22/07/2016

S'INSTALLER AU SENEGAL...

10 raisons de s'installer au Sénégal

11421629_1117327428294202_902502523_n.jpg

Dans un contexte mondial d'insécurité, rares sont les pays qui répondent aux exigences des voyageurs et personnes souhaitant s'installer ailleurs que dans leur pays d'origine. Pourtant le Sénégal offre plusieurs possibilités. Voici dix bonnes raisons de s'installer dans le pays de la Téranga.
1. Un contexte politique et sécuritaire favorable
La stabilité politique est un facteur essentiel pour s'installer dans un pays. Le Sénégal est l'un des pays les plus stables en Afrique. Le pays n'a jamais connu de coups d'état et les alternances démocratiques s'y produisent depuis son indépendance.
2. Une population accueillante et bienveillante
Les Sénégalais sont de nature bienveillante et souriante. Ils aiment les étrangers et les accueillent à bras ouverts tout en facilitant leur intégration dans leur nouvel environnement: c'est la pays de la Téranga, l'hospitalité en langue wolof.
3. Un accès facile et diversifié au logement
L'accès au logement est un critère essentiel pour s'épanouir dans un pays. Vous trouverez certainement au Sénégal vos goûts entre quartiers chics, quartiers aisés et quartiers populaires à Dakar. A l'intérieur du pays une multitude d'endroits vous permettent de rendre votre séjour inoubliable.
4. Des lieux mythiques à découvrir
Le Sénégal offre de nombreuses possibilités de visite qui vous plongeront dans l'histoire du pays et la multitudes de ses traditions et religions. De l'île de Gorée au lieux saints des confréries (Touba; Tivaouane), de la petite côte à la Casamance, les lieux à découvrir ne manquent pas.
5. De l'exotisme et de l'originalité
Vous aimez l'exotisme et l'originalité? Le Sénégal ne manquera pas de vous en offrir. C'est une ville colorée, vivante, désordonnée, mélangée et diversifiée. Avec ses cars rapides, ses taxis colorés en jaune, ses commerçants s'installant aux abords des routes, ses muézins appelant à la prière, Dakar vous offre un paysage urbains différent de celui auquel vous êtes habitués.
6. Il fait toujours beau au Sénégal
Si vous êtes habitués à consulter la météo pour sortir, inutile de s'en préoccuper quand vous êtes au Sénégal. Le temps est magnifique et il fait beau toute l'année. Vos activités de loisirs c'est sur toute l'année.
7. Se restaurer facilement et différemment
Choisir le Sénégal c'est aussi l'occasion de goûter à d'autres plats et de découvrir la spécialité sénégalaise, le Thiébou Diène. Le pays vous offre une diversité de choix en cuisine à des tarifs avantageux.
8. Des loisirs à gogo
De la lutte sénégalaise aux cérémonies religieuses, des plages aux concerts presque quotidiens, des boites de nuit aux soirées VIP, des parcs à la promenade en bateau sur le fleuve Sénégal, les possibilités de loisirs ne manquent pas. Le Sénégal vous donne une diversité d'activités qui vous permettent de sortir de la routine habituelle.
9. Rester connecté avec vos amis
Vous avez envie de partager votre expérience avec vos amis restés au pays ? Pas de panique. Même quand vous n'êtes pas à Dakar, vous bénéficiez d'une couverture réseau sur l'ensemble du territoire et vous pouvez acheter des pass internet qui vous permettent de vous connecter et de publier instantanément vos photos sur les réseaux sociaux.
10. Une vraie démocratie
La vie politique au Sénégal est très animée. Les nombreux journaux, télévisions et radios vous permettent de se tenir informé de l'actualité au Sénégal et dans le monde. Personne ne vous condamnera pour avoir critiqué le gouvernement ou le président.
Mohamadou BADIAGA (dakar@lepetitjournal.com)

Commentaires

C'est a mourir de rire!!!!c'est un aveugle qui a écrit cette article

Écrit par : eddy | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

c'est un journaliste du "Petit journal" qui l'a écrit, c'est comme le "petit journal" de canal + c'est pour rigoler.

