08/03/2016

FEMME A L'HONNEUR

Elle, c'est la patronne des mécaniciens et mécaniciennes du Sénégal

8aec2d455dbfb62bf4e82904d80dcf25d3bb148b.jpg

Elle s’appelle Alima Ndiaye, une femme née le 14 septembre 1972 à Pikine. Elle exerce le dur métier de mécanicienne depuis 2003, un métier « viril », dévolu pendant longtemps aux hommes. Aujourd’hui, elle est la présidente des mécaniciens et mécaniciennes du Sénégal.
Alima n’est pas la première femme, dans sa famille, à exercer ce métier. Sa tante était mécanicienne d’avion et son père mécanicien automobile. Ce sont eux qui l’ont inspiré pour qu’elle embrasse ce métier.
Les débuts étaient difficiles. Mais, armée de sa volonté et de son abnégation, elle subit avec panache une formation de 3 ans dans une école de formation en mécanique automobile. Nous sommes dans les années 1984-1986.
Sachant, comme le dit l’adage, que « la théorie sans pratique est aveugle et la pratique sans la théorie est sourde », Alima roule sa bosse dans plusieurs entreprises comme l’Asecna, la Sotrac et Sénégal pêche au mole 10. Petit à petit, les ateliers de mécanique ne sont plus un secret pour elle. Forte de sa formation et de son expérience, elle décide d’ouvrir son propre atelier.
En 1999, elle se marie avec M. Ba. Quelques années plus tard, son mari est amputé d’une jambe. Loin d’abdiquer, elle tient bon et poursuit son travail. En 2014, l’État décide de les déloger de leur premier site qui se trouver à Ouakam. Maintenant, elle tient son garage à Bourguiba.
Mme Ba née Alima Ndiaye est mère de 3 enfants, dont un garçon et deux filles.
vidéo: https://youtu.be/eOEj55WApUM
Mamy Niang - Seneweb

Commentaires

Bravo Madame ! Volontaire et décidée ! Un beau portrait en cette journée internationale de la femme !

Écrit par : Candide | 08/03/2016

Répondre à ce commentaire

Bravo!

Écrit par : Morgan52 | 08/03/2016

Répondre à ce commentaire

superbe cher Mad...

Écrit par : BARBAIX | 08/03/2016

Répondre à ce commentaire

Bravo !!!!!!
Moi aussi je me suis battue en France pour être mécanicien monteur ......et ça a fini par payer car maintenant j ai réussi a avoir un poste a responsabilités....
Battez vous medames car notre potentiel est fort....
Mary

Écrit par : marybelle | 09/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.