18/02/2016

LE PRESIDENT VEUT DES ROUTES SÛRES ET DES CONDUCTEURS RESPONSABLES

Macky Sall déplore "la recrudescence inadmissible" des accidents de la route

mort-pour-caca.jpg

Le chef de l'Etat a déploré mercredi en Conseil des ministres "la recrudescence inadmissible des accidents de la route, liés au comportement des conducteurs, au non-respect du Code de la route".
Abordant la sécurité routière, Macky Sall a déploré ces accidents qui "occasionnent d'énormes pertes en vie humaine", rapporte le communiqué du Conseil des ministres reçu à l'APS.
Le chef de l'Etat a demandé au gouvernement de procéder à l'actualisation des plans de circulation de la capitale pour "remédier définitivement à cette situation".
Macky Sall a également demandé "la réorganisation et la modernisation de l'administration publique des transports et du secteur, afin de faire de la sécurité routière, l'axe fondamental d'une politique dynamique des transports".
A cet effet, ajoute le communiqué, il a invité le gouvernement à "veiller à un contrôle routier rigoureux, à l'effectivité des visites techniques, à une meilleure implantation des sites dédiés, et à la sensibilisation des professionnels et usagers de la route sur la sécurité routière".
APS

Commentaires

Grande problèmatique. Le secteur est pourvoyeur d'emplois. Il y a bien un permis de conduire qui est plus un permis de tuer. D'une part l'apprentissage est quasiment inexistant, d'autre part le pasage des épreuves sont inconstance. Mais comment voulez-vous donner un vrai apprentissage de la route à un sénégal sur le déclin de la langue de molière. Combien de chauffeurs (enfin psudo) est lettré? ICA.

Écrit par : François JAHENY | 18/02/2016

Répondre à ce commentaire

surtout les taxi jaune...

Écrit par : BARBAIX | 18/02/2016

Répondre à ce commentaire

surtout les taxi jaune...

Écrit par : BARBAIX | 18/02/2016

Répondre à ce commentaire

un vrai danger permanent la conduite dans ce pays !

Écrit par : oyster | 19/02/2016

Répondre à ce commentaire

Même la formation routière la plus sérieuse, la plus longue ne changera pas les comportements du jour au lendemain. C'est un problème de "philosophie" africaine: quand on n'a pas la conscience que l'on peut infléchir tout événement de la vie quotidienne, par sa propre responsabilité, ses propres actes, on ne pourra pas infléchir cette irresponsabilité. C'est cette acceptation du fait, de la fatalité que nous Occidentaux nous avons balayé. Pour nous tout a une cause, une origine, une explication. Il faut toujours trouver un coupable.

Écrit par : PDP | 19/02/2016

Répondre à ce commentaire

Tu as bien décrit la problématique de l'inconscience...
Souvent, de plus, le sénégalais est "ailleurs"...

Écrit par : rico | 19/02/2016

un vrai écolage de conduite, un vrai controle technique, l'élimination des poubelles à moteur,, un code de la route appliqué, pas de petits billets aux policiers et gendarmes, le respect des marques au sol, le plus souvent effacées, les panneaux routiers sont extrémement rares et de toute façon non respectés. Responsabiliser les chauffeurs qui chargent des passagers dans des voitures en mauvais état IL EST ENCORE LOIN LE SESEGAL EMERGENT de tous les discours

Écrit par : jacobus | 19/02/2016

Répondre à ce commentaire

Et encore, le président est accompagné d'une escorte ! Je ne sais pas s'il imagine le grand public qui risque sa vie à chaque instant dès qu'il se trouve sur la voie publique. Les usagers veulent aussi des routes sûres !
Rouler à droite, s'arrêter au stop, respecter les piétons, la vitesse, la signalisation... Il faudra des siècles encore pour la conscience collective ou individuelle s'adapte aux voeux présidentiels. La vie ne vaut pas chère en Afrique.

Écrit par : bill | 19/02/2016

Répondre à ce commentaire

" veiller à un contrôle routier rigoureux" correspond à enlever ces voitures poubelles de la circulation, ouvrir des usines et y mettre tout ce beau petit monde.
Qu'il participe au PSE.
Je sais, je rêve mais il n'est pas interdit de rêver.

Écrit par : Lola diolla | 20/02/2016

Répondre à ce commentaire

Il faudrait déjà que la police fasse son travail correctement au lieu de ne penser qu'a se remplir les poches!!!!!et puis tous ses taxis clandos,dont les chauffeurs n'ont pas de permis,qui ne connaissent pas le code de la route ,là il y a de la répression a faire , il faut immobiliser leurs poubelles roulantes ,plutot que de leur demander un petit billet pour ne rien voir!!!!!!trop d'accidents a cause de cette anarchie... Si la police subissait des sanctions sévères tout irait mieux, ils finiraient par faire leur boulot convenablement mais souvent l'argent récolté par les forces de l'ordre est partagé avec les supérieurs alors ce n'est pas pret de s'arreter...

Écrit par : eddy | 20/02/2016

Répondre à ce commentaire

Vous oubliez les charrettes,conduites souvent par des gamins qui ne maitrise pas leur monture,qui ne savent ni lire ni écrire donc qui ignorent le code de la route de vrais danger pour les autres...

Écrit par : chees | 23/02/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.