04/03/2016

L'AGRICULTURE SENEGALAISE A PARIS

SALON INTERNATIONAL DE L'AGRICULTURE DE PARIS
le Sénégal à l’honneur

ca7f9b1b569ad042e8faa65fdc410b1d.jpg

Le Sénégal sera à l’honneur ce jour à Paris. En effet, le Salon international de l’agriculture a décidé de déclarer ce jeudi « Journée du Sénégal ». Ce sera l’occasion pour les autorités sénégalaises présentes à cette rencontre mondiale de faire connaître davantage les produits que développent notre pays dans le secteur agricole, mais aussi d’expliquer les multiples chantiers entamés pour atteindre l’autosuffisance alimentaire.
Pour la première fois de l’histoire du Salon d’ailleurs, la délégation sénégalaise est conduite par le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, qui a, à ses côtés, son collègue de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye.
Au delà des projets, directions et programmes du département de l’Agriculture ou de l’Elevage, plusieurs entités sénégalaises sont représentés à cette édition. C’est ainsi qu’on a remarqué une forte délégation du Tracto Service Equipement (TSE) conduite par son président directeur général Cheikh Amar. Hier, ce dernier a fait le tour des stands sénégalais avant de booster les différentes structures représentées.
Après plusieurs minutes passées devant les stands, il a encore plaidé pour une mécanisation de l’agriculture qui, selon lui, est la seule voie pour atteindre l’autosuffisance alimentaire. Il saluera à cet effet les différentes mesures prises par le Président de la République, Macky Sall, à travers son ministre de l’Agriculture, pour une agriculture forte et mécanisée.
On aura aussi remarqué la présence du FONGIP, de la BNDE, de la SAED, de l’ISRA, du Port Auto- nome de Dakar, du COSEC etc. De plus, les différents aliments produits au Sénégal étaient exposés dans un stand qui grouillait de monde. A noter que Papa Abdoulaye Seck a reçu son homologue ivoirien de l’Agriculture qui n’a pas manqué de se féliciter des programmes agricoles en cours au Sénégal et qui visent à garantir une autonomie alimentaire à notre pays
Dakaractu

Commentaires

je me réjouis de cette bonne nouvelle le Sénégal un des pays émergents de l'Afrique a besoin de tous pour réussir C'est un pays pacifique avec lequel la France a des liens profonds Nous nous devons de les aider à se développer et l'agriculture et l'élevage sont indispensables pour ce pays que j'aime

Écrit par : vincent | 06/03/2016

Répondre à ce commentaire

L'article me rappelle cette maxime de Sully (1560-1641) : "Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France". Que labourage et pâturage deviennent les deux mamelles du Sénégal, ainsi le pays s'acheminera sûrement vers l'autosuffisance alimentaire. Pour la petite histoire : Sullly, en sa qualité de ministre du Roi Henri IV, prend de nombreuses mesures en faveur des paysans : bétail et outils de travail deviennent insaisissables, construction de voies de communication, facilitation des acquisitions de biens communs et de l'exportation du blé et du vin. Toutefois, les paysans restent encore bien souvent misérables et peu ont le loisir de déguster chaque dimanche la poule au pot... (ne dirait-on pas que l'Histoire se répète ?).

Écrit par : Candide | 06/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.