03/10/2016

SENEGAL: PAYS DE L'ESSENCE

Plus de 500 stations à Dakar, la Vdn l’axe de toutes les convoitises

unnamed.jpg

La découverte de pétrole et de gaz au Sénégal fait courir les investisseurs du secteur de l’or noir. En effet, les sociétés pétrolières investissent bien la capitale sénégalaise pour implanter des stations d’essence dans les points les plus stratégiques de Dakar.
La voie de dégagement nord (Vdn) semble être la ruse des sociétés pétrolières. Rien que sur cet axe de la Vdn, pas moins de cinq (5) stations d’essence (Shell, Elton, Total, Oil Lybia et Star Oil).
En face du Cices, une station Shell est implantée au seuil de la route appelée “Talli Nag bi”. A moins d’un kilomètre, à hauteur du Centre de formation professionnelle et technique Sénégal-Japon, deux (2) stations (Elton et Total) se “regardent en chiens de faïence”. Plus loin, toujours sur la Vdn en allant l’université Cheikh Anta Diop, à l’ancienne piste, une autre pompe celle de Star Oil jouxte le giratoire qui mène vers la demeure de Cheikh Béthio Thioune. Idem à Mermoz, juste après le poste de santé de ce quartier, Oil Lybia implante ses pompes.
En plus de ces cinq stations d’essence, d’autres sociétés pétrolières comptent s’installer. C’est le cas de Eydon qui fait l’objet de manifestation des populations de Ouest Foire et celui qui est en construction à la Cité Tobago. Tout ceci montre la course enflammée des sociétés pétrolières à Dakar.
Des informations du ministère de l’énergie listent à plus de cinq cents (500) stations-service au Sénégal, dont une grosse majorité concentrée à Dakar et ses environs. Total Sénégal, principal acteur avec 55 % du marché, revendique un réseau de cent soixante quinze (175) stations d’essence dans le pays. Viennent ensuite Shell-VivoEnergy, Oilibya qui a repris Mobil, Oryx Energies, le “major” local Elton… Sans oublier toutes ces petites sociétés étrangères et surtout locales qui bousculent la hiérarchie.
Papa Sambou NIANG/Senego

Commentaires

il y a beaucoup de stations d'essence,c'est bien MAIS il y a un gros problème. Pourquoi le carburant est environ le double plus cher au Sénégal qu'au Mali qui est approvisionné par camion citerne depuis Dakar Où va le gros bénéfice??????

Écrit par : jacobus | 04/10/2016

Répondre à ce commentaire

La chaleur provoque l'évaporation et puis c'est tout !.......

Écrit par : oyster | 06/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.