24/08/2016

25000km DE FIBRES OPTIQUES

Large bande Sénégal : Le projet d’installation de 25000 km de fibre optique est en bonne voie

«-large-bande-»-senegal-regionale.info_.jpg

Au Sénégal, le projet « large bande » qui consiste à déployer la fibre optique dans plusieurs villes est en bonne marche. Cela a été constaté à travers une tournée d’inspection de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), la semaine dernière, en Casamance.
Le projet « large bande Sénégal » prévoit l’installation de fibre qui reliera les villes de Ziguinchor, Kaolack, Fatick, Sédhiou, Tambacounda et Kolda, à l’administration centrale à Dakar. Les différents tronçons s’établissent comme suit : Zinguichor – Oussouye (41km) ; Oussouye – Kabrousse (29km) ; Zimguichor – Goudomp (55km) ; et Goudom-Tanaf (70km) et sont toujours en cours de construction. Selon Cheikh Bakhoum, directeur général de l’ADIE, les travaux avancent et tiennent dans le délai :
« L’essentiel des travaux est achevé entre Zinguichor et Oussouye ainsi qu’entre Zinguichor et Goudomp. Il ne reste pratiquement que le raccordement. Dans les deux autres sections, les travaux avancent à un rythme normal et assez satisfaisant », a-t-il déclaré.
En termes d’objectifs, ces installations permettront de réduire le coût des communications et d’accroitre la qualité des services :
« En plus de permettre le déploiement de près de 2 500 km supplémentaires de fibre optique pour consacrer un désenclavement numérique intégral du Sénégal, ce projet permettra d’améliorer la prise en charge des besoins en connectivité de l’administration sénégalaise avec l’interconnexion de plus de 300 bâtiments administratifs, la construction d’un nouveau datacenter de grande capacité sans oublier le transport du signal de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) ».
De plus, ce sont de nouveaux services numériques qui seront désormais à la portée des populations, afin de les rapprocher des services de l’État.
Rappelons que les travaux réalisés par la société Protec devraient s’achever en fin 2016.
Stéphane Agnini/Regionale.info

Commentaires

Comme les trains qui arrivent à l'heure n’intéresse personne ici.. du courage les gars bientôt l'émergence et l'opulence

Écrit par : Ndiaye | 24/08/2016

Répondre à ce commentaire

quand on sait la fragilité de la fibre optique, j'attend de voir encore un gachis de plus....les feux de brousse qui chauffent la terre profondemment, les villageois qui font n'importe quoi losrqu'ils ont besoin de creuser..... déjà les lignes électriques : c'est un vrai chaleenge de les maintenir, mais alors la fibre optique !!!!! c'est le pompon.......comment peut on conseiller ce genre de chose...... en Casamance ou les villageois coupent les routes selon le bon vouloir de chacun....
tout cela part d'une bonne intention, mais rien n'est- reflechi !!!!!!

Écrit par : flopaty | 24/08/2016

Répondre à ce commentaire

C'est du blingbling !!

Écrit par : Eva-Bettina | 25/08/2016

Répondre à ce commentaire

Le senegal a besoin d'optimiste pas de parano et d'oiseaux de mauvais augure qui ne savent faire que des critique destructive et aucun encoragement je trouve que les autorités font preuvent d'une grande volonté de changement chaque sénégalais devrait être fier du travail accomplie ( cessez de mendier geindre relevez vos manches et tous ensemble poussons le senegal vers l'avenir

Écrit par : Niasse | 25/08/2016

Répondre à ce commentaire

Nous avons entendu les mêmes critiques pour l'autoroute chaque nouveauté dérange les Cassandre

Écrit par : Niasse | 25/08/2016

Répondre à ce commentaire

Je suis assez en accord avec vous ,mais on ne peut nier le fait que la fibre est fragile .....

Écrit par : oyster | 26/08/2016

C'est très bien,mais si ils commençaient par un réseaux électrique convenable,ils mettent la charrue avant les zébus comme d'hab

Écrit par : eddy | 26/08/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.