16/02/2016

JEU VIDEO INTERESSANT

Je m'appelle Ousseynou Khadim BEYE. Je vous présente "Cross Dakar City", le jeu vidéo dont un enfant mendiant de Dakar est le héros.

12736318_10154471774094528_1628372701_n.jpg
Ceci, par le biais de « By Senegalese People », le premier média social dédié aux innovations sénégalaises.
Il s’agit ainsi d’une communauté dont l'objectif est de faire la promotion des projets des sénégalais(es) aussi bien au pays que dans la diaspora.
J'ai 32 ans et je suis sénégalais. Je suis ingénieur de conception en informatique de l'École polytechnique de Dakar et ingénieur généraliste de l'École centrale de Lyon.
Qu’est-ce- qui m’a poussé à créer Cross Dakar City ?
L’objectif du jeu est de participer à la sensibilisation sur les dangers encourus quotidiennement par les talibés (enfants mendiants), précisément ceux liés à la circulation automobile.
Pour alerter mes compatriotes, j'ai conçu Cross Dakar City, un jeu vidéo pour smartphones et tablettes. C'est l'histoire de Mamadou, un talibé forcé de mendier dans les rues. Il décide un jour de partir à la recherche de ses parents biologiques. Ainsi commence son périple à travers les rues de Dakar.
Quel est le but du jeu Cross Dakar City ?
Le jeu en 2D vous met dans la peau de Mamadou que vous devez diriger pour l'aider à traverser les rues de Dakar en évitant les différents dangers qu'il peut croiser sur sa route: voitures, trains, rivières, … autant de dangers auxquels sont réellement confrontés des talibés tous les jours. La prise en main du jeu est enfantine puisqu'il suffit de glisser son doigt à l'écran pour diriger Mamadou.
Le jeu inclut également une dimension touristique. Le graphisme est inspiré de la ville de Dakar, avec notamment des carrapides, des taxis locaux, un petit train bleu, des pirogues, des charrettes, le Lac Rose, etc.
Combien de téléchargements compte le jeu ?
Cross Dakar City est disponible gratuitement sur iOS, Android et Windows Phone depuis le 9 mai 2015. Il a été téléchargé plus de 30 000 fois sur Android, 2 600 fois sur iOS et 2 300 fois sur Windows Phone (près de 80% des téléchargements ont été faits depuis le Sénégal). La France arrive en deuxième position en terme de pourcentage de téléchargement du jeu, suivie de l’Italie et des États-Unis. Cependant Cross Dakar City a été téléchargé dans plusieurs pays, entre autres, l’Allemagne, le Brésil, le Canada, la Côte d’Ivoire, l’Espagne et le Maroc.
Liens de téléchargement :
- Play Store: https://play.google.com/store/apps/details?id=com.okb.cro...
- App Store: https://itunes.apple.com/us/app/cross-dakar-city/id976612465
- Windows Phone Store: https://www.windowsphone.com/en-us/store/app/cross-dakar-...
Des distinctions ?
Cross Dakar City a été nominé cette année au World Summit Award (http://www.socialnetlink.org/2015/07/world-summit-award-2015-sept-startups-representeront-le-senegal/) et a été finaliste de l’Appsafrica Innovation Awards (http://appsafrica.com/2015/10/12/finalists-announced-for-appsafrica-innovation-awards-2015/).
Quel est mon objectif ultime à travers Cross Dakar City?
J’utilise le jeu vidéo pour parler d’un sujet plutôt tabou au Sénégal : la mendicité des enfants. Je recherche un partenariat avec des ONGs et les pouvoirs publiques pour avoir des actions concrètes en faveur des talibés. Par actions concrètes, j’entends par exemple: la scolarisation de ces enfants et une meilleur sensibilisation des parents).
Un jour, un parent m'a dit qu'il a utilise Cross Dakar City pour sensibiliser ses enfants aux difficultés que les talibés rencontrent et aussi à la sécurité routière. Je n’avais pas anticipé ce volet mais cela m'a beaucoup touché...
Quelques références?
- France 24: http://observers.france24.com/fr/20151223-jeu-video-talib...
- BBC: http://www.bbc.co.uk/programmes/p02w49nt
- Le Point: http://afrique.lepoint.fr/economie/senegal-cross-dakar-ci...
Ousseynou Khadim BEYE/Sur Facebook : https://www.facebook.com/bysenegalesepeople/Sur Twitter : @bysnpeople

Commentaires

Bravo Ousseynou khadim Beye.

Écrit par : Lola diolla | 17/02/2016

Répondre à ce commentaire

Tout ce qui dénonce la vie des enfants mendiants talibés est le bienvenu. Ce jeu vidéo pour sensibiliser les masses sur les dangers de la rue, les risques encourus par les gosses en liaison avec l'exploitation des talibés par les marabouts. Mamadou, le petit talibé mendiant qui veut retrouver ses parents biologiques car il ne veut plus mendier pour son marabout. Du Coran, il n'a rien appris et rien compris et il le déteste. Liens familiaux brisés, esclavagisme religieux, mendicité dangereuse, maltraitances diverses, éducation ratée , haine des adultes, survie par la délinquance et enseignement coranique rejeté. Toutes les tares du système talibé au XXIème siècle, au Sénégal.
Un tout petit jeu vidéo qui dénonce toute la misère des talibés au Sénégal. Félicitations, Monsieur Ousseynou Khadim BAYE. Vous faites du bien à votre pays de lâches qui ne protègent pas ses enfants.

Écrit par : issa gibb | 17/02/2016

Répondre à ce commentaire

Cross Dakar City, déjà téléchargé dans les pays suivants : Sénégal, France, Etats-Unis, Allemagne, Brésil, Canada, Côte d’Ivoire, Espagne, Maroc. Peut-être que ce jeu deviendra planétaire. Dans cette hypothèse, l'Etat Sénégalais ne pourra faire autrement que de prendre des mesures coercitives pour éradiquer le phénomène "talibés", faute de quoi sa réputation s'en trouverait gravement ternie, alors même que le monde entier reconnaît aujourd'hui le Sénégal comme un exemple de république démocratique et laïque sur le continent Africain. Bravo donc à Monsieur Ousseynou Khadim BAYE pour cette initiative ! Un simple jeu vidéo peut faire mille fois plus qu'un million de paroles...

Écrit par : Candide | 17/02/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.