28/01/2016

SALON DU TOURISME A FATICK

FATICK ORGANISE SON PREMIER SALON RÉGIONAL DU TOURISME, EN FÉVRIER

senegal

Le Syndicat de l’hôtellerie et de la restauration à Fatick (centre) organise, les 13 et 14 février, son premier Salon régional du tourisme, une initiative censée promouvoir l’activité touristique de la région, a annoncé mercredi son secrétaire régional, Magatte Guèye.
"Nous voulons, à travers ce salon, faire en sorte que la région de Fatick puisse être visible sur le plan touristique et culturel", a expliqué M. Guèye lors d’une réunion préparatoire du salon.
Des activités seront déroulées lors de la manifestation, autour de plusieurs thèmes, dont le suivant : "Quelle approche sécuritaire pour un tourisme local émergent ?"
L’organisation du salon "nécessite un budget de près de 10 millions de francs CFA", selon Magatte Guèye.
"Nous avons décidé d’organiser ce salon parce qu’il y a beaucoup de difficultés dans le secteur du tourisme. Il y a la précarité des emplois et la fermeture de certains hôtels, à cause des lourdes taxes", a-t-il ajouté, espérant que le salon permettra d’arriver à des solutions capables de sauver l’activité touristique dans la région de Fatick.
APS

Commentaires

courage ;courage et oui toujours ses taxes ;

Écrit par : BARBAIX | 28/01/2016

Répondre à ce commentaire

L' approche sécuritaire pour un tourisme local émergent consiste à respecter le touriste d'ailleurs, l'éducation des certains antiquaires, instruire les petits talibés, rénover certains établissements, mettre des professeurs à la hauteur dans les écoles, les lycées et les universités. Plus d'associations religieuses dans le gouvernement qui mettent leur grain de sel partout. P.t.... Réveillez-vous les gars.
Je me remémore le temps où tous les enfants du Sénégal allaient à l'école.
Au temps du gouverneur de Thiès Jacques Collin, au temps du défunt président Léopold Sédar Senghor même jusqu'à Abdou Diouf.
Vous les journalistes faites quelques choses, c'est bien beau de raconter mais surtout adressez aux dirigeants pour qu'ils fassent le nécessaire.
Merci.

Écrit par : Lola diolla | 28/01/2016

Répondre à ce commentaire

quand vous écrivez : Plus d'associations religieuses dans le gouvernement qui mettent leur grain de sel partout - vous voulez dire : IL NE FAUT PLUS D'ASSOCIATIONS RELIGIEUSES DANS LE .....

Écrit par : déhelle.debelval | 29/01/2016

Faire venir les touristes ?je veux bien
cela fait 14ans que je viens au Sénégal pour l'hiver
je loue une villa (gérée par une Sénégalaise ) !
j'ai l’impression de coucher sur un tas de fumier ,le dessus du WC rafistoler avec du scotch ,la première nuit coucher chez un voisin l'électricité faisait des étincelles de partout ,un frigot qui chauffe etc etc .....
et bien je suis touriste et plus du tout envie de revenir
TOURISTES ATTENTION AU PIÈGE
JE SUIS A PLEIN SUD 2 JE PEUX FAIRE VISITÉ

Écrit par : zétte 73 | 28/01/2016

Répondre à ce commentaire

Il faut quitter rapidement ce lieu. Parceque s'il y'a feu, ils mettront tout sur votre dos.

Écrit par : Lola diolla | 28/01/2016

Si on loue une villa pour le prix d'une chambrette à paris, faudrait faire quelques concessions. non ?
sinon il y a des lieu appropriés appelé hotel, y en a jusqu’à 5 étoiles mais c'est sûr que ce ne sera pas au prix d'une villa 1 étoile.

Écrit par : gorgui | 28/01/2016

Répondre à ce commentaire

450 EUROS LE MOIS ! +++ eau et électricité

a se prix la on pourrait au moins avoir des draps propre au lit quand on arrive tu ne crois pas GORGUI ...

TE FAIT PAS DE SOUCI LES CHINOIS ARRIVENT ?

Écrit par : zétte 73 | 29/01/2016

Comparons ce qui est comparable.

Écrit par : Lola diolla | 29/01/2016

Répondre à ce commentaire

Pour info, au Sénégal (en dehors de Dakar) une simple chambrée se loue aux alentours de 20.000 Fcfa par mois ; avec une petite salle de bains attenante (douche, lavabo, wc), c'est dans les 25.000 + eau + électricité.

Écrit par : Candide | 30/01/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.