seront dans le top 5...

Écrit par : Samy | 22/11/2015

Répondre à ce commentaire

Le top 5 carrément, dans la série: On ne manque pas d'air! D'ailleurs, on le brasse à longueur de temps, surtout les ministres, en plus.
Bah, sont bien payés, font semblant de s'activer et d'y croire, on ferait pareil à leur place, finalement !

Écrit par : rico | 22/11/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.