05/03/2016

FINI LES TALIBES A DAKAR MEDINA

Quatre ans après la mort des neuf talibés : Bamba Fall interdit la mendicité à Médina

9061932-14403874.jpg

Dans le cadre de l’éradication de la mendicité, la Médina a largement contribué à cette lutte pour l’affaiblissement de l’exploitation et de la maltraitance des enfants. C’est pourquoi le Conseil municipal de cette commune d’arrondissement a voulu prendre des dispositions adéquates pour mettre fin à cette problématique, rapporte le journal Direct info.
La décision est prise. Le maire de la Commune d’arrondissement de la Médina, Bamba Fall, a décidé de passer à la vitesse supérieure en interdisant la mendicité publique dans le périmètre communal de la localité qu’il dirige. Vu la constitution, vu la loi 2013 du 28-12 2013, et les articles qui l’entourent, il fait savoir que la maltraitance et l’exploitation des enfants seront aussi interdites. « Le Conseil municipal a décidé d’interdire la mendicité publique dans la commune de Médina », a-t-il déclaré, insistant sur le fait que les écoles coraniques clandestines et irrégulières ne répondant pas aux normes sécuritaires et sanitaires en vigueur seront sommées de fermer sans délais.
L’édile de la commune de Médina est même allé plus loin en annonçant que toute création d’un nouveau « daara » fera l’objet d’une étude suivie d’autorisation de la commune après vérification de toutes les conditions préalables. « Toute personne morale ou physique ne respectant pas ces conditions sera punie conformément à la loi en vigueur », a-t-il dit. Selon lui, la protection des enfants est une priorité de la commune qui a reçu de l’Onudc un financement de plus de 50 millions FCfa pour lutter contre ce fléau. « Et depuis deux ans, nous y sommes. De cette enveloppe et celle prévue par la mairie, nous aiderons les « daaras » qui ne sont pas en règle et qui ne sont pas dans les conditions les meilleures. Nous leur donnerons aussi une enveloppe conséquente afin qu’ils puissent trouver des "daaras" ailleurs pour aider les enfants dans leur éducation », a encore dit le maire socialiste.
Leral.net

Commentaires

C'est très bien et courageux. Enfin tous ses enfants vont pouvoir étudier

Écrit par : Pouts | 05/03/2016

Répondre à ce commentaire

Ont ne fait que déplacer le problème On n'en veut pas chez nous mais ailleurs pas de soucis ..
Ces gamins vont être déplacés a MBour , Thiès ou a Saly ce qui ne règle en rien ce fléau
Ici des Daaras il n'en manque pas !!!

Écrit par : maracudja | 05/03/2016

Répondre à ce commentaire

Saly,M'Bour sont saturés, des daaras partout(comme les mosquées) des Hortes de gamins tous les jours de plus en plus jeunes ,on ne sait meme plus quoi dire, que c'est triste !!!!!Sénégalais(es) réagissez

Écrit par : eddy | 05/03/2016

Répondre à ce commentaire

vu déjà a MBour,en 2013 2014 215....

Écrit par : BARBAIX | 05/03/2016

Répondre à ce commentaire

Bravo Mr le maire.
Les autres doivent suivrent cet exemple et on verra moins de talibés dans les rues et peut-être même plus de talibés.

Écrit par : Lola diolla | 06/03/2016

Répondre à ce commentaire

C'est vrai c'est bien ce qu'il veut faire,mais que vont devenir ses gosses !!!ils seront complètement a la rue,et donc ils continuerons a mendier, la différence ce sera peut etre pour eux et pas pour un marabout,avant de retomber sous la coupe d'un plus fort qu'eux!!!!on tourne en rond...

Écrit par : maie | 11/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.