Écrit par : lppfr | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Ah ah ah Mamadou on aimerait bien être d'accord avec toi... un petit conseil, au lieu de t'interroger le nombril demande plutôt aux intéressés, ceux là même dont tu parles, pourquoi ils viennent ou résident au Sénégal... T'auras quelques surprises !
Moi c'est :
- Proximité, seulement quelques heures d'avion
- Le climat, un des si ce n'est le meilleur de toute l'Afrique de l'Ouest, ensoleillé et sec
- Le poisson, encore abondant même si chaque année se raréfie un peu plus, et surtout son prix très bas par rapport à la France et l'Europe
- Plus ou pas du tout de touristes ce qui a pour effet, par exemple à Saly, de pouvoir trouver un logement sympa pour une poignée de cailloux
- La Fatou, femme de ménage-cuisinière, à condition de bien la cadrer, couûe un prix dérisoire
- Les comodités de vie (pas partout), supermarchés bien achalandés en produits francais
- La langue officielle, le Francais, même si 83% des 15 millions de sénégalais sont complètement analphabètes et incultes
- Les gazelles, les filles, jolies, ouvertes, accueillantes (elles...), que ce soient les tchagas pro, occasionnelles ou toutes les autres sont peu chères.
Voilà pour les plus, quant aux moins...:
- Saleté, insalubrité, manque d'hygiène, omniprésents partout
- Coupures d'eau et d'électricité, récurrentes et fréquentes, même si c'est moins qu'avant
- Infrastructures inexistantes et le peu qui existent dans un état lamentable
- Réseau routier pourri
- Islamisation radicale, de rampante est devenue galopante
- Racisme et agressivité exponentiels envers les (toubabs) blancs
- Délinquance et criminalité en constante augmentation
- Incompétence, corruption et je-m'en-foutisme érigés en vertus nationales, à tous les niveauux
- Arnaques, escroqueries, mensonges, bêtise et harcèlement, à vivre et supporter au quotidien (même dimanches et jours fériés... 365/365 !).
Tout le reste en découle, subsidiaire et contingent...

Écrit par : Marco Latino | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Marco Latino :
-Les gazelles, les filles, jolies, ouvertes, accueillantes (elles...), que ce soient les tchagas pro, occasionnelles ou toutes les autres sont peu chères.
-La Fatou, femme de ménage-cuisinière, à condition de bien la cadrer, couûe un prix dérisoire.

C'est ce genre d'appréciations qui nous rendent détestables et détestés, c'est caricatural du vieux beauf qui vient soigner sa prostate au Soleil.
Le Sénégal n'est pas Saly et Saly n'est pas le Sénégal. Saly est une verrue créée pour et à l'image des européens.

Écrit par : bill | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Ecoute moi bien Billy, je n'ai aucun prob avec ma prostate moi,et depuis que j'ai 13 ans je voyage à l'étranger, dans 84 pays, et je n'ai aucun complexe existenciel d'avoir des maitresses "indigènes" ou locales. Quant à toi, si tu préfères t'activer manuellement en fantasmant sur certaines chaines de ta télé, j'en suis navré, mais c'est ton problème, parles en à ton psy, ca te soulagera ah ah ah

Écrit par : Marco Latino | 22/07/2016

ygttfg

Écrit par : bonneau | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Effectivement, ce texte est très bête. Il faut plusieurs années d'adaptation avant d'essayer de comprendre le Sénégal.

