15/07/2016

LE FAMEUX TOURISME LOCAL...

Promotion du tourisme local : L'Etat ressort les vieilles recettes

promotion-du-tourisme-local-l-039-etat-ressort-les-vieilles-recettes-530522.jpg

La trouvaille du président pour relancer l'occupation des hôtels par les nationaux, avait déjà été faite par les hôteliers, et la dernière fois, à Youssou Ndour en 2012. Elle n'avait pas alors produit des résultats escomptés.
Le chef de l'Etat a encore exprimé hier sa préoccupation face au marasme du secteur touristique au Sénégal. En Conseil des ministres, il a demandé à son gouvernement, «en rapport avec les acteurs concernés, à mettre en oeuvre un programme spécial de promotion de l'accès de la clientèle nationale aux infrastructures hôtelières et touristiques, à travers des tarifs incitatifs». Les opérateurs du secteur touristique seront certainement heureux de voir qu'ils ont pu en fin de compte, accrocher l'intérêt des hautes autorités de l'Etat sur le besoin de relancer les activités touristiques. Il reste à savoir si la recette proposée par Macky Sall sera suffisamment efficace.
Il n'y a en effet rien de nouveau à parler aujourd'hui de «tarifs incitatifs» parce que, dans certains réceptifs, en particulier à l'intérieur du pays, cela a déjà été mis en oeuvre. Les organisations patronales d'hôtelier s'y sont déjà lancées. Depuis quelques années déjà, la Fédération des organisations professionnelles de l'industrie du tourisme (Fopits) a déjà initié une politique de réduction des prix pour les nationaux. La dernière en date remonte à mai 2012, lorsque recevant le ministre du Tourisme et de la culture Youssou Ndour, le président du Fopits, Mamadou Racine Sy annonçait que les hôteliers ont accepté de réduire leurs tarifs de moitié pour encourager les Séné­galais à passer leurs vacances dans leur pays. A titre personnel, Mama­dou Racine Sy, dont les réceptifs s'étendent de Dakar à Saly et au Cap Skiring affirmait avoir même proposé d'offrir des nuitées gratuites dans certains de ses hôtels de Casamance et de Saly, le client ne payant que la nourriture et les extras, à certaines catégories de clientèles qui voudraient y aller. Malheureusement, ajoutait-il, «personne ne s'est manifesté». Depuis quelques années, le taux d'occupation des hôtels ne dépasse pas les 20% en moyenne au Sénégal. Ce qui est insignifiant.
C'est dire qu'une véritable politique de promotion ne peut se contenter de jouer sur les prix si elle ne prend pas en compte les autres éléments. Et la promotion, pour la plupart de temps, est souvent faite au Sénégal, à l'encontre des intérêts des hôteliers et des autres acteurs du secteur touristique. Et le fait de réchauffer les plats pour donner à l'opinion le sentiment que l'Etat du Sénégal ne laisse pas tomber son secteur touristique, ne sert à tromper que ceux qui ne veulent pas voir.
Le quotidien

Commentaires

"Et le fait de réchauffer les plats pour donner à l'opinion le sentiment que l'Etat du Sénégal ne laisse pas tomber son secteur touristique, ne sert à tromper que ceux qui ne veulent pas voir". Bien dit le Quotidien. Une seule phrase pour dire la vérité d'une politique du tourisme à l'agonie, voir mort. L'Etat du Sénégal, après avoir foutu dehors, les touristes étrangers, a cru qu'il allait lancer le tourisme intérieur comme si le peuple sénégalais miséreux pouvait prendre des vacances. Quel gâchis ce dédain et cette destruction annoncée du tourisme étranger. Quelle ignorance économique pour la situation des sénégalais qui vivaient grâce au tourisme étranger. On attend toujours les 2 millions de touristes américains de Youssou et les 3 millions de touristes chinois de Macky. On a foutu dehors, les européens et les autres ne sont pas venus. Triste constat, le marasme du tourisme. On connait les responsables qui continuent à nous enfumer !
En attendant, pour prendre patience, retirons les enfants talibés de la rue, nettoyons les rues et les plages... Peut-être que çà fera revenir les touristes, mais çà va être très dur de remonter la pente. Les touristes arnaqués et déçus, sont très rancuniers et ne reviennent jamais. Et les futures plages pleines de boulettes de pétrole à partir de 2019 va être encore un autre problème ? Très très dur pour relancer le tourisme au Sénégal.

Écrit par : issa gibb | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

je suis toujours surprise qu'en tant que senegalais vous ayez en permanence une analyse extrement juste des situations du senegal.......etant residente française + de 6 mois par an....votre analyse est tres proche de la notre......merci à vous d'avoir le courage de vous exprimer encore et encore sur des sujets graves et de ne pas lacher prise......

Écrit par : flopaty | 15/07/2016

Avec ce nouvel attentat a Nice,les Français n'auront aucune envie de venir au Sénégal et je les comprends,le traumatisme va faire son chemin et les vrais musulmans ,malheureusement vont en prendre plein la tete,les gens ne feront pas la différence,et c'est bien dommage mais enfin 50 enfants de touchés......

Écrit par : eddy | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

C'est dûr, horrible, barbare, etc.. mais faut être résilient, et ne pas se laisser démolir par des fous
Faut continuer à vivre, vous n'avez pas le choix de toute façon

Écrit par : Ndiaye | 15/07/2016

et le prix du billet d'avion ? on peut en dire une mot quand on demande aux hôteliers de faire un effort ?

Écrit par : patrice | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

Youssou Ndour ?
Quelles actions concrètes a t'il fait pour le pays et le tourisme ? sauf profiter du système pour ses intérêts personnels et dormir dans la soie de la république.
Boycottons Youssou Ndour.

Écrit par : ADAMA | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Oui parlons en du billet d'avion exorbitant !! pourquoi ne pas diminuer et faire venir ces touristes qui ne demandent que ça !! pour faire démarrer le sénégal, nettoyons les plages qui sont jonchés d'immondices, pas une seule poubelles pour jeter les déchets et pourtant ce pays est magnifique. Oui effectivement je voudrais savoir ce qu'à fait Mr N'dour, dont je croyais qu'en accédant à cette fonction, ferait plus de choses pour son pays en tant que Ministre de la Culture ! Mais que voulez vous les intérets qu'il en a tiré, si j'ai bien compris n'ont servi qu'à lui même !! dommage ! Que vive le Sénégal... autrement !

Écrit par : helene | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Je pense qu'il faut arreter d'aider ce pays ,laissons cela a d'autres qui finiront eux aussi par se lasser ,ils ne veulent pas changer,leur vie leur convient comme elle est!!!!les hommes ont des esclaves a domicile,leur femme,comme cela ils peuvent continuer a glandouiller,et a faire les beaux,il n'y en a pas un pret a aider son voisin gratuitement,rendre service ils ne savent pas ce que ça veut dire quand ils n'auront plus personne pour venir dans leur pays et les faire vivre peut etre se réveilleront-ils...Mais je n'y crois pas ,plus...Le tourisme est mort ,qu'ils se nourrissent de leurs prières

Écrit par : eddy | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

pas faux ......et tellement bien dit ....

Écrit par : flopaty | 18/07/2016

Les commentaires sont fermés.