08/06/2016

HONTE AU SENEGAL!

Un talibé battu à mort aux Parcelles Assainies : Le maître coranique tombe à Touba

9632335-15498892.jpg

Encore un talibé mort des suites de bastonnades de son maître coranique. Le meurtre s'est produit, samedi 4 juin au soir, à l'Unité 12 des Parcelles assainies. Serigne Omar Kane, le maître coranique, avait battu à mort Moussa Cissé, son talibé âgé de 13 ans et originaire de Touba. Moussa ainsi que son frère-aîné Ahmet avaient été confiés par leur père Ndiat Cissé au marabout Serigne Omar Kane également ressortissant de Touba pour leur apprendre le Coran.
Selon les témoignages d'Ahmet, samedi, son jeune frère Moussa n'avait pas maîtrisé une sourate qu'il devait réciter. Pour le punir, le marabout le fait prendre par quatre autres talibés - lui-même Ameth faisait partie des quatre - et le bastonne de midi à 13h avec une cravache en caoutchouc, se reposant par moment pour reprendre son souffle avant de repartir à l'assaut de son talibé.
Il finit par s'arrêter, le talibé en profitant pour se réfugier dans un coin et pleurer à chaudes larmes. Quelques instants après, Serigne Omar Kane l'appelle pour manger, mais le gosse refuse d'abord avant d'obtempérer suite aux grondements du mara. Le soir vers 17h, les talibés reprennent les apprentissages ; le mara lui demande encore de réciter la même sourate, mais le gosse n'y arrive pas, la sourate étant très longue, dit son grand frère. Donc de 17h à 18h, le mara le bat encore sévèrement au point que le talibé pique une crise et s'évanouit. Pris de panique, Serigne Omar Kane s'arrête avant de le remettre à deux talibés pour l'amener à l'hôpital. Malheureusement, Moussa Cissé meurt en cours de route. Les talibés avertissent par téléphone le marabout qui leur demande de ramener le corps.
Une fois sur place, il câble Ndiat Cissé le père de l'enfant mort pour l'informer du décès de son fils en lui expliquant les circonstances du drame. Il l'informe aussi qu'il veut ramener le corps à Touba. Le père lui demande alors s'il ne faut pas déclarer cela, au risque d'avoir des problèmes. Mais le mara se montre si persuasif, selon « le Populaire », qu'il réussit à embobiner Ndiat Cissé. S'en remettant donc à Dieu, le père se résout à informer son épouse du décès de leur enfant. Cette dernière à son tour porte la douloureuse nouvelle à ses frères. Des oncles qui, eux, se décident à prendre le dossier en main.
Ils décident de saisir la police pour dénonçer le marabout qui, entre temps, est allé se réfugier chez son guide religieux au quartier Sourah à l'Est de Touba. Mais hier, lundi vers 18h, les choses se sont accélérées, la police qui avait commencé son enquête appelle alors un des frères du mara qui met la police sur la piste de son frère à Touba. C'est ainsi que Serigne Omar Kane est interpellé vers 18h30 et gardé à vue dans les locaux du commissariat spécial de Touba. L'enquête suit son cours. Mais tout laisse croire que le maître coranique sera inculpé pour meurtre et que les circonstances exactes du décès de Moussa Cissé seront élucidées comme le souhaite sa mère Fatou Diagne la quarantaine qui, dans tous ses états, dit ne plus manger ni boire depuis samedi parce que ne sachant pas dans quelles conditions son enfant est mort.
Dakaractu

Commentaires

Encore un meurtre d'enfant talibé par son maître coranique. Après Yeumbeul en juillet 2015 et Thiès en Août 2015. Voici le petit talibé pendu par les pieds et battu, puis assassiné par son maître coranique pour apprendre l'humilité dans la grande religion qu'est l'islam sénégalais dévoyé de toute les valeurs essentielles du vrai Islam.
Encore un meurtre d'enfant talibé, abandonné par sa famille, exploité par la mafia maraboutique sénégalaise, abandonné par l'Etat sénégalais dans son devoir de protection des personnes les plus vulnérables et la lâcheté de tout un peuple devant l'inqualifiable parce qu'ils ont peur de ces marabouts-sorciers. Conneries !
Encore un meurtre d'enfant talibé. Toute la clique des présidents d'associations des maîtres des écoles coraniques vont débarquer pour expliquer que c'est la volonté de Dieu, avec la bénédiction des organismes sociaux et de la protection de l'Enfance qui ont envahi pour couvrir leurs exploitations et leurs traites négrières d'enfants.
Encore un meurtre d'enfant talibé. Les journaux vont faire leur choux gras pendant une semaine, puis plus rien pour éradiquer cette honte inhumaine gangrénée au Sénégal dont les responsables sont connus et reconnus. La Ministre de la famille et de la solidarité nationale va venir balancer du fric à la famille pour quelle ferme sa gueule. Le marabout assassin , personne ne sera ce qu'il est devenu, jugé, condamné ?
Encore un meurtre d'enfant talibé. Sénégal, j'ai envie de te cracher à la gueule § Tu n'es qu'un minable pays lâche, esclavagiste et assassin d'enfants

Écrit par : issa gibb | 08/06/2016

Répondre à ce commentaire

Combien de temps encore les petits talibés devront subir cette violence d'un simple bonhomme a qui le Sénégal donne tout pouvoir HONTE A VOUS Sénégalais(ES) réagissez c'est minable et criminel de laissez faire sans réagir,et si c'était vos enfants...

Écrit par : eddy | 08/06/2016

Répondre à ce commentaire

Quand on entend ou voit des atrocités pareilles et que le peuple ne réagit pas,
on peut se demander qu'est-ce-que le Sénégalais pourrait bien respecter ou aimer à part le fric.

Écrit par : Lola diolla | 09/06/2016

Répondre à ce commentaire

On peut se demander aussi ce qu'il se passerait si par hasard le terrorisme passait par là dans le coin... où que ce soit...

Écrit par : Candide | 09/06/2016

Répondre à ce commentaire

Le terrorisme,il ne faut pas rever,il n'est pas loin et ce sera une levée de bouclier sur les toubabs le sénégalais(e) lambda ne se privera pas pour faire ressortir sa haine du a sa jalousie

Écrit par : eddy | 09/06/2016

Répondre à ce commentaire

C'est triste certe mais que fait l'état sénégalais pour interdir la mendicité au Sénégal d'autant plus que l'on tant à l'émergence et c'est histoire de religion a la con j'y crois pas comment on peux laisse sont enfant airee dans les artères du Sénégal sans pour autant sans soucies c'est tjr mes frères musulmans qui font sa a leur enfants vois ne verrais pas un talibe catho ou protest juste musulmans alors de grâce réagissez sa ses ignioble desole de le dire mes ses décevants ....

Écrit par : decu | 16/06/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.