26/02/2016

COMME PARTOUT DANS LE MONDE, LA DELINQUANCE AUGMENTE AU SENEGAL

Drogue, vol, cambriolage, agression : Les chiffres de la délinquance en 2015

f42ce5fd4ba176165278a3f321c4cd6ae6f77ba5.jpg

La délinquance prend de plus en plus de l’ampleur au Sénégal. Et les chiffres de l’année 2015 du rapport d’activité de la police nationale en sont une parfaite illustration. Selon le quotidien « Enquête » qui rapporte l’information dans sa parution du jour, 36 375 individus, dont 449 étrangers, ont été interpellés par la police, au courant de l’année écoulée. Soit une hausse de 358 par rapport à 2014. Des résultats obtenus grâce à des opérations de sécurisation des personnes et des biens, organisées par la police sur l’ensemble du territoire national, notamment à Dakar.
Parmi ces personnes arrêtées par la police nationale, 8 998 ont été déférées au Parquet. Les motifs de ces interpellations sont nombreux : 195 pour vols à main armée, 40 pour cambriolage, 34 pour meurtre, 203 pour atteinte aux mœurs, 46 pour viol.
Il faut préciser que les vols avec violence ont baissé de 29,85 % alors que les cambriolages ont, quant à eux, grimpé de 57,5 %. Et les localités les plus ciblées sont Dakar, Mbacké, Kolda et Saint-Louis.
Aussi, le rapport note que les Parcelles assainies et Grand-Yoff sont les localités les plus criminogènes en matière de vols avec violence et agressions. Par contre, le département de Rufisque, plus précisément la zone de « ’Jaxaay »’ et la commune de Mbour, ont remporté la palme du viol.
Concernant toujours cette délinquance notoire au niveau du pays, l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) a procédé à l’arrestation de 163 personnes pour trafic de drogue, parmi lesquelles figure le Malien Mamadou Sidibé, considéré comme le cerveau du trafic de chanvre indien sur le corridor malien. Ce démembrement de la police a aussi saisi 1,242 tonne de chanvre indien, 453,1 grammes de résine de cannabis (haschisch), 933,6 grammes de cocaïne, 119 képas d’héroïne, 15 comprimés benzodiazépines et près d’une tonne de khat séché.
Les services de la Direction de la sécurité publique ont, eux aussi, participé à la lutte contre cette délinquance avec des résultats similaires à ceux de l’Ocrtis. En effet, ils ont procédé, à l’interpellation de 848 individus et opéré la saisie de 1,57 tonne de chanvre indien, 10 401 cornets de chanvre, 845 joints, 20 paquets, 10 plantes, 12 tubes, un mégot de chanvre indien, 70 képas et 2,5 grammes d’héroïne, 14,5 grammes et 2 pierres de cocaïne, 02 boulettes de haschisch et 65 comprimés de Barbituriques.
Seneweb

Commentaires

"36 375 individus, dont 449 étrangers, ont été interpellés par la police, au courant de l’année écoulée (2015). Parmi ces personnes arrêtées par la police nationale, 8 998 ont été déférées au Parquet" : soit un peu moins de 25% ? et qu'advient-il des autres ?

Écrit par : Candide | 28/02/2016

Répondre à ce commentaire

A mon avis, les 75 % autres, ils les ont relâchés car ils n'étaient pas solvables. Si ils ne peuvent pas payer les amendes, ce n'est pas intéressant pour le parquet, les juges et les avocats. Ils gardent que ceux qui ont du fric à prendre ou à plumer. Les autres repartent dans la rue et recommencent car ils n'ont rien. Ils appellent çà la sécurisation des personnes et des biens, d'autres appellent çà : la corruption.
Par contre, le descriptif des prises de stupéfiants est très, très précis, jusqu'au détail du "1 mégot de chanvre indien". Impressionnant cet inventaire, ils s'y connaissent vraiment bien en stups. Mais quand font ils : ils les brûlent, ils les gardent pour leurs gosses ou ils le revendent. Depuis l'arrestation du numéro un, le grand chef de la police sénégalaise en 2012 pour association avec 2 nigérians pour le trafic d'héroïne au Sénégal, je n'ai plus confiance aux services de la direction de la sécurité publique !

Écrit par : issa gibb | 29/02/2016

Répondre à ce commentaire

Quand la police se rends chez les voleurs ils trouvent forcément des objets volés!!!comment se fait-il que les propriétaires de ses biens ne voient jamais rien revenir...La police se sert largement,et personne n'y trouve a redire,quel pays

Écrit par : eddy | 03/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.