09/04/2016

INDISCIPLINE ROUTIERE...

Indiscipline routière au Sénégal: Faut-il bruler le code de la route?

indiscipline-routiére-696x461.jpg

S’il y a un constat qui ne souffre pas de contestation, c’est que les Sénégalais, ou du moins de nombreux Sénégalais, sont peu friands de discipline. Dans la rue, au marché, au sein même de l’administration, tous les moyens sont bons pour régler ses affaires le plus rapidement possible au grand dam des règles les plus élémentaires du code de la discipline. Le concept de nouveau type de sénégalais (NTS), galvaudé par le groupe Y’EN A MARRE lors de la campagne électorale présidentielle de 2012 n’a du d’ailleurs sa pertinence qu’à ce constat amère très largement partagé.
Naturellement, si dans les autres domaines, l’indiscipline est relativement «tolérables», il n’en est pas de même dans le domaine de la circulation routière. En la matière, les erreurs se payent cache. En attestent la recrudescence des accidents de la route qui font payer à nos chers compatriotes un lourds tribu. Pourquoi est-on si peu enclin à adopter les bons comportements sur la route? Quelles solutions envisageables pour lutter contre ce phénomène. SeneNews tend son micro au Sénégalais?
«L’Etat doit sanctionner sévèrement ces anarchistes»
Il est 18H au rond point liberté 6. Bus, taxis et voitures particuliers sont presque immobilisés sur la route et avancent timidement. A cette heure de descente, les embouteillages sont souvent menu monnaie dans cette zone et dans biens d’autres axes routiers à Dakar. Visiblement plus pressé que les autres, un taximan sort presque des embouteillages pour partager le trottoir avec des piétons au grand dam de ces derniers.
Nous profitons de cette scène insolite pour tendre la perche à une dame présente sur les lieux. A.M, elle se nomme. Nous lui demandons ce qu’elle pense de l’indiscipline de certains conducteurs sur la route. Visiblement agacée par le comportement de ce taximan, notre interlocutrice n’y est pas allée par le dos de la cuillère:» C’est tout simplement de l’indiscipline. On ne peut pas mettre en danger la vie des gens parce qu’on pressée. «ajoute-t-elle. Plus loin, un jeune étudiant non loin de la dame A.M enchaine la même rengaine : » Rien ne justifie cela, l’Etat doit sanctionner , il n’y a pas de lois dans ce pays» dit-il, l’air énervé.
Quid du côté des automobilistes?
Nous sommes toujours au rond point liberté 6, nous profitions de l’immobilisation des véhicules du fait des embouteillages pour recueillir l’impression des automobilistes. Notre interlocuteur est une jeune dame de la trentaine. L’air fatiguée d’attendre, elle soutient:» Je constate que la majorité des automobilistes ne respectent pas certains principes élémentaires du code de la route. Ce sont en général les taximen qui créent le bordel» dit-elle». Selon notre interlocutrice, l’Etat devrait revoir les conditions d’obtention du permis de conduire. Un autre automobiliste interrogé soutient le contraire:» Pour moi, tout le monde sait ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. Que l’Etat sorte le bâton pour soumettre les indiscipliné à la loi«.
«Nous faisons de notre mieux pour mettre de l’ordre dans la circulation routière «
Lorsqu’on parle du respect du code de la route, il est indispensable de penser à ceux-là qui sont chargés de faire respecter la loi. Il nous fallait alors l’avis d’un agent de la circulation. Pour ce faire, nous avons essayé d’approcher, mais difficilement, un policier présent sur les lieux. Notre homme, l’air super actif n’a visiblement pas du temps à nous accorder. Mais sans compter notre détermination à lui arracher quelques mots. A la question de savoir ce qu’il pense du phénomène de l’indiscipline routière, ce dernier soutient» : C’est effectivement une réalité indéniable. C’est d’ailleurs ce qui justifie notre présence ici» . Avant d’ajouter»: A notre niveau, nous faisons de notre mieux pour mettre de l’ordre dans la circulation routière. N’eut été notre travail, les choses seraient pires » .
Quoi qu’il en soit, le constat alarmant reste clair. Avec la complicité des automobilistes indisciplinés, la route tue et continue de tuer encore. Vivement des solutions plus hardies !
Abdoulaye FALL/Senenews

Commentaires

Combien de chauffeurs taxi ont vraiment passés leur permis!!!ils viennent souvent de la brousse poussés par la famille ,ne sachant ni lire ,ni écrire,alors comment font-ils pour avoir leur permis ?? devinez, et là on comprends mieux qu'ils empruntent les passerelles piètons

Écrit par : maie | 10/04/2016

Répondre à ce commentaire

Moi j'ai payé 100.000 pour le permis de mon épouse sénégalaise.elle ne sais ni lire ni écrire et a maintenant a son permis Belge.

Écrit par : psa | 11/04/2016

Répondre à ce commentaire

j'ai toujours dit que y a jamais de corrompus sans corrupteurs..la preuve!
Aprés ca vient dire qu'en afrique tout est corrmpu, patati patata

Écrit par : Ndiaye | 12/04/2016

Vous avez envie de changer de femme???c'est votre droit,mais c mettre la vie des autres en danger!!!!et la ça regarde tout le monde!!! acheter un permis de conduire,c'est autoriser la mort des autres...

Écrit par : eddy | 15/04/2016

En pratique conduire c'est prévoir ,et comme dans ce pays les trottoirs servent aussi à la circulation anarchique .......
ne comptez pas sur moi pour prendre le volant la bas .....

Écrit par : oyster | 12/04/2016

Répondre à ce commentaire

sur les nouveaux trottoirs de Saly, il y a plus de voitures garées que de piétons. Voir l'enfer du carrefour à côté de la boulangerie Epi doré? voir des voitures garées à contre sens, des voitures qui font demi tour au milieu du carrefour. A quoi sert la gendarmerie qui laisse tout faire et n'importe quoi? CV'est de la folie, ce terminus taxi, le carrefour suivant serait mieux adapté, pas de boutiques et plus de terrain libre sur les accotements. A quoi sert la mairie et la gendarmerie??????

Écrit par : jacobuscobus | 16/04/2016

Répondre à ce commentaire

mairie et gendarmerie a quoi servent-ils,a rien,si a se remplir les poches...

Écrit par : maie | 16/04/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.