06/03/2016

"PAGANON DEMISSION!"

L'ambassadeur de la France est accusé de s'être immiscé dans la politique intérieure du Sénégal

pix_1457177914e113834_1.jpg

La Coalition pour le redressement du Sénégal qui n’apprécie pas les prises de positions publiques de Jean Félix Paganon, a manifesté son indignation auprès des autorités françaises, apprend KOACI.COM.
En effet selon des informations qui nous sont parvenues, les membres de la Coalition pour le redressement du Sénégal ont saisi par lettre, le président François Hollande pour se rebeller contre ce qu’ils qualifient « d’activités politiques de l’ambassadeur de France »’ et demander son remplacement « ’sans délai ».
Mamadou Mouth Bane et ses camarades ont dans la correspondance adressée au président français, reproché à M. Paganon de prendre sans réserve « des positions inadmissibles dans la politique intérieure » du Sénégal.
Prenant pour exemple, l’émission « ’Grand Jury »’, de la Rfm du 8 mars de l’année dernière, ledit mouvement a évoqué l’avis du Conseil constitutionnel commenté au mois de février dernier par le diplomate français.
Pour eux le comportement de l’ambassadeur de la France manifesté par ses positions « heurtent la dignité des Sénégalais et bafouent leur souveraineté en tant que pays indépendant ».
Et qui en les en croire « se comporte irrespectueusement comme le porte-parole du parti au pouvoir. Ces agissements injustifiables constituent une menace contre les intérêts de la France et nourrissent un sentiment anti-français au Sénégal ».
Rappelons que Jean Félix Paganon Rechercher Jean Félix Paganon avait prit position sur l’affaire Karim Wade, le fils de l’ancien Président Abdoulaye Wade emprisonné depuis 2013 pour enrichissement illicite. Ce qui lui avait valu au temps des tires groupés de la part des lieutenants de Wade.
Récemment le Quay d’Orsay avait salué la décision du Président Macky Sall de se conformer à l’avis du Conseil constitutionnel qui lui interdit de réduire son mandat en cours. Dans un entretien de l’ambassadeur de la France au Sénégal après le Wax waxett du Président Sall disait que :
« La décision du Président Sall renforce le Conseil constitutionnel. Le Président Macky Sall propose, le Conseil lui dit non, il respecte l’avis. C’est quand même, si j’ose dire, logique et cohérent ».
Sidy Djimby Ndao/koaci.com

Commentaires

Bonjour,
Bizarre depuis quelque années nous assistons à des demandes de l'état SENEGALAIS pour un changement d'ambassadeur de FRANCE ,il serait maladroit de faire l'historique ,mais sans vouloir donner une leçon à un pays que nous aimons (car sinon nous ne serions pas sur ce forum.....) cela peut paraitre surprenant ,mais il est vrai que l'on critique souvent ce que l'on aime!.....
Il est vrai qu'un agacement se fait jour ,mais ceci par un manque de vision à long terme .....

Écrit par : oyster | 06/03/2016

Répondre à ce commentaire

pagaillon!

Écrit par : Ndiaye | 07/03/2016

Répondre à ce commentaire

Agacement du fait que KARIM WADE est toujours en prison ,et que le gouvernement FRANCAIS est critique sur ce fait......

Écrit par : oyster | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.