Écrit par : gillou | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Certes le pays n'est pas parfait, mais que ceux qui ont une vision si négative rentrent dans leur pays d'origine ! Rien à faire ici avec cet esprit colon si méprisant.
quant à l'Europe, la France ... il y aurait beaucoup à dire ... aussi

Écrit par : juufa | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

C'est tout ce que vous avez à dire, c'est vraiment tout ce que vous savez dire : "que ceux qui ont une vision si négative rentrent dans leur pays d'origine" ? c'est réellement votre seul argument-choc pour défendre votre pays ?
On entend çà des centaines de fois par an... çà devient rengaine !

Écrit par : X | 23/07/2016

Complètement d'accord avec toi.

Écrit par : Reyser | 24/07/2016

Complètement d'accord avec toi.

Écrit par : Reyser | 24/07/2016

J'adore ce pays ou les gens sont accueillant, c’est pour cette raison que j'ai construit une case à coté d'Nbobiène, dés l'année prochaine je la proposerai, soit en échange, soit en location modéré, juste de quoi payer l'entretien.

Écrit par : FRAYSSE | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Accueillants les sénégalais...? En quelle année ? Tous ceux qui connaissent l'Afrique de l'Ouest du nord au sud, tous savent que les pires, oui les pires, les plus arrogants, les plus prétentieux, les plus menteurs, les plus voleurs, les plus fainiants, les plus ignorants et incultes, sont les sénégalais. Et je confirme. Ce n'est absolument pas pour les sénégalais qu'on va au Sénégal, mais bien plutôt malgré eux, les sénégalais, nous venons au Sénégal. Et les plus cools, les plus sympas, les plus gentils, sont les béninois. Togolais aussi sont très aimables.

Écrit par : Marco Latino | 23/07/2016

constat amer! d'aucun nous taxaient même de pays des plus grandes gueules.. mais je constate ici qu'on a un pays concurrent de taille..

Écrit par : Ndiaye | 23/07/2016

au black bien évidement ....

Écrit par : olivier | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Vous avez tous une vision du SENEGAL différente !......
J'aime le SENEGAL simplement parce que je viens en touriste pendant un court moment ,mais en habitant à l'année j'aurai sans doute un avis différent ...
Reste qu'un racisme anti Français se développe avec les jeunes générations et que l'impression qui domine est que la femme est très active dans son travail ,et que l'homme se repose ...
Le pétrole peut apporter un plus si l'argent qui en découle est bien utilisé pour rembourser la dette et financer les "projets"...........
Bref l'équilibre est difficile ,mais il faut de la poigne pour le maintenir,et dans l'immédiat cela semble le cas.

Écrit par : oyster | 23/07/2016

Répondre à ce commentaire

Je confirme quelques points négatifs précisés au-dessus! Oui c'est un aveugle qui fait cette promotion! Probablement un membre du Sérail! Ayant travaillé pendant 10 années à la promotion du pays... Je ne suis pas convaincu! Que reste-t-il du Sénégal touristique de Appo, les créateurs de Saly et les Bancals? Quelles initiatives pour protéger Saly et les emplois?
Un ami (africain) qui vit au Sénégal vient d'arriver en France. Avant de venir, il a été cambriolé deux fois la mème semainbe! Omerta parfaite, tout le monde sait personne ne dit rien, Dieu est grand!
Combien de pigeons encore à plumer? Cet article est purement une publicité mensongère!

Écrit par : RENAUT | 23/07/2016

Répondre à ce commentaire

Et si on essayait d'être plus raisonné et posé dans les critiques car qui connaît un pays parfait ... d'autant plus à l'époque actuelle ?
moins de haine ou mépris ferait du bien !!!

