09/01/2016

LE FMI VEUT METTRE AU SOL SENEGAL AIRLINES

Le Fmi conseille la fermeture de Sénégal Airlines et de certaines Agences

Senegal-Airlines.jpg

Le fonds monétaire international (Fmi) ne cautionne pas du tout le laisser-aller en cours au Sénégal et qui fait perdre des fonds considérables à l’Etat.
Sur ce point, il est exigé des autorités sénégalaises qu’elles revoient leur copie. D’abord des mesures de compression à Sénégal Airlines, et la suppression immédiate de certaines agences publiques qui vivent aux dépens de l’Etat sans rien rapporter en retour.
«La compagnie Sénégal Airlines est structurellement déficitaire. Elle a vu le jour avec des tares importantes. Cette compagnie coûte beaucoup l’argent à l’Etat. Il n y a plus d’avions, et on continue à payer des salaires au personnel. A quoi cela sert-il?», se demande Boileau Loko.
Senenews

Commentaires

Sauf erreur la compagnie ne possède plus d'avion, ce qui implique forcément une rentrée d'argent impossible avec une dette importante qui existait avant !
le nouvel aéroport ne pourrait se faire avec " des corbeaux qui volent sur le dos pour ne pas voir la misère " comme on dit en BRETAGNE !
Donc il semblerait logique de penser que l'inauguration de ce magnifique aéroport soit programmée avant l' élection présidentielle avec une arrivée d'avions de la compagnie SENEGALAISE ce qui explique de payer toujours des salaires pour rien dans l'immédiat !....
Reste à chercher aussi des avions pour ce grand jour.....
Le FMI fait son travail cependant.

Écrit par : oyster | 09/01/2016

Répondre à ce commentaire

le FMI doit aussi conseiller l'arret de l'hémorragie budgetaire sur l'aeroport de diass; en annulant définitivement le projet et transformer celaen université. sert à rien.

Écrit par : seck | 09/01/2016

Répondre à ce commentaire

Boileau Loko pose là une question pertinente ! On se demande en effet à quoi çà sert... Question de prestige ? prestige mal placé alors !

Écrit par : Candide | 09/01/2016

Répondre à ce commentaire

Le développement d'un pays passe par des voies de communications !.....
L'avion ,le train ,les routes ....
la voie romaine ne vous rappelle rien ?

Écrit par : oyster | 09/01/2016

Répondre à ce commentaire

Etant donné que Sénégal Airlines n'est pas en état de fonctionner, que c'est une compagnie fantôme qui n'a plus d'avion mais qui emploie encore des salariés qui ne travaillent pas mais qui sont payés à ne rien faire (!), que l'entreprise est "structurellement déficitaire", et qu'elle continue d'alourdir sa dette de façon exponentielle... quel est l'intérêt de la maintenir "en vie" ou plus exactement en survie artificielle ? et ce au détriment des finances publiques. C'est effectivement du laisser-aller, de la gabegie, de l'irresponsabilité de la part des autorités étatiques. Qui veut maintenir un train de vie somptuaire doit en avoir les moyens.

Écrit par : Candide | 10/01/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.