01/09/2016

LES ENFANTS MENDIANTS ENVAHISSENT ST LOUIS

Les talibés envahissent St Louis

2389621109_27ed5a996d.jpg

Après la mise en vigueur de la loi interdisant la mendicité dans la capitale sénégalaise, des nuées de talibés convergent vers Saint-Louis. À Ngallèle, plusieurs maisons en construction servent d’abris à ces enfants, sous les regards impuissants de voisins.
D’autres quartiers de Saint-Louis sont aussi ciblés dans cette migration qui risque d’intensifier le phénomène dans la capitale du nord. Cette convergence s’explique en partie par la réputation de Ndar de ville d’hospitalité et de solidarité.
Les promoteurs de ces daaras souvent originaires de contrées lointaines y trouvent ainsi une bonne planque et pourront dérouler leurs manœuvres sans risque d’être inquiétés.
À Saint-Louis, les phénomène de la mendicité, des enfants de la rue et des talibés s’accentue de plus en plus. Malgré la floraison de projets et programmes engagés dans la lutte contre ces fléaux, le mal persiste parallèlement.
NDARINFO.COM

Commentaires

Et oui basta le programme engagé contre ce fléau,on vote une loi et après on oubli,voilà c'est Sénégal les gendarmes doivent avoir le fatiguement et comme en plus ça ne rapporte rien pourquoi faire respecter les lois!!!!!

Écrit par : eddy | 02/09/2016

Répondre à ce commentaire

Et voilà encore et encore, le résultat de l'enfumage gouvernemental pour le retrait des enfants mendiants de la rue. Fiers d'avoir sortir 500 talibés et mendiants de la rue à Dakar en 2 mois ??? Le gouvernement s'est fait baisé un fois de plus par la mafia maraboutique qui a déplacé ses enfants talibés esclaves en périphérie de Dakar, dans les daaras des autres grandes villes et à Saint Louis où ils sont très puissants et crains par les populations et pas inquiétés.
Aucun lieu d'accueil pour les enfants mendiants n'est prévu, la police a baissé les bras, les préfets ont baissé les bras, la société civile a baissé les bras et les talibés continuent à mendier dans les rues pour enrichir les pourris, pseudo-religieux et marabouts, suppôts de Satan qui se servent de notre vénérable Islam pour commettre leurs traites abjectes d'enfants. Le retrait des enfants de la rue ressemble et se présente comme à une vaste fumisterie supplémentaire, un acte républicain raté, une promesse non tenue....
Sans intervention de l'armée sénégalaise, souveraine de la République, la traite des enfants talibés a de beaux jours devant elle avec un gouvernement minablement incapable à faire appliquer la loi et à se faire obéir par la puissante mafia esclavagiste qui bloque le pays et rigole des lois. Le Sénégal est un pays incapable de protéger ses enfants et reste le premier pays esclavagiste d'enfants à la face du monde par leurs fautes et par le laxisme gouvernemental volontaire à ne pas faire de vagues par soucis uniquement électoraliste, malgré les conditions inhumaines que subissent les pauvres gosses innocents. La fuite de L'Etat à son devoir de protection de tous les citoyens dont les enfants pauvres, faibles, vulnérables, exploités à qui on a sorti tous leurs droits. Cette lâcheté comme si ils n'avaient jamais lu la Constitution sur les Droits de l'Homme et la Protection de l'Enfance...
Par cette attitude hypocrite, Le Sénégal est un pays indigne à siéger aux Nations Unies et il doit être condamner par la Cour des Droits de l'Homme de La Haye pour crime contre l'Humanité pour la persistance de l'esclavage des enfants talibés au Sénégal et leur traite négrière d'êtres pauvres et vulnérables non-protégées par les institutions de leur pays, gouvernement, police et justice réunis...

Écrit par : issa gibb | 02/09/2016

Répondre à ce commentaire

Et oui le Sénégal !!!est un pays de poltrons Mais avec l'Arabie Saoudite qui veut s'implanter au Sénégal ,ils seront tranquilles,eux trouveront le moyen d'exploiter ses pauvres gosses avec l'aval de ses pourris de religieux...

Écrit par : eddy | 03/09/2016

Répondre à ce commentaire

j'avais déjà remarqué beaucoup d'enfants à ST LOUIS... en 2011.. 2012...Issa Gibb .. vos commentaires de révolte devraient être des révoltes pour chacun de vous dans ce pays et d'arrêter de fermer les yeux et de se mettre la tête ds le sable ....

Écrit par : Michèle Riesenmey | 06/09/2016

Répondre à ce commentaire

Sauf que les gens comme lui ne sont pas légion...
Entre fatalisme, individualisme, jemenfoutisme...leurs coeurs balancent...!

Écrit par : rico | 06/09/2016

L'armée est elle même malade, sous payée, croupissant souvent dans des casernes bidonvilles, la corruption étant de mise et le flegmatisme de rigueur, personne ne veux risquer sa peau pour des gamins "des rues". Le système étant endémique et si puissant, personne n'est assez courageux pour commencer et poursuivre, surtout, un changement radical des mentalités et s'activer sur le terrain avec droiture et constance.
Personne n'est dupe, le toubab même bien intentionné restera choqué par cette particularité sénégalaise et choisira d'autres destinations ou l'enfant est respecté et aimé, comme tout à chacun .
Le pays va mal, la faute à pas de chance, à Ebola, au visa, aux attentats, au climat.....
Il faudra sans doute plusieurs générations pour que des hommes et femmes se lèvent éduqués, lucides , sans langue de bois , authentiquement courageux et travailleur.
J ai fais un rêve.
Merci Issa Gibb, pour vos analyses objectivement douloureuses , présentez vous comme chef d'état SVP .

Écrit par : tussing | 07/09/2016

Répondre à ce commentaire

L'armée est elle même malade, sous payée, croupissant souvent dans des casernes bidonvilles, la corruption étant de mise et le flegmatisme de rigueur, personne ne veux risquer sa peau pour des gamins "des rues". Le système étant endémique et si puissant, personne n'est assez courageux pour commencer et poursuivre, surtout, un changement radical des mentalités et s'activer sur le terrain avec droiture et constance.
Personne n'est dupe, le toubab même bien intentionné restera choqué par cette particularité sénégalaise et choisira d'autres destinations ou l'enfant est respecté et aimé, comme tout à chacun .
Le pays va mal, la faute à pas de chance, à Ebola, au visa, aux attentats, au climat.....
Il faudra sans doute plusieurs générations pour que des hommes et femmes se lèvent éduqués, lucides , sans langue de bois , authentiquement courageux et travailleur.
J ai fais un rêve.
Merci Issa Gibb, pour vos analyses objectivement douloureuses , présentez vous comme chef d'état SVP .

Écrit par : tussing | 07/09/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.