Écrit par : xyz | 23/07/2016

Répondre à ce commentaire

Tout le monde sait que Saly est un haut lieu de prostitution. Que des relations toubabs-saliennes sont basés sur le sexe et le fric. S'offusquer et se cacher la vérité est une hypocrisie bien plus grande que de révéler son attrait pour les services de belles gazelles moyennant argent ou pas. C'est pourquoi, je soutiens l'épicurien Marco et son article plein de vérité qui ne fait de mal à personne. C'est une vérité sur Saly où chacun y trouve son compte entre adultes consentants. Ainsi, va le monde, à Saly et le plus vieux métier du monde, et tout finit en allant manger une bonne langouste grillée, comme dans toutes les villes-bordels dans le monde. Saly n'est pas une verrue européenne, il y a la même chose au Sénégal, mais plus cachée...
Par contre, laisser des garçons loqueteux de 3 ans à 14 ans mendier dans les rues, se faire frapper tous les jours, et se faire sodomiser dans les daaras, par les plus grands talibés ou leur marabouts, çà ne vous choque pas ? ? ? Les incestes et les fillettes violées de 8 ans à 14 ans par leurs maîtres d'école par le chantage aux bonnes notes, çà ne vous écoeure pas ? ? ? Des jeunes filles de moins de moins de 15 ans mariées de force à des adultes ou des vieillards qui les bourrent sans aucun amour et aucune considération puisqu'elles ne sont que des objets sexuels, êtres inférieurs à l'homme au Sénégal, çà ne vous attriste pas plus ? ? ?
Loin de faire l'apologie de la prostitution, le sujet "s'installer au Sénégal" de Mohamadou Badiaga frise avec l'autosatisfaction et le copier/coller d'une revue touristique sénégalaise en 2005. La Teranga est morte: le peuple sénégalais, accueillant, et aimant les touristes est la plus cruelle hypocrisie que j'ai eu à lire, du fait du comportement Hosslou des sénégalais envers les toubabs, la politique anti-touristique du pays de 2010 à nos jours qui a mis à mort le tourisme. On ne peut pas être ignorant de tous ces problèmes à ce point, dans cet article stupide.
La visite des sites religieux, Tivaouane et Touba, ce pauvre type ne sait pas que les touristes sont pas les bienvenues dans ces lieux. Dixit le mouride Bagne Toubab Doyna Diamou Yalla : "Haïr le blanc suffit comme dévotion". M. Badiaga ne sait pas qu'on apprend aux talibés dans les daaras : "Que si le Sénégal est pauvre, c'est la faute des colons blancs qui ont pillé le pays". Il ne sait pas que l'Iman ratib de la Grande Mosquée de Dakar, Alioune Samb a prêché pour la prière du korité : "Le modèle occidental ne nous permettra pas de nous développer" en présence du Président Macky Sall qui l'a sévèrement remis en place à la fin de ses conneries. Face à la radicalisation galopante du Sénégal son l'équilibre fragile entre modernité et obscurantisme religieux anti-occidental, l'article "s'installer au Sénégal" est au niveau 100% de l'hypocrisie terangatique !

Écrit par : issa gibb | 24/07/2016

Répondre à ce commentaire

Si on commence à surenchérir dans le niveau de l'abject, il est certain qu'on peut aligner les exemples.
Le recours à la prostitution, le profit de la misère pour satisfaire des pulsions ou déviances sexuelles ou pour employer du personnel à bon compte est tout aussi condamnable que la maltraitance des enfants. Ces femmes, ces jeunes filles qui satisfont leurs clients contre argent comptant préfèreraient sûrement être dans leur famille ou exercer un travail dans la dignité et à l'abri des vicieux de toutes espèces, qu'ils soient africains ou européens
Il n'y a pas dix lignes à écrire sur ce sujet pour noyer le poisson.
J'en reviens à ce que dit "juufa", le plus simplement possible : celui qui n'est pas satisfait, qu'il retourne chez lui. C'est d'ailleurs un argument largement utilisé en France depuis les attentats et à destination des musulmans (français pour la plupart).
Et je ne partage pas l'opinion du journaliste.

Écrit par : bill | 24/07/2016

La différence entre la France et le Sénégal c'est que les sénégalais sont encore chez eux, les francais, eux, ne le sont plus et depuis longtemps. Les sénégalais avec tous leurs défauts affichent et revendiquent une fierté nationale sinon nationaliste alors qu'en France se réclamer ou revendiquer son appartenance francaise de race blanche et chrétien c'est un crime puni par la loi... francaise ! En clair, les sénégalais eux ont des couilles devant, les francais eux les ont derrière à force de se faire mettre...

