06/10/2016

LE QUAI DORSAY GOMME LE MAL FAIT A LA CASAMANCE...

Diplomatie française : la carte du Sénégal redessinée

20161004_senegal-fcv_cle0e319a-d7a26.jpg

Bonne nouvelle pour le tourisme au Sénégal : la Casamance n’est plus classée zone à risque sur la carte « Conseils aux voyageurs » du ministère français des Affaires étrangères.
Les professionnels du tourisme en Casamance le réclamaient depuis longtemps, c’est chose faite. La Casamance, depuis très longtemps classée « zone à risque » par le ministère français des Affaires étrangères, est désormais considérée comme le reste du pays (vigilance renforcée). Les frontières avec la Guinée Bissau, la Gambie, le Mali et la Mauritanie sont « déconseillées » en raison des événements survenus à Grand Bassam, Ouagadougou et Bamako.
Et s’il nous fallait dessiner la carte de France où, rappelons-le, l’état d’urgence est toujours décrété, quelles couleurs utiliserions-nous ?
www.au-senegal.com

Commentaires

Du rouge partout malheureusement!

Écrit par : aurelie | 06/10/2016

Répondre à ce commentaire

Cette information, il va falloir la "vendre", pour ceux qui sont tentés, sinon...

Écrit par : rico | 06/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour chers amis. Bonnes nouvelles, oui c'est très beau. Seulement, la destination Senegal, reste encore à désirer vue les difficultés dues conditions de transport des touristes, à l'absence de Tours Operators, aux manques de moyens de transport aériens internes, l'irrégularité des quelques vols intérieurs, la chèreté des billets de transport aériens Dakar - Ziguinchor , sans parler de ceux des quelques compagnies qui desservent des pays occidentaux au Senegal. Il faut aussi noter l'absence de politique sur le tourisme pouvant intéresser la nouvelle génération. Car, nous constatons aujourd'hui au Senegal l'absence d'une jeune clientèle dans le tourisme. Que des retraités. Le tourisme intégré aussi est un tremplin pouvant aider au développement du tourisme. Pour la situation sécuritaire de la Casamance, il faut noter que depuis des moments, des personnes très mal intentionnées essayent de barrer la route aux désireux de séjourner en CASAMANCE par des fausses nouvelles. Né en et grandi en, je puis assurer que le touriste est plus en sécurité en CASAMANCE qu'à Dakar la capitale. La présence des patrouilles militaires dans certains axes est souvent due à la situation frontalière vue se qui prévaut dans nos pays limitrophes. Visitez le Senegal, la CASAMANCE en particulier et vous ne le regretterez jamais. Merci au Ministère Français de l'intérieur, pour ces renseignements et éclaircissements.

Écrit par : Sambou Benjamin | 07/10/2016

Répondre à ce commentaire

Excusez-moi j'ai écrit Ministère Français de l'intérieur au lieu de Ministère des Affaires Étrangères.

Écrit par : Sambou Benjamin | 07/10/2016

Bonjour chers amis. Bonnes nouvelles, oui c'est très beau. Seulement, la destination Senegal, reste encore à désirer vue les difficultés dues conditions de transport des touristes, à l'absence de Tours Operators, aux manques de moyens de transport aériens internes, l'irrégularité des quelques vols intérieurs, la chèreté des billets de transport aériens Dakar - Ziguinchor , sans parler de ceux des quelques compagnies qui desservent des pays occidentaux au Senegal. Il faut aussi noter l'absence de politique sur le tourisme pouvant intéresser la nouvelle génération. Car, nous constatons aujourd'hui au Senegal l'absence d'une jeune clientèle dans le tourisme. Que des retraités. Le tourisme intégré aussi est un tremplin pouvant aider au développement du tourisme. Pour la situation sécuritaire de la Casamance, il faut noter que depuis des moments, des personnes très mal intentionnées essayent de barrer la route aux désireux de séjourner en CASAMANCE par des fausses nouvelles. Né en et grandi en, je puis assurer que le touriste est plus en sécurité en CASAMANCE qu'à Dakar la capitale. La présence des patrouilles militaires dans certains axes est souvent due à la situation frontalière vue se qui prévaut dans nos pays limitrophes. Visitez le Senegal, la CASAMANCE en particulier et vous ne le regretterez jamais. Merci au Ministère Français de l'intérieur, pour ces renseignements et éclaircissements.

Écrit par : Sambou Benjamin | 07/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.