24/01/2016

DIASS: LE SENEGAL EN DEVENIR

Diass sera " le cœur du Sénégal de demain ", selon le DG de l’AIBD

8839273-13993754.jpg

Le directeur général de l’aéroport international de Diass (AIBD), Abdoulaye Mbodj a déclaré, samedi, que la commune de Diass sera "le cœur" du Sénégal de demain du fait de ses nouvelles infrastructures qui constituent des potentialités économiques importantes.
" Dakar était le Sénégal d’hier et d’aujourd’hui, mais Diass sera le Sénégal de demain. C’est une évidence !", a estimé Abdoulaye Mbodj ajoutant que " ce ne sont pas les populations de cette zone qui vont dire non à une réélection du président Macky Sall."
Mr. Mbodj prenait part à la cérémonie de dédicace du livre " Pourquoi réélire le Président Macky Sall ? " de l’économiste Mamadou N'dione qu’il a qualifié "d’économiste-stratège".
Selon lui, " les projets qui étaient considérés comme étant des éléphants blancs commencent à sortir de terre."
M. Mbodj qui dit avoir "la chance de construire le premier tronçon de l’autoroute à péage, Malick Sy-Patte d’Oie lancé par le président Macky Sall alors Premier ministre", a étalé les avancées notées dans la localité de Diass.
" Hormis les bourses de sécurité familiales dont les populations de Diass ont eu à bénéficier. Cette localité du département de Mbour abrite l’AIBD adossé à une zone économique spéciale, Badatte-Kholpa-Kirène, une ville nouvelle où passeront toutes les autoroutes ", a indiqué Abdoulaye Mbodj.
Dakaractu

Commentaires

Demain, demain, demain, demain,demain......pauvres gens.

Écrit par : loulou21 | 24/01/2016

Répondre à ce commentaire

2005 - 2016 et encore Demain ..... L'aéroport de Tunis s'est construit en 3 ans.... je suis d'accord, pauvres gens, pauvre Sénégal.

Écrit par : issa gibb | 24/01/2016

Répondre à ce commentaire

Voila qui ne change pas les prévisions :l'inauguration de l'aéroport et ensuite la réelection confortable du pdt .
et cela parait la raison ,d'autant plus que la gestion du pétrole à venir peut amener la confiance des pays investisseurs dans ce choix ?

Écrit par : oyster | 24/01/2016

Répondre à ce commentaire

MDR! je ne comprends pas comment on peut lier l'aeroport à la reelection de macky sall qui n'a même pas initié le projet.
réduire le vote des seegalais à la finalisation de diass est tout simplement ubuesque

Écrit par : gorgui | 24/01/2016

Répondre à ce commentaire

Comprendre est une chose ,mais en politique seul le résultat compte!....

Écrit par : oyster | 25/01/2016

Répondre à ce commentaire

comment on peut lier l'aeroport à la reelection de macky sall qui n'a même pas initié le projet.
réduire le vote des seegalais à la finalisation de diass est tout simplement ubuesque et pour quand et auto route vers M,bour triste ,et le nétoiage des plages...

Écrit par : BARBAIX | 25/01/2016

Répondre à ce commentaire

comment on peut lier l'aeroport à la reelection de macky sall qui n'a même pas initié le projet.
réduire le vote des seegalais à la finalisation de diass est tout simplement ubuesque et pour quand et auto route vers M,bour triste ,et le nétoiage des plages...

Écrit par : BARBAIX | 25/01/2016

Répondre à ce commentaire

comment on peut lier l'aeroport à la reelection de macky sall qui n'a même pas initié le projet.
réduire le vote des seegalais à la finalisation de diass est tout simplement ubuesque.

Écrit par : BARBAIX | 25/01/2016

Répondre à ce commentaire

comment on peut lier l'aeroport à la reelection de macky sall qui n'a même pas initié le projet.
réduire le vote des seegalais à la finalisation de diass est tout simplement ubuesque.

Écrit par : BARBAIX | 25/01/2016

Répondre à ce commentaire

Inutile de répéter votre message ;
celui qui récolte ,n'est pas toujours celui qui sème ...

Pour le reste la démocratie existe dans ce pays ,et l'électeur tranche ...

Écrit par : oyster | 25/01/2016

Répondre à ce commentaire

Se servir de l'ouverture de l'aéroport Diass et l'attribuer à la campagne pour la réélection de Macky Sall, je suis d'accord, avec les politiques, tout est possible. Mais, nous n'oublierons pas le surcoût et la situation de ridicule dans laquelle nous a plongé la construction de ce malheureux aéroport. Puis, un aéroport perdu, au milieu de rien, d'autres problèmes interviendront, car ils n'ont pas été anticipé et réfléchi comme d'habitude. c'est pourquoi, je dis, pauvres gens, pauvre Sénégal, encore et encore.

Écrit par : issa gibb | 25/01/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.