Écrit par : Marco Latino | 24/07/2016

Répondre à ce commentaire

Quant à Saly, toujours critiquée et enviée mais jamais égalée, ce n'est ni l'antre du Diable ni une ville bordel, loin s'en faut. Et pour bien connaitre les 14 provinces du Sénégal, je dirais qu'il n'y a pas plus de prostition à Saly qu'à Dakar Région ou Saint Louis ou Mbour ou tant d'autres villes, au contraire même, les putains dakaroises sont tellement nombreuses qu'elles s'éloignent de la capitale pour tenter de chercher quelques clients. Plus, le faux mythe du touriste sexuel blanc européen venant se vider au Sénégal est vraiment un fantasme hilarant débile... il y a longtemps que ça n'existe plus au Sénégal ce genre de balladin frivole. Aujourd'hui le touriste dit "sexuel" va au Laos, au Myanmar, aux Philippines, au Cap Vert, Ginée Bissau, Madagascar, Hongrie, Roumanie, Tchéquie, entre autres pour ne citer que quelques uns... mais plus jamais au Sénégal. Et il faudrait que ce genre de touriste soit vraiment un abruti pour payer un billet d'avion très cher, des hôtels parmi les plus chers du monde pour avoir de quoi se satisfaire, alors que dans toutes les villes de moyenne et grande importances francaises, le soir sur tous les grands boulevards vous avez des africaines de pratiquement tous les pays de ce continent, à 15 ou 20 Euros la passe... A 450 ou 500 balles le billet d'avion au mieux, calcules combien ca lui ferait de câlins juste en bas de chez lui en France... 20 ou 30 au moins ! Et sans se fatiguer, si je puis dire, à prendre l'avion et tout le tintouin pouète pouète !!!!

Écrit par : Marco Latino | 24/07/2016

Répondre à ce commentaire

Quel expert ;) Bravo Marco LAtino on apprends des choses :)

Bon et bien moi voici ma vision du Sénégal il est selon moi à l'image de son océan.... A la fois beau, calme, vivant, doux et riche mais aussi cruel, dur, sombre, malade et maltraité...Ses sirènes ( je ne parle pas des filles ) mais de tous les chants qui peuvent vous attirer sur des hauts fonds ou des rochers jusqu' a faire en sorte de vous briser la coque sont a éviter, au plus fragile ou au plus sensible et honnête tous les pièges seront à craindre et à éviter pour ne pas périr et être déçu, on est ensemble (...) non ! on est seul (comme partout) comme dans la mer et quant on est un petit poisson il ne faut jamais dormir, toujours regarder derrière soit le prédateur à l'affût, la belle vitrine (nasse) à un coût et oui si l'on y trouve pas son compte le plus sage est d'en partir, d'autres horizons existent, mieux adaptés aux caractères de chacun, le monde est vaste, les touristes l'on bien compris, je sais comme il est dure de tout abandonner au risque de tout perdre mais s'il en va de sauver sa peau le choix est vite fait non ? A ceux qui se sont trompés ou qui ont été trompé : Courage et aux autres longue route...

Écrit par : olivier | 24/07/2016

Répondre à ce commentaire

venez au Sénégal, vous y serez très bien , il y a beaucoup de lois mais pratiquement aucune n'est appliquée

Écrit par : jacobuscobus | 25/07/2016

Répondre à ce commentaire

C'est vrai aucune loi d'appliquée sauf celles de l'argent!!!!!

Écrit par : eddy | 25/07/2016

Répondre à ce commentaire

Anarchie et corruption, c'est bien çà que j'ai compris ?

Écrit par : issa gibb | 25/07/2016

Les commentaires sont fermés.