03/03/2016

ON TAXE LES VISITES A GOREE

Liaison Dakar-Gorée : Des taxes de 100 et 300 francs seront intégrées dans les tickets à partir du 15 mars

Goree fort et bateau.jpg

La liaison Maritime Dakar-Gorée va adopter une nouvelle procédure à partir du 15 mars prochain. La commune de l’Ile de Gorée a décidé d’intégrer la taxe que le visiteur payait une fois arrivé sur le site touristique dans les tickets à l’embarcadère. La nouvelle taxe est établie comme suit : pour les visiteurs étrangers non résidents au Sénégal, c’est 300 francs par personne et par traversée, et 100 francs pour les visiteurs sénégalais et les étrangers résidents au Sénégal. Donc, selon Me Augustin Senghor, maire de la commune, les visiteurs sénégalais payeront 1800 francs pour la traversée en lieu et place de 1500 francs.
Il est cependant dit que les visiteurs, autres que ceux accédant à l’Ile par une desserte organisée par des opérateurs ou agences de tourisme ou distincte de la liaison Maritime Dakar-Gorée, acquitteront directement ladite taxe auprès des guichets de vente des tickets d’accès de la liaison.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre du renforcement de la prise en charge des questions environnementales, sanitaires, sécuritaires mais aussi et surtout de la protection de la façade maritime « fortement menacée ». Le texte renseigne que chaque année l’Ile de Gorée reçoit des centaines de milliers de visiteurs sans que la commune et les populations n’en tirent véritablement profit. Et que ces nombreux visiteurs dégradent notablement l’environnement et le cadre de vie. Tout comme la présence continue des visiteurs cause des nuisances multiformes à l’Ile et à ses populations.
Faut-il cependant rappeler que sont exemptés de payer la taxe :
-Les Goréens ou assimilés
-Les groupes scolaires en excursion pédagogique sur l’Ile de Gorée
-Les agents et personnels d’administration publiques et parapubliques intervenant dans l’Ile dans le cadre d’une mission de service public
-Les agents et personnels des institutions et administration ayant un siège à Gorée. C’est dire les agents et personnes exerçant à titre permanent ou saisonnier, une activité professionnelle sur le territoire communal.
Fatou Sakho/SENENEWS.COM

Commentaires

Nombreux visiteurs dégradent notablement l'environnement et le cadre de vie ........................
""
Tout comme la présence continue des visiteurs cause des nuisances multiformes à l'ile et à ses populations."

NE CHECHEZ PAS DES FAUSSES RAISONS POUR TAXER LE TOURISTE ?CELA DEVIENT PATHETIQUE !

Écrit par : oyster | 04/03/2016

Répondre à ce commentaire

Il faut par conséquent impérativement interdire l'accès à l'île de Gorée aux visiteurs, en particulier aux touristes étrangers qui sont, je suppose, ciblés en premier lieu. Ainsi seront protégés l'environnement et le cadre de vie, ainsi seront supprimées les nuisances multiformes pour l'île et ses populations. C'est LA solution... puisque "chaque année l’Ile de Gorée reçoit des centaines de milliers de visiteurs sans que la commune et les populations n’en tirent véritablement profit" : pour çà aussi, la faute en revient aux visiteurs, c'est une évidence !
Alors stop ! Il est absolument primordial de préserver cette île, véritable (faux) sanctuaire de l'esclavage. Tant pis pour les Goréens qui jusqu'à présent vivaient du seul tourisme. Ils n'ont qu'à aller voir ailleurs...

Écrit par : Candide | 04/03/2016

Répondre à ce commentaire

Décidément ça ne s'arrange pas dans leur tete,c'est bien ce que je pensais, ils veulent bien l'argent des touristes ,mais pas les touristes eux memes ...

Écrit par : eddy | 04/03/2016

Répondre à ce commentaire

Je propose également l"interdiction aux touristes étrangers afin de préserver les lieux.

Écrit par : MIMI | 05/03/2016

Répondre à ce commentaire

c 'est vrai c'est les touristes qui jettent leurs ordures parterre,qui envahissent les rues lors de travaux rendant impraticable les petites routes,qui se servent de la rue comme toilette!!!!!regardez vous dans une glace,le jour ou il n'y a plus de touristes vous reculez de 50 ans vous avez déjà commencés,dans vos mentalités

Écrit par : chees | 07/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.