07/12/2015

AIDE AUX FEMMES

Création de 500 centres de développement économique des femmes

formation-femme.jpg

Le gouvernement sénégalais annonce un ambitieux projet pour sortir les femmes de la pauvreté. La ministre de la femme, de la famille et de l’enfance, Mariama Sarr annonce l’installation 500 centres de développement économique des femmes dans plusieurs localités du pays.
« Ces centres de développement économique des femmes seront implantés dans tout le pays pour permettre aux femmes productrices d’aller vers la création de muni-entreprises (…) L’objectif de ce changement est de mieux impulser le développement à la base et l’émergence des femmes », a précisé la ministre.
Le Sénégal s’inspire ainsi de l’expérience marocaine qui a été une réussite selon la ministre Mariama Sarr.
Rappelons que l’Etat Sénégalais dote pour l’année prochaine, le ministère de la femme, de la famille et de l’enfance, d’un budget de 17, 6 milliards de F CFA contre 16 milliards en 2015.
Roger ADZAFO/Africa top success

Commentaires

bravo !

Écrit par : olivier | 08/12/2015

Répondre à ce commentaire

Très bien ! les femmes sont courageuses et persévérantes.

Écrit par : Candide | 08/12/2015

Répondre à ce commentaire

nous aussi hein...

Écrit par : mamadou | 08/12/2015

Répondre à ce commentaire

Je n'en doute pas Mamadou... et je félicite ceux qui le sont, courageux ! Malgré tout, force est de reconnaître que certains le sont moins que d'autres.
Ce que j'ai pu constater personnellement, c'est que les femmes Sénégalaises sont VRAIMENT courageuses et persévérantes !

Écrit par : Candide | 09/12/2015

L'Avenir de l'Afrique passe par ses femmes .....

Écrit par : loulou21 | 08/12/2015

Répondre à ce commentaire

L'Avenir de l'Afrique passe par ses femmes .....

Écrit par : loulou21 | 08/12/2015

Répondre à ce commentaire

Heureusement qu'il y a les femmes sénégalaises,c'est elle qui font tout le boulot dans ce pays,et pourtant on ne leur laisse pas la parole !!!!!quel dommage

Écrit par : chees | 16/12/2015

Répondre à ce commentaire

ah bon ? on ne leur laisse pas la parole.
C'est du n'importe quoi, on est pas en arabie saoudite non plus hein.
surtout avec 2 femmes premier ministre, je ne sais pas si la france en a fait autant d'ailleurs

Écrit par : cissé | 16/12/2015

Les commentaires sont fermés.