25/08/2016

LE TRAIN SERA EN RETARD...

Train express : Les Turcs et l'Armp stoppent Eiffage

10094236-16428063.jpg

Le chef de l’État Macky Sall risque d’attendre un peu plus longtemps avant de voir la construction et la réalisation du chemin de fer Electrique à écartement standard devant accueillir le train Express régional Dakar-Aibd, débuter véritablement.
En effet, après le lot 2 dudit marché lancé par l’Apix, c’est au tour du lot 1 de faire l’objet d’une suspension de son attribution provisoire. En effet, l’entreprise turque Yenigun E+M a saisi l’Apix pour contester l’attribution provisoire de ce lot dudit marché confié provisoirement au groupement Eiffage Gc/Eiffage Sénégal/Eiffage Rail/yapi Merkezi/Cse. Groupement qui avait soumissionné pour près de 330 milliards de CFA.
Non satisfaite de la réponse de l’Apix, elle a introduit un recours contentieux auprès du comité de règlement des différends de l’Armp qui, par sa décision 228/16/Armp/Crd du 3 aout 2016 parcourue par Seneweb, a suspendu l’attribution provisoire dudit marché. Ce, en attendant d’y voir plus clair. Aujourd’hui donc, le Groupement dirigé par Eiffage devra s’armer de patience et attendre l’avis du Crd de l’Autorité de régulation des marchés publics, qui sera crucial pour ce marché tant convoité.
Seneweb

Commentaires

Les Turcs mènent leur révolution jusqu'au Sénégal ????

Écrit par : Luc | 25/08/2016

Répondre à ce commentaire

Si le train est moins en retard que l'aéroport ....

Écrit par : oyster | 26/08/2016

Répondre à ce commentaire

Que le Sénégal arrete de vendre son pays,puisqu'ils sont en autosuffisance en tout,et qu'ils se débrouillent tout seuls...

Écrit par : eddy | 28/08/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.