03/10/2016

PROLONGEMENT DE L'AUTOROUTE: PAS DE TARIF ANNONCE

Tronçon Diamniadio - Mbour: LE PÉAGE S’OUVRE LE 15

578fc0783d24426bbce62f51635e62a8_XL.jpg

Après une brouille qui a duré plus d’un mois, et qui portait sur les tarifs à imposer aux usagers, la société Eiffage et ses partenaires étatiques semblent être tombés finalement d’accord pour ouvrir le second tronçon de l’autoroute à péage à partir du samedi 15 octobre prochain. Au grand soulagement de ceux qui ont l’habitude de se rendre à Mbour et sur la Petite-Côte.
Finalement les obstacles semblent avoir été levés et la voie dégagée pour une inauguration dans les plus brefs délais. Le Gouvernement du Sénégal et le concessionnaire de l’autoroute à péage se sont mis d’accord pour une ouverture du second tronçon destiné à relier les localités de Mbour et Sindian, dans le département de Mbour, à partir du samedi 15 octobre prochain.
Il faut rappeler que la date retenue au départ, pour l’inauguration de cette partie de l’autoroute à péage, avait été le 19 août dernier. Mais les autorités nationales avaient fait montre de leur mécontentement, notamment sur la question du tarif auquel devaient être astreint les usagers de la route. Il a même notamment été dit, que le chef de l’Etat Macky Sall voulait bouder la cérémonie qu’il devait présider, dans l’espoir de contraindre le concessionnaire à revoir le prix à la baisse. Il faut croire que tout le temps pris depuis cette ouverture avortée, a été mis à profit par les deux parties pour tomber d’accord sur un prix qui fasse l’affaire du plus grand nombre.
S’il n’est pas encore officiellement annoncé quelle autorité viendra à la cérémonie officielle d’ouverture, il n’est plus cette fois question de boycott, et on peut croire que chacune des parties, notamment l’Apix et la direction d’Eiffage Sénac, travaille en synergie avec le partenaire pour que les choses se passent comme il faudrait.
Alioune Badara CISS/lequotidien.sn

Commentaires

enfin ils est temps pour le touriste français et Belge ...

Écrit par : jean | 07/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.