06/08/2016

ET ON LAISSE FAIRE!...

Le bois du Sénégal rapporte 140 milliards à la Gambie

arton154292.jpg

La coupe illicite de bois en provenance du Sénégal et destiné à l’exportation en Chine profite à la Gambie. Dans un entretien paru dans Sud Quotidien de ce jeudi, Aly Haïdar révèle que « le trafic rapporte 140 milliards de francs CFA » au pays de Yaya Jammeh. Les dépôts de bois, renseigne l’ancien ministre de l’Environnement, sont situés non loin de la frontière avec le Sénégal et « sont surveillés par l’armée gambienne ». C’est pourquoi Haïdar regrette la rouverte des frontières entre les deux pays. Il dit : « Il fallait continuer cela jusqu’à régler tous les problèmes. Le trafic nourrit une mafia dirigée par l’État gambien. Il faut mettre toutes les questions sur la table et discuter. »
Exclusif.net

Commentaires

les frontières sénégalaises sont extrêmement poreuses, il serait grand temps quelles deviennent émergentes comme nos dirigent ont l'habitude de dire dans tous leurs discours.

Écrit par : jacobus | 06/08/2016

Répondre à ce commentaire

Bien d'accord avec jacobus la situation peut se régler rapidement ,et ,en prime la Casamance pourrait retrouver son bien vivre .....

Écrit par : oyster | 07/08/2016

Répondre à ce commentaire

"La déforestation de la Casamance est arrivé à un point de non retour, comme nos réserves halieutiques dans nos eaux territoriales" Aly Haïdar, ex ministre de l'écologie, débarqué par les pressions des lobbies mourides.
Le catastrophe écologique en Casamance est géré par la mafia gambienne, la mafia chinoise et des lobbies mourides réunis, sous la bénédiction de l'Etat Sénégalais.
La surpêche des tankers étrangers russes, puis chinois et les bateaux illégaux ont détruit la reproduction des poissons et donc, nos ressources de la pêche à court terme, toujours sous la bénédiction de l'Etat sénégalais pour les russes et les chinois (pas pour les bateaux illégaux étrangers, tout de même ?).
On ne peut plus dire qu'on ne savait pas ! ! !

Écrit par : issa gibb | 08/08/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.