01/12/2015

LA TNT N'EST PAS POUR DEMAIN...

Excaf Télécom contraint à cesser la commercialisation de décodeurs TNT

TNT-592x296.jpg

Attributaire du marché de la mise en œuvre du passage à la télévision numérique, le groupe Excaf Télécom a été sommé par la justice sénégalaise de cesser la commercialisation de ses décodeurs pour violation de contrat.
L’écran de fumée autour de la TNT sénégalaise s’épaissit. La transition vers la télévision numérique au Sénégal confiée à Excaf Télécom – chargé de l’installation d’émetteurs et de l’équipement des foyers en décodeurs – déjà fragilisée en juin dernier du fait du peu de ménages équipés risque d’être encore plus difficile.
Hors classe
Le tribunal de grande instance hors classe de Dakar a ordonné « l’arrêt de la commercialisation des décodeurs par Excaf Télécom ainsi que la mise sous scellés du stock de décodeurs disponible », informe un communiqué d’African Transaction Processing and Services (ATPS), paru dans la presse locale fin novembre. Le délibéré du tribunal date du 30 octobre dernier.
La filiale sénégalaise du groupe technologique marocain M2t reproche à Excaf Télécom, dirigé par Sidy Diagne, de ne pas avoir respecté l’accord liant les deux sociétés. Aux termes de ce contrat, la distribution des décodeurs TNT d’Excaf Télécom sur l’ensemble du territoire sénégalais aurait été confiée à ATPS, dont la licence exclusive aurait donc été violée puisque d’autres grossistes sénégalais détenaient et revendaient ces équipements.
Passage
Si Excaf Télécom conserve un silence absolu depuis la décision du tribunal, celle-ci devrait compliquer et retarder davantage le passage de tout le pays à la TNT. Fin août, seulement 5 400 ménages sur les 875 000 recensés dans le pays étaient équipés d’un boîtier permettant de capter les chaînes sénégalaises en qualité numérique.
Amadou Oury Diallo/Jeuneafrique

Commentaires

Voila encore un problème pour recevoir RTS 1 par satellite si on passe en HD on devrait changer de démodulateur qui est actuellement en SD ...........
enfin comme en AFRIQUE il n'y a pas d'urgence ......

Écrit par : oyster | 01/12/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.