14/01/2016

BAISSE DU PRIX DU CARBURANT

Macky accepte enfin de baisser le prix du carburant

8789618-13902617.jpg

Après moult tergiversations, Macky Sall et son Gouvernement, ont pris, hier, une décision importante. Celle de revoir à la baisse le prix du carburant. Cette décision a été prise après la révolte de plusieurs consommateurs.
Hier, en Conseil des ministres, le Gouvernement a décidé de baisser le prix du carburant à partir de ce samedi. À en croire le communiqué, « le Conseil des ministres s’est réjoui de la baisse, à compter du samedi 15 janvier 2016 du prix du carburant, annoncée par le ministre de l’Énergie et du Développement des énergies renouvelables dans le cadre de sa communication ». Aucun prix n’a été communiqué sur cette baisse mais la baisse doit être effective à partir du samedi, à 18h, au grand bonheur des consommateurs.
Il y a de cela une semaine, l’ancien ministre de l'Économie, Moussa Touré, accusait l’État « de se sucrer indûment sur le dos des consommateurs ». Dans les colonnes de L’Observateur, le président du parti « Jarin sa reew » révèle que le baril du pétrole a connu une baisse considérable, mais le Gouvernement n’a toujours pas opéré une diminution sur le prix du litre. « Déjà, le 2 novembre, lorsqu'ayant constaté que le prix du baril du pétrole était passé de 120 dollars à 80 dollars et que le Gouvernement était inactif, j'avais fait une sortie rigoureuse. Et c'est vers le 15 décembre 2014 que le Gouvernement a dû baisser de 100 F Cfa le prix du litre du Super et celui du Gasoil. Aujourd’hui, le prix du baril a chuté jusqu'à 36 dollars et l'État n'a toujours pas procédé à une nouvelle baisse. L'État pompe les Sénégalais. Aujourd’hui, rien que le Super et le gasoil, l'État engrange indûment plus de 150 milliards F Cfa par an. C'est du vol », accusait-il. Dans la sous-région, plusieurs pays comme la Côte d’Ivoire et le Mali, avaient baissé les prix depuis fort longtemps.
Ibrahima Khalil DIEME/Laterangainfo

Commentaires

trop cher cher vous ;Honte...et le coup de la vie...

Écrit par : BARBAIX | 14/01/2016

Répondre à ce commentaire

moi je pense qu'il faut laisser les prix fixes, pour permettre à l'état de construire de routes , des centres de controles techniques, des universités, des hopitaux, jusqu'au jour on on commencera a produire notre pétrole

Écrit par : lamine | 14/01/2016

Répondre à ce commentaire

vous ne verrez pas la couleur de l'argent du pétrole,il ne faut pas rever il remplira bien des poches mais rien ne sera fait pour les Senegalais!!!!! par contre les biens-nantis le seront un peu plus

Écrit par : maie | 14/01/2016

Répondre à ce commentaire

n'importe quoi, adepte des theorie de complots!

Écrit par : lamine | 14/01/2016

Répondre à ce commentaire

au moins le prix va baisser vous etes d'accord sur ce minimum au moins ???

Écrit par : lamine | 14/01/2016

Répondre à ce commentaire

A force de voir le négatif ,on oublierait que cela peut aussi changer?

Écrit par : oyster | 17/01/2016

Répondre à ce commentaire

La baisse du prix du carburant, c'est plutôt une bonne nouvelle.

Écrit par : Candide | 17/01/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.