21/12/2015

LES PROMESSES DU PRESIDENT...

Autoroute Thiénéba-Tivaouane-Saint-Louis/Achèvement de la grande mosquée: Macky Sall débarque en père Noël à Tivaoune!

8688142-13716417.jpg

Le Président de la République, Macky Sall s’est rendu, ce samedi, à Tivaoune pour les besoins d’une "Ziar" en prélude du Gamou ou l’anniversaire de la naissance du Prophète Muhammad (P.S.L). Le chef de l'Etat n’a été pas avare en promesses pour la cité de Maodo Malick Sy.
Dopé par ses militants, sympathisants et les encouragements de Al Amine, le successeur de Wade a promis monts et merveilles aux disciples tidjanes de Tivaoune. Il a fait part de sa volonté ferme de construire une autoroute Thiénaba-Tivaoune-Saint-Louis d’un coût global de 80 Milliards de nos francs mais aussi l’achèvement sur fonds propres de la Grande Mosquée Seydi El hadji Malick de Tivaoune.
Pour les travaux de l’autoroute devant rallier les deux cités religieuses, le «Général» Sall a annoncé une durée de finition de 20 mois (soit 1 an et 8 mois). Faut-il croire au père Noel Macky? Le temps nous édifiera.
Ndarinfo

Commentaires

MANGUI NIYO DI GNAANN DIAM M DANS LE PAYS LE (senegal...) di niyou aussi presidant macky et avec tous ceux qui sont avec lui pour la recommandation de dieu (ALAH meilleur et unique.AINSI AUSSI POUR TOUTES FEMMES POUR FEMME.

Écrit par : moustapha it ndongo gueye | 21/12/2015

Répondre à ce commentaire

Des promesses toujours ,pour le reste cela est dépendant des sous dans la caisse pour la réalisation.

Écrit par : oyster | 22/12/2015

Répondre à ce commentaire

je ne suis pas mackyste, mais lui 'il promet il le fera

Écrit par : ssd | 22/12/2015

Répondre à ce commentaire

La construction d'autoroutes incombent à l'Etat, OK ! La fin de la construction de la Grande mosquée n'incombe pas à L'Etat. Nos impôts n'ont pas à être dispersés dans des confréries déjà milliardaires par les terres qu'ils ont reçu des colonisateurs sur le dos du peuple sénégalais, par les dons qu'ils reçoivent du monde entier et par les privilèges éhontés tels que de ne pas payer d'impôts, pas de taxes, pas payer l'électricité et l'eau. Les privilèges et les aides aux confréries religieux tournent à l'hypocrisie totale, tout leur revient et le peuple reste dans la misère. Qu'on arrête de gaver ces gens-là. Qu'on s'occupe du peuple. Des écoles publiques, des hôpitaux , des maternités, des administrations au service du peuple sénégalais. Séparation de l'Etat et de la religion, il y a urgence pour pouvoir se développer et sortir le Sénégal de l'obscurantisme et la misère.

Écrit par : issa gibb | 28/12/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.