16/06/2016

LE JAPON MET SON GRAIN DE SEL...

Dakar : Un financement de 135 milliards de FCFA pour une usine de dessalement d’eau de mer, par le Japon

senegal_image_perso123.jpg

Un projet d’hydraulique urbaine au Sénégal avec une unité de dessalement d’eau de mer près de Dakar, va permettre de sécuriser l’approvisionnement de la capitale sénégalaise pendant au moins 20 ans, selon le gouvernement.
En effet, l’unité de dessalement d’eau de mer prend progressivement forme surtout avec la visite à Dakar du président de l’Agence de coopération internationale japonaise (JICA), Shinichi Kitaoka, qui a annoncé un financement de 135 milliards de F CFA, informe JeuneAfrique.
Le financement japonais consiste en un prêt concessionnel au taux de 0,7 %, échelonné sur une durée de 30 ans, avec un délai de grâce de 10 ans.
La capacité de cette usine de dessalement, la première de cette envergure au Sénégal, sera dans un premier temps de 50 000 mètres cubes par jour (m3/J), avant d’être portée à 100 000 mètres cubes par jour.
A noter que les travaux de la station, implantée dans la zone résidentielle des Mamelles, sur la corniche ouest de Dakar, démarreront en janvier 2019, pour être finalisés en 2021.
El Bachir Ndiaye/Senenews

Les commentaires sont fermés.