01/06/2016

LE BIOMETRIQUE COÛTE DECIDEMENT TRES CHER AU SENEGAL...

Production de CNI biométriques: Le Sénégal offre 50 milliards Fcfa a une société malaisienne

index.jpg

Iris Corp Bhd, c’est le nom de la société qui a gagné le marché de production de Cartes d’identité nationales biométriques (Cni). L’Etat du Sénégal vient d’octroyer un contrat de 50 milliards Fcfa au groupe malaisienne. Selon le journal l’Enquête, c’est un juteux contrat de 346,2 millions de ringgit (76 millions d’euros) pour la fourniture de 10 millions de cartes d’identité biométriques dans une période de 5 ans.
“Le nouveau contrat scellé par les Malaisiens avec le ministère de l’Intérieur du Sénégal, vendredi dernier, vise à produire et à fournir 10 millions de nouvelles cartes d’identité multi-applications, à savoir des cartes biométriques basées sur la technologie de puce sans contact avec 10 empreintes digitales biométriques”, informe une source du journal qui explique que “le montant total du contrat est estimé à 76,2 millions d’euros (environ 50 milliards de Fcfa) et sera soldé en 5 versements annuels de 15,24 millions d’euros (environ 9 milliards 850 millions Fcfa) chacun”.
Au niveau de la société, les clignotants sont désormais au vert. En effet, les malaisiens ont déjà signalé leur jackpot à la Bourse malaisienne. Et Le bénéfice par action est monté à 0,09 sen, inversant une perte par action (LPS) de 1,29 sen. Car, le journal fait remarquer qu’ “au cours du trimestre écoulé, Iris avait vu son chiffre d’affaires baisser de 14,4%”.
Diéry DIALLO/Senego

Commentaires

pas croyable , ils se sont fait déjà avoir avec les visas et rebelotte , ils recommencent avec les cartes d'identité....des vrais naifs ces dirigeants senegalais......ou des vrais corrompus ??????

Écrit par : flopaty | 01/06/2016

Répondre à ce commentaire

La réponse serait dans la question ?
En fait, ils doivent se ficher de passer pour des incompétents, du moment qu'il y a un nouveau marché.
Quand on parle de nouveau marché, ici, les gens se tordent (de rire). Peut-être pensent-ils aux rétrocommissions?...

Écrit par : rico | 01/06/2016

Les commentaires sont fermés.