16/12/2015

DIAMNIADIO VOIT GRAND

Le Premier ministre annonce la création d’un parc des expositions et foires à Diamniadio

maxresdefault.jpg

Un parc des expositions de 20.000 mètres carrés va être construit au nouveau pôle industriel de Diamniadio dès 2016 pour abriter les salons internationaux et les foires au Sénégal, a annoncé, mercredi, le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne.
"Le chef de l’Etat va construire et dès 2016, un nouveau parc des expositions pour le Sénégal à Diamniadio dans la ville nouvelle, dans le nouveau pôle industriel. Un parc qui aura 20 mille mètres carrés de bâtiments construits", a-t-il dit.
Le PM s’exprimait au terme de la visite effectuée au pavillon vert, proie du violent incident qui s’est déclaré dans la nuit du samedi au dimanche causant d’énormes dégâts matériels.
M. Dionne a témoigné la compassion du gouvernement du Sénégal envers les exposants sinistrés et encouragé la direction du CICES ainsi que les autorités en charge de la protection civile pour la sécurisation du site et les mesures d’accompagnement prises à la suite de l’incident
Selon lui, "ce nouveau parc pourra héberger dans les meilleures conditions les salons et expositions ainsi que les foires qui vont se tenir dans au Sénégal".
"L’ambition du Plan Sénégal émergent (PSE) est d’être un hub en matière de service et de tenues de conférences, de salons internationaux", a-t-il souligné.
"A côté du centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD), nous aurons un nouveau parc des expositions. Cette décision avait été prise bien avant cet incident", a-t-il insisté, rappelant que le CICES est vieux de plus de 30 ans (1974) et doit être mis aux normes internationales.
Toutefois, le Chef du gouvernement a souligné que "la mise en norme, parfois, est plus chère que la réalisation d’un nouveau parc".
"Cette décision existe et nous y travaillons déjà. Et j’ai passé une bonne partie de cette semaine à travailler avec les départements concernés pour la création de ce parc", a-t-il ajouté.
"On verra un bâtiment et des hangars surgir au niveau de Diamniadio avec les normes les plus actuelles pour que nous pussions continuer à être ce carrefour en Afrique", a indiqué Mahammad Boun Abdallah Dionne.
Le montant des pertes déclarées par les sinistrés de l’incendie s’élève à plus de deux milliards de frs CFA, a soutenu le directeur général du CICES, Cheikh Ndiaye.
S’agissant de l’indemnisation des victimes, M. Dionne a expliqué que "ce n’est pas à l’Etat de les prendre en charge".
"Si on devait intervenir, il existe une structure de l’Etat, l’agence judiciaire qui s’occupe de ce genre de questions mais, le CICES étant assuré, laissons les experts faire leur travail et s’il faut la main invisible de l’Etat, je peux vous assurer qu’elle sera là", a-t-il rassuré.
APS

Commentaires

Avez vous l'argent ?
dans le cas contraire vous pouvez mettre le dossier dans un tiroir ....

Écrit par : oyster | 17/12/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.