12/04/2016

UN POURCENT DE VOYAGEURS EN PLUS...

Les chiffres du ministère du tourisme

sen2015 661.jpg

Une croissance de 1 % du nombre de passagers a été enregistrée en 2015 à l'aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar.
Les chiffres du Ministère du Tourisme et des Transports Aériens le confirment :
1.920.000 passagers dont 863.555 à l'arrivée et 881.859 au départ contre 1.907.466 en 2014. Les mêmes tendances sont notées en janvier et février 2016.
Cette performance marque la prise d'effets des mesures gouvernementales mises en œuvre en faveur de l'industrie touristique.
Le Sénégal est la première destination touristique en Afrique noire francophone, d'après l'OMT (Organisation Mondiale du Tourisme)
L'objectif de l'Etat est d'atteindre 3 millions de touristes en 2023 avec une prévision intermédiaire de 2 millions en 2018.
‪‎MTTASN‬

Commentaires

C'est le temps du rêve...

Écrit par : Candide | 12/04/2016

Répondre à ce commentaire

un Rêve...et nous les Belges...!!!.

Écrit par : BARBAIX | 12/04/2016

Répondre à ce commentaire

un Rêve...et nous les Belges...!!!.

Écrit par : BARBAIX | 12/04/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Qu'est-ce que 1 % de plus à l'année, alors que nous venons de baisses substancielles énormes les années précédentes?
S'agit-il de touristes visiteurs du Sénégal ou de personnes de la diaspora?
Nous nrestons dans le flou le plus total...

Écrit par : Alain Goetghebuer | 13/04/2016

Répondre à ce commentaire

853 555 entrées et 881 859 sorties = 1 735 414 passagers. 1 920 000 - 1 735 414 = 184 586 quoi ? Ce flou artistique pour continuer à nous enfumer avec des chiffres sans réalité pour la reprise du tourisme. Ce n'est pas avec ce minable pourcentage de 1% qu'ils vont nous faire croire à la reprise du tourisme, cela ne veut rien dire au niveau touristique.
Pour relancer le tourisme et arriver aux 2 millions de touristes en 2018 et 3 millions en 2023, il faut que l'aéroport AIBD soit fini, que les autoroutes soient finies, que les plages soient ré-ensablées et le pays plus propre. Ce minable pourcentage prouve qu'ils n'ont toujours pas compris les besoins pour relancer le tourisme. A croire à force, qu'il n'y a que des imbéciles incompétents en poste dans le tourisme au Sénégal et qu'on éloigne les professionnels du secteur, pour des raisons toujours incompréhensibles.
Ils ont tellement fait de mal au tourisme, ces dernières années en l'amenant à l'agonie, ils continuent à le faire avec leurs chiffres stupides. çà sert à rien !

Écrit par : issa gibb | 13/04/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.