11/05/2016

LE SENEGAL PROGRESSE

Classement du forum économique mondial : Le Sénégal 3ème en Afrique et 10ème au monde

economie.jpg

Selon le Forum économique mondial de nombreux pays africains ont largement dépassé leur prévision de développement qui était de 3 % pour 2016 notamment celle du Sénégal.
L’économique Sénégalaise est classée au 10ème rang des pays qui se sont le plus rapidement développés au monde. Au niveau africain, le Sénégal devance le Djibouti, le Rwanda, le Kenya, le Mozambique, la Centrafrique, l’Ouganda et la Sierra Leone et occupe le 3ème rang. Le Sénégal avec un score de 6.6) suivi de la Côte d’Ivoire 8.5 et la Tanzanie 6.9.
Mais cet essor économique constaté dans certains pays africains n’est du hasard car, tous ces pays bénéficie d’une alliance avec la Chine qui investi beaucoup en terme d’infrastructures.
Pour rappel, le classement 2015-2016 du Forum économique mondial sur la compétitivité, publié en septembre 2015, le Sénégal avait gagné deux places en passant du 112ème au 110ème rang mondial avec un score de 3,70 sur 7.
Au niveau africain aussi, le Sénégal était à la 15ème place, devançant des pays comme le Ghana dans le classement africain ou le Cap-Vert.
El Bachir Ndiaye/Senenews

Commentaires

Comme le Président français Hollande dixit " La croissance redémarre, ça va mieux en France, mais les français ne ressentent pas encore" avec 6 millions de chômeurs ? On peut dire pour le Sénégal, à la lecture de cet article : çà émerge dur au Sénégal, mais la population n'a rien ressenti encore. De la sortie de la misère !

Écrit par : issa gibb | 11/05/2016

Répondre à ce commentaire

C'est une sorte de "méthode Coué" qu'on veut imposer aux populations, ou le fameux "aie confiance" du serpent Kaa du livre de la jungle... Ceci dit, le président F. Hollande a enfin renoncé à se tirer les cheveux pour améliorer la courbe du chômage, et du coup il n'a plus besoin de son coiffeur à 8.000 € par mois. Enfin une économie concrète et substantielle sur les dépenses de l'Etat ! (économie impossible au Sénégal car sans objet).
Dans le monde merveilleux de Big Brother (et bien que hors sujet) voici une info autrement inquiétante, selon laquelle "Le réseau social Facebook reçoit chaque année de nombreuses requêtes des Etats et des gouvernements à travers le monde pour savoir qui se cachent derrière les comptes d’utilisateurs, pour avoir les données personnelles des utilisateurs précis ou encore pour accéder à leur messagerie privée. Selon Facebook, au 31 décembre 2015, sur les 92 Etats du monde qui ont formulé des requêtes sur les données de ses utilisateurs, 12 sont des Etats africains. Il s’agit de l’Afrique du Sud, de l’Algérie, du Botswana, de l’Egypte, de la Côte d’Ivoire, du Kenya, du Nigéria, du Sénégal, du Soudan, de la Tanzanie, de la Tunisie et de l’Ouganda (voir infographie plus bas). Dans la majorité des cas, précise Facebook, ces demandes sont liées..." (la suite sur : http://www.ticmag.net/ces-12-pays-africains-qui-exigent-de-facebook-lacces-aux-donnees-personnelles-de-leurs-utilisateurs/).

Écrit par : Candide | 11/05/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je n'ai pas pu ouvrir ticmag.net. Mais, je suppose que c'est pour créer des fichiers de surveillance de la population. J'ai toujours trouvé que Facebook était trop personnel, donc dangereux.
En vacances en Espagne, je me suis fait arrêter sur la route par la guardia civil. En un instant, ils avaient mon adresse, les gens qui vivent sous mon toit, les noms et les adresses de mes parents.
Nous sommes tous fichés.

Écrit par : issa gibb | 11/05/2016

Les commentaires sont fermés.