31/05/2016

SALY N'A PAS VIBRE AU TOURISME LOCAL

Le directeur de la Sapco pour la promotion du marché local

600x400.jpg

Bocar Ly, directeur général de la Sapco a insisté samedi, lors de la clôture de la «Semaine du tourisme local à Saly », la nécessité d’accompagner le secteur qui ne peut pas compter seulement sur le marché international. Bocar Ly a plaidé pour une alliance entre la promotion du tourisme étranger et interne pour briser cette saisonnalité qui étrangle le secteur.
La première édition de « la Semaine du tourisme local à Saly » a vécu. Du 23 au 29 mai dernier, diverses activités ont été déroulées pour booster davantage le secteur du tourisme. Danses africaines, régates, défilé de mode, tournoi de poker, de pétanque, spectacles son et lumière, exposition de peinture ont été au programme. La manifestation est organisée par la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (Sapco), en collaboration avec tous les acteurs de Saly. Selon le directeur général de la Sapco, cette première édition a été une réussite et sera pérennisée dans les années à venir.
Pour Bocar Ly, il est impératif que le tourisme bénéficie entièrement de son marché local. « Nous sommes trop souvent tournés vers l’international, alors qu’il y a, à côté, un marché important. C’est pour cela que nous avons pensé qu’il faut développer une nouvelle forme de promotion du tourisme, car au Sénégal, nous avons une classe moyenne qui représente un segment important du tourisme», a-t-il noté. M. Ly a souligné la nécessité de faire une bonne promotion pour encourager les Sénégalais souvent attirés vers les voyages à l’extérieur de profiter du tourisme local. « C’est tout le sens de la semaine du tourisme local et nous avons profité de l’occasion pour rendre le produit touristique de Saly plus visible aux nationaux, car c’est une niche importante qui mérite qu’on s’y intéresse », a-t-il fait savoir.
Il a invité l’ensemble des acteurs économique à rejoindre le comité de station pour rendre l’espace plus propre, sûr, et attrayant. « C’est à partir de là, qu’on sera capable de réussir une bonne promotion, d’accueillir plus de Sénégalais sur notre site, que les touristes étrangers seront plus enclins à venir », soutient Bocar Ly. Le directeur général de la Sapco a, en outre, déploré le racolage, la mendicité, l’abordage des touristes sur le site de Saly.
M. Ly estime que le président de la République devrait promulguer un décret pour mieux réglementer les zones touristiques. « Des courriers on été adressés à tous les acteurs de Saly pour qu’ensemble, on fasse des propositions au président Macky Sall pour qu’un décret soit promulgué pour une meilleure gestion des zones touristiques », a indiqué M. Ly. Pour Amdy Sène, représentant le ministre du Tourisme et des Transports aériens, cette initiative mise de la Sapco marque la volonté d’inciter les Sénégalais à venir découvrir les activités présentes dans la station balnéaire de Saly.
De l’avis du directeur de la Promotion touristique, la politique de promotion du tourisme intérieur est devenue un choix stratégique pour réduire la vulnérabilité de l’activité touristique et de la protéger contre les aléas extérieurs. M. Sène a souligné l’urgence d’encourager les hôteliers à développer des offres adaptées aux spécificités des familles et de leurs pouvoirs d’achat et à son avis, l’option la plus performante suppose la création d’un contrat de partenariat pilote entre les agences de voyages afin de satisfaire les besoins du touriste sénégalais.
S. O. F./Lesoleil
ndlr: on aurait aimé un succès. Si le mot fiasco semble outrancier tant les acteurs de terrain se sont dépensés pour que cette semaine soit une réussite, le gargarisme de certains cache une réalité: Saly fut un désert durant cette semaine du tourisme local.

Commentaires

J'adore le ndlr de cet article : fiasco, gargarisme et désert de la 1ère semaine de PROMOTION du tourisme local de la Sapco et de son manitou rêveur et menteur Bocar Ly. Comme si les sénégalais jouaient tous au poker ? Ou avaient le temps de jouer au poker ? Ce personnage, tel un polichinelle continue à mentir et à se mentir lui-même sur la mort du tourisme à Saly.
Quant à Youssou Ndour, il a pris quelques tomates pourries sur la tronche avec son concert inabordable de prix pour le petit peuple, facturé à 20 millions de francs CFA pour la PROMOTION du tourisme local après avoir tué le tourisme international à Saly ? Rien, quel dommage, les sénégalais sont trop gentils, voire niais comme les moutons de la tabaski à venir.

Écrit par : issa gibb | 31/05/2016

Répondre à ce commentaire

Ns venons depuis 15 ans à saly malheureusement ns avons vu cette station se dégrader d'année en année dommage. Dieu sait combien ns aimons cette terre mais hélas plus de plage, les billets trop chers,etc etc. Pourtant le Sénégal est une destination à qq heures de la France, on se retrouve vite au soleil, le peuple sénégalais accueillant, souriant (j'entends déjà les commentaires de certains). À mon petit avis pas utile de faire tant de travaux depuis le croisement, pas de saison touristique qui rapporte a une catégorie de personnes, remettez les plages en état, offre nous des tarifs aériens et peut être le tourisme reprendra, en tout cas c'est mon souhait car ns aimons trop notre Teranga !!!

Écrit par : Claverie danielle | 31/05/2016

Répondre à ce commentaire

Je m'étonne que vous dites que Saly était désert durant la semaine du Tourisme Local alors que tous les hôtels étaient pleins ou presque. Les restaurants ont tous fait des chiffres d'affaires exceptionnels (Voir les témoignages de David de la Rivièra et de Olivier de Terrou-Saly sur la RTS).
Le concert de Youssou Ndour a fait plus de 2000 entrées. Au niveau des activités, elles étaient diverses et variées. Aussi bien les populations que les clients ont répondus massivement. Les régates étaient exceptionnelles.
J'ai l'impression que l'auteur de l'article n'était pas à Saly. D'ailleurs il n'a fait que copier un article de presse sur Internet en y rajoutant à la fin une phrase pleine de fautes. Quel professionnalisme!!!!!!!!
Je pense qu'il faut encourager l'initiative de la Sapco et non critiquer à chaque fois que des initiatives positives sont prises.

Écrit par : Le Salysien | 31/05/2016

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre commentaire sensé et utile :-)

Écrit par : Natacha | 31/05/2016

Plein de vide !! les hôtels ... les resto comme d'ab et je suis a la station !

Écrit par : la vérité | 01/06/2016

moi j'ai vu un saly vide , a part le week end avec les dakarois, si non personnes d'autre que quelque expats, et des commerces vident,,,, netoyer les rues , (toutes les rues !!) , les plages , pratiquer des prix raisonable( on es en afrique!!)et aussi des service municipaux impliques!!

Écrit par : samy | 08/06/2016

Des ânes on a fera jamais des chevaux de course...

Écrit par : Marco Latino | 31/05/2016

Répondre à ce commentaire

tourisme local pfuuuuuu ....
réserver une chambre au plus bas prix possible et surtout avec une télévision et acheter a la boutique la plus près un max pour ne pas consommer sur place juste le PDJ et il doit être servi a 12hoo !!

Écrit par : la vérité | 31/05/2016

Répondre à ce commentaire

vu saly nous a M Bour cher Douceur D'afrique super et prix super sur tout et face au liqueur de Warang...

Écrit par : BARBAIX | 31/05/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.