12/07/2016

LA CROISSANCE ECONOMIQUE REMARQUEE DU SENEGAL

Perspectives de croissance économique : Le Sénégal 3ème meilleur taux en Afrique pour 2016

a9d3a45c7d6bf07b9c84b6d19ae2495d_XL.jpg

Reprenant des statistiques sur les Perspectives économiques mondiales du Fonds monétaire international (Fmi), le World economic forum a indiqué, dans un document publié dans son site web, que le Sénégal, avec une prévision de croissance 6,6 %, fait partie des 3 pays qui vont, en 2016, enregistrer les meilleurs taux de croissance économique. Ces bons résultats du Sénégal sont le fruit des politiques publiques dans les infrastructures et les consommations de la classe moyenne émergente du pays. Les politiques mises en œuvre dans le Plan Sénégal émergent (Pse) commencent ainsi à porter leurs fruits. La Côte-d'Ivoire est le pays ayant la croissance économique la plus rapide de l'Afrique, selon les dernières perspectives économiques mondiales du Fmi, reprises par le World economic forum. Le Pib de ce pays de l'Afrique de l'Ouest devrait croître de 8,5% cette année.
Le World economic forum qui cite la Banque mondiale, indique que l'économie de la Côte-d'Ivoire a tiré avantage des politiques gouvernementales et des réformes structurelles, lesquelles ont abouti à une croissance inclusive forte. L'activité économique forte a été maintenue grâce à une forte demande globale et l'augmentation des investissements tant publics que privés. A la seconde place de ces pays ayant de bonnes perspectives de croissance en Afrique, il y a la Tanzanie avec une prévision de croissance d'un peu moins de 7% cette année. Le Sénégal complète le trio de tête, avec une prévision de croissance de 6,6%, grâce notamment aux investissements dans les infrastructures et la forte demande de la classe moyenne émergente du pays. Tous ces pays d'Afrique figurant dans le top 10 tirent avantage des gains économiques qui commencent à se faire sentir sur le continent. Selon le Fmi, la croissance économique est relativement élevée en Afrique par rapport à une grande partie du monde développé. Car le Pib dans de nombreux pays d'Afrique devrait croître de plus de 2% cette année. Il est toutefois important de reconnaître les défis auxquels font face de nombreuses économies africaines avec des risques de prix des matières premières, de dévaluation monétaire et les risques en termes de géo-sécurité. Autant de facteurs qui constituent des menaces pour la croissance.
Le dernier Forum économique mondial sur l'Afrique 2016, tenu à Kigali, au Rwanda, en mai dernier, a mis en évidence la nécessité d'une diversification des économies africaines afin d'assurer une croissance économique inclusive. La quatrième révolution industrielle a le potentiel de créer de nouvelles industries et de contribuer à réduire les inégalités à travers le continent. En mettant en œuvre les réformes adéquates et en établissement des partenariats, les pays africains peuvent tirer parti de ces progrès technologiques rapides.
Lesoleil
http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-21-32/item/52153-per...

Les commentaires sont fermés.