15/07/2016

PETROLE, PETROLE

l’australien Woodside mise 430 millions de dollars dans le pétrole

senegal-oceanrig-cairnenergy-592x296-1468505600.jpg

Woodside a annoncé le 14 juillet un accord pour l'acquisition de la totalité du capital de la filiale sénégalaise du géant pétrolier américain ConocoPhillips.
Woodside (4,5 milliards de dollars de revenus en 2015) s’est engagé à payer 350 millions de dollars, ainsi qu’un complément de 80 millions.
L’opération permettra à l’Australien basé à Perth de détenir (avec la possibilité d’être opérateur) 35% d’un contrat de partage de production avec le Sénégal couvrant trois blocs exploratoires situés au large du pays : Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Deep Offshore. Cette zone inclut notamment les puits SNE et FAN, où des découvertes importantes ont été faites depuis 2014. Selon Woodside, SNE contiendrait notamment 560 millions de barils de pétrole recouvrable.
L’ensemble est également détenu par Cairn Energy (40%), actuel opérateur et découvreur des ressources, l’australien FAR (15 %) et la compagnie nationale pétrolière sénégalaise Petrosen (10 %).
Selon Cath Norman , le directeur général de FAR, dont les propos ont été repris par Reuters, la production pourrait débuter sur le puits SNE dès 2019.
Woodside était déjà implanté dans le pays, avec une part dans le bloc AGC Profond, situé à la frontière du Sénégal et de la Guinée Bissau. En Afrique, il est également actif au Maroc et au Gabon.
L’opération d’acquisition de ConocoPhillips Sénégal devrait être achevée d’ici la fin de l’année.
Jeune Afrique

Commentaires

C'est bien ce que je pensais,le Sénégal a bradé son pétrole faute de pouvoir l'extraire,une fois de plus il va leur rester des cacahuètes!!!!et certains se gausse avec le pétrole,alors qu'ils n'en verrons pas la couleur !!!par contre les odeurs s"en aucun doutes...

Écrit par : eddy | 25/07/2016

Répondre à ce commentaire

Les ivoiriens ont une expression que j'aime bien : "Y a rien dans jalousie!"

Écrit par : Ndiaye | 25/07/2016

Répondre à ce commentaire

Trop pressé d'obtenir de l'argent du petrole en vendant des concessions le SENEGAL risque de perdre la main sur son " héritage" ?

Écrit par : oyster | 26/07/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.