02/09/2016

VIVE LA CHINE!

La Chine pourrait devenir le premier partenaire commercial du Sénégal

macky-sall-chine-696x387.jpg

La Chine est passée en quatre ans de la position de 24ème partenaire commercial du Sénégal à celle de deuxième, a révélé, jeudi, a Guangzhou, le président de la République, Macky Sall, prédisant qu’elle pourrait même s’emparer de la première place, si les efforts de coopération sont accentués.
‘’En très peu de temps, la Chine est devenue notre deuxième partenaire commercial en terme d’exportations du Sénégal vers l’extérieur, alors que, il y a quatre ans avec mon arrivée, elle était le 24e‘’, a-t-il dit.
‘’C’est un pas de géant et je suis sûr que si nous poursuivons les efforts avec la Chine, elle va devenir incontestablement le premier partenaire commercial’’, a-t-il pronostiqué, en présidant une rencontre économique avec des entrepreneurs et investisseurs de la province de Canton.
Il a indiqué que ‘’les entreprises, à la fois bien public ou privé, peuvent venir au Sénégal profiter des avantages (…) de la stabilité économique, politique, du marché commun ouest-africain, avec depuis un an la stabilisation du marché extérieur commun’’.
Il a rappelé que la promotion des investissements au Sénégal constituait l’une des ‘’politiques majeures’’ de son gouvernement, ‘’dans le cadre du développement de l’investissement direct étranger’’. ‘’Et, nous tous savons que l’investissement public ne suffit pas à créer des richesses’’, a poursuivi le chef de l’Etat.
‘’Ayez l’assurance que ce qui va vous couvrir, c’est d’abord la relation bilatérale entre la République populaire de Chine et la République du Sénégal, et c’est là où va résider la stabilité de la relation’’, a-t-il dit.
Le président Sall a salué la disponibilité du président chinois ainsi que son ambition relativement à la coopération entre la Chine et l’Afrique et particulièrement avec le Sénégal. Il a évoqué à cet égard une ‘’coopération élevée au rang de coopération stratégique’’.
Le Sénégal est un pays ouvert qui a des partenaires traditionnels, a réaffirmé le chef de l’Etat. ‘’ (…) on ne peut pas être fermé, c’est un pays totalement libre dans le choix de ses partenaires et donc ouvert à l’ensemble des pays du monde. […] nous […] voulons tirer profit de la mondialisation et des avantages comparatifs que nous pouvons avoir avec chaque partenaire’’, a-t-il souligné.
‘’Tout le monde est le bienvenu ; tout dépend de ce que vous offrez et des conditions de qualité et des prix des prestations‘’, a notamment dit le chef de l’Etat.
Une dizaine d’entreprises ont participé à cette rencontre organisé par l’APIX et le Conseil chinois pour la promotion du commerce et de l’investissement (CCPIT) de Canton.
En 2015, la Chine est devenue le 2ème fournisseur du Sénégal et le 5ème pays de destination des exportations sénégalaises. La province de Canton, avec une population de 100 millions d’habitants et une superficie de 177.900 km2, a rapidement accédé au rang de province motrice du développement socio-économique de la Chine, selon un document dont l’APS a obtenu copie.
APS

Commentaires

dans peu de temps les guinéens qui occupent déjà la première place du commerce senegalais seront detronés par les chinois qui font faire du senegal leur colonie et il ne restera rien a bouffer aux senegalais

Écrit par : flopaty | 02/09/2016

Répondre à ce commentaire

Ils viennent profiter des avantages qu'offre le Sénégal!!!Quels avantages , celui d'avoir les gendarmes a la porte pour rien presque tous les jours (ils se relaient) pour racketter ...Il y a vraiment de quoi rire!!!!

Écrit par : eddy | 02/09/2016

Répondre à ce commentaire

On peut considérer que la CHINE est prévoyante dans ses investissements ,et que le SENEGAL ne voit que l'immédiat .....
Demain l'arbre qui cache la foret risque de se trouver bien seul !
Sans juger qui est responsable ,nous ne pouvons penser que demain il y aura des ingrats et des mécontents !...

Écrit par : oyster | 02/09/2016

Répondre à ce commentaire

VIVE LE CANADA, VIVE L'ARABIE SAOUDITE, VIVE LE JAPON, VIVE LA CHINE ! Souvenez-vous tous bien de ces titres utopiques de Septembre 2016 et nous les rappellerons à temps voulu dans un futur plus ou moins proche. Wait and see ! Stop to the french aids. Let's the Senegal play with the other friendly countries et french money forgotten. Wait and see, two times. It's good for them or for us ?

Écrit par : issa gibb | 03/09/2016

Répondre à ce commentaire

Ca y est les Chinois se sentent chez eux et se servent dans les eaux du Sénégal!!!!et ce n'est pas fini,mais c'est vrai que les grands amis du Sénégal les aide sans contre partie LOL

Écrit par : eddy | 08/